• Un discourt très inspirant

    Ce jeune ingénieur centralien n'épargne pas sa profession. Dans son discours, il interpelle ses camarades et son directeur et appelle à davantage d'éthique.

    Lors de sa cérémonie de remise des diplômes, le 30 novembre dernier, Clément Choisne, jeune normalien et futur ingénieur a prononcé un discours puissant appelant son directeur et ses camarades à repenser leur métier pour ne pas répéter les erreurs du passé.

    Un discourt très inspirant

    « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse. » C’est avec cette citation très à propos d’Albert Camus que le jeune diplômé entame son discours.

    Une vidéo visionnée plus de 60 000 fois sur les réseaux sociaux et qui comptabilise 164 000 vues sur Youtube. Le jeune diplômé y remet en cause le système élitiste auquel il appartient, verbalisant le malaise d’une partie de la jeunesse, en quête de sens professionnellement :

    « Je suis perdu, incapable de me reconnaître dans la promesse de vie d’un cadre supérieur en rouage essentiel d’un système capitaliste de surconsommation. »

    Rappelant le rôle de l’ingénieur, appelé à « trouver des solutions aux problèmes qu’on lui pose sans jamais remettre en cause ce qu’on lui demande », Clément Choisne invite les ingénieurs à embrasser la transition écologique, n’hésitant pas à pointer du doigt la responsabilité de sa profession :

    « Nous, ingénieurs, sommes les géniteurs de l’obsolescence programmée. »

     

    Un discours nécessaire qui invite les ingénieurs à prendre leurs responsabilités, à s’interroger davantage sur l’utilité et la pertinence de leurs actions :

    « L’éthique, c’est ce que doit retrouver l’ingénieur pour ne pas perpétuer les erreurs du passé. »

    Le jeune homme, fraîchement diplômé de l’école Centrale de Nantes interpelle son directeur sans ménagement, l’invitant à donner davantage de moyens à la transition écologique et à faire plus de place aux notions de sobriété et de décroissance dans les programmes scolaires.

    Un discours courageux et inspirant !

    « Handicap, villes les plus accessiblesPapy fait de la résistance »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    Mardi 8 Janvier à 09:20

    Comme Marynord, je dis bravo à cet ingénieur courageux. Et de lui souhaiter beaucoup de courage dans son chemin professionnel. Par le temps qui court, la vie d'un ingénieur n'est pas simple ni facile.

    13
    Lundi 7 Janvier à 19:27

    Bonsoir Claude merci pour ta gentille visite, pas eu le temps aujourd'hui pour faire un article, nous sommes rentrés très tard a 17h et Fabien rentre  juste après,  mais ce fut une belle journée qui me tourne un peu vers le dehors voir ailleurs,  car comme je conduis pas, je suis  souvent  enfermée chez moi,  je suis a 10 km de la ville, totalement isolée de tout ravitaillée par les corbeaux comme disait ma maman, personne autour mon ville se trouve  a 2 km de m maison , je n'ai que vaches , chevaux, moutons, oiseaux, autour de moi , j'aime beaucouyp la nature  je suis en contact tous les jours avec elle, mais loin de tout, et j'ai toujours besoin de quelqu-un pour tout, c'est pas juste la vie,  mais bon comme tu dis la voiture fait peur, a 20 ans, j'ai eu un grave accident de la route,  avec ma soeur et mon beaux frère qui était gendarme,  et une voiture nous a doublé en 3 e position  ce fut le choc  entre les trois voiture,  on a fait 6 tonneaux, je me suis retrouvée coincée dans la petite fenêtre arrière de la voiture,  j'étais sonnée, mais pleine d'essence, dans le fourgon des gendarmes qui nous suivaient derrière car mon bof déménageait , ils m'ont porté  avec ma soeur, puis nous ont deshabillée  pour l'essence, et nous ont mis leur pulls de motard, avant de nous conduire a l'hôpital, du fait  que j'ai peur , j'ai mis 6 mois avant de remarcher, et j'ai toujours depuis les jambes bleues,  donc  la peur , j'étais et je suis très pudique,  déjà ça, et la peur d'une voiture en face de moi,  mais c'est plus a mon âge  le permis, je suis bien comme ça, j'ai mes enfants, du moins un près de moi a 10 km,  le grand , qui est aussi gendarme et a 1 h de route, pas toujours là   , je te laisse, pour ce soir,  car j'ai mal mes jambes de marcher, gros bisous a vous deux, Marie

    12
    Lundi 7 Janvier à 19:12

    oui courageux

    il faut l écouter plusieurs fois

    il y a temps a faire sur cette planète

    bisous a toi claude

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Lundi 7 Janvier à 17:25

    Discours plein de logique et j'espère qu'il sera entendu et compris … à admirer ces jeunes qui ont l'audace du franc parler .

    De la grisaille dans le Nord, notre hiver continue à être humide, on aimerait bien un peu de gelée …  et pour le moral et pour la santé !

    Bonne semaine Claude avec les amicales pensées de ma campagne ch'ti !

    Nicole

    10
    Lundi 7 Janvier à 15:17

    Bonjour Claude 

    En effet voila quelqu'un qui ne mâche pas ces mots , on pourrait le comparer à un Victor Hugo ,

    mais hélas à l'heure actuel peut le suivront , dans la cacophonie dans lequel nous vivons , je pense que son discours va tomber à l'eau ! dommage !

    Bonne fin de journée Claude

    Bisous Hélène 

    9
    Lundi 7 Janvier à 09:01
    la griffe du loup

    au moins un des grandes écoles ne se laissant pas enfermé dans la bulle d'un autre monde ,lundissime

    8
    Lundi 7 Janvier à 08:33

    En te souhaitant une bonne semaine, je dis bravo à cet ingénieur courageux en discours, bien amicalement à toi et ta douce compagne.

    7
    Dimanche 6 Janvier à 21:05

    Bonsoir Claude et Merci de ta visite. J'ai lu pour ton article et heureusement qu'il y a des jeunes responsables comme ce jeune ingénieur. Je te souhaite une belle journée de Lundi. et fais un bisous à Marie. J'ai trop mal à l'estomac et je ferme l'ordinateur. Bisous et encore merci de ton amitié et celle de Marie et les autres. nani et Titi 

    6
    Dimanche 6 Janvier à 13:41

    Bonjour Claude c'est en effet un discours courageux et surtout réaliste, mais nous devons rester optimiste justement en comptant sur cette nouvelle génération qui a compris l'avenir de notre planète, enfin je l'espère. J'espère que les fêtes se sont bien passées, je te souhaite un bon we, je reviens tout doucettement sur le blog, je te remercie de ta fidélité, gros bisous.

     

     

                                   Résultat de recherche d'images pour "croire en l'avenir"

     

    5
    Dimanche 6 Janvier à 11:16

    Je lui souhaite bien du courage, au ptit ingénieur !  Dommage qu'ils ne soient pas plus nombreux à son image ; le monde se porterait mieux. Moi, depuis deux mois, je me demande où sont passés nos intellectuels de gauche, nos gens sérieux, cultivés, présidentiables, intelligents et animés de bonnes intentions à l'égard du peuple.  Pour les jeunes générations : jusqu'aux années 80 environ, on en avait plein et les gens étaient plus joyeux parce qu'ils avaient encore l'espoir d'un monde meilleur.  Sans doute nos intellectuels de gauche ont-ils baissé les bras, impuissants, ou bien sont-ils morts.  Sans doute ceux qui sortiront notre pays de la crise ne sont-ils pas encore nés...........................................................................................

    4
    Dimanche 6 Janvier à 10:17

    Bonjour Claude,  comme il est courageux ce jeune ingénieur d'avoir pu dire que  si les choses changeaient, on pourra faire quelque chose de plus beau et meilleur,  j'ai écouter avec  passion la vidéo,   pour les futurs  jeunes, pour nous aussi, changeons notre mode de vie, pour la planète, merci Claude pour cet article qui vaut le coup d'être lu par tous et toutes afin de bien comprendre l"écologie  et la planète qui se meurt actuellement,  bisous  a vous deux, MarieRésultat de recherche d'images pour "Gif planète pour un monde meilleur"

     

    3
    Dimanche 6 Janvier à 09:22

    coucou jeune ingénieur peut être mais qui avec son discours appelle ses Pères à la réflexion - bon dimanche à vous deux - je vais faire la mise en plis à mamy elle a dit que j'étais super douée ...elle me fait rire - Mamy Annick

    2
    Dimanche 6 Janvier à 08:15

    Il faut savoir écouter et remettre les choses à leurs places, ce jeune ingénieur a su bien le faire dans son discours" très courageux" sans ménager personne même pas lui même, un grand bravo pour Clément Choisne

    Marie

    1
    Dimanche 6 Janvier à 07:57

    A voir et revoir pour comprendre et surtout se poser les bonnes questions !

    Entièrement d'accord avec lui et il faudrait que tout le monde prenne le temps de l'écouter : il a eu le courage de le dire et poser les bonnes questions.

    Bon week end, devenu tout gris ...
    Mais le soleil est dans le coeur avec les enfants à la maison.
    Bisoux, cher claude, ainsi qu'à marie ♥

    PS : Passage rapide avant que les lits ne se vident ...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :