• Luchon, à 102 ans, mademoiselle Henriette continue de travailler.

    Du fait de sa longévité et de son enthousiasme, Henriette est un témoin privilégié de l'histoire de sa région et de son métier.

    Mademoiselle Henriette

    Amoureuse de son métier, de sa boutique et de sa région d’adoption, Henriette Ardouin n’envisage pas un instant de prendre sa retraite. Et pourtant, elle a 102 ans !

    Henriette Ardouin, qui se fait appeler Mademoiselle Henriette (elle ne s’est jamais mariée) tient un magasin de photos et de cartes postales à Luchon. Elle l’ouvre tous les jours, « du lundi au dimanche », précise-t-elle à France 3 qui lui a consacré un très beau reportage.

    Née en septembre 1918, elle a quitté la Charente-Maritime pour s’installer dans les Pyrénées après la Seconde Guerre mondiale.

    Mademoiselle Henriette

    Devenue photographe, elle a longtemps photographié les sommets de Superbagnères. Au départ employée du Studio Alix, elle a fini par en devenir la patronne. Une longévité qui lui offre un regard éclairé sur l’évolution de son métier, de sa clientèle et de sa ville.

    Mademoiselle Henriette

    Henriette Ardouin, citée par France 3 :

    « Quand je suis arrivée, dans les années 1946, 1947, avant-hier quoi, il y avait beaucoup de distance entre les gens. Les personnes de qualité n’adoraient pas tout le monde. Il fallait aller vers eux pour les servir, il fallait aller leur demander ce qu’ils désiraient. Il ne fallait pas les faire attendre trop longtemps. C’était une autre clientèle, très agréable mais très distante. Aujourd’hui c’est différent. Mais Luchon aura toujours sa côte parce que c’est très beau. Superbagnères est magnifique, la chaîne de montagnes est splendide quand il fait beau et quand il y a la neige. »

     

    Déjà en octobre 2018 elle répondait aux questions

    Quand travailler est un plaisir…


    21 commentaires
  • Atteinte d'Alzheimer, une ancienne ballerine écoute "Le Lac des cygnes" et tout lui revient.

    Cette ancienne danseuse atteinte de la maladie d'Alzheimer écoute Tchaïkovski, quand soudain, le souvenir du ballet lui revient.

    Le miracle de la musique

    La musique offre beaucoup d’émotions, elle nous transporte et fait renaître, parfois, nos plus précieux souvenirs. Exemple avec cette ancienne danseuse étoile qui se remémore ses années d’entraînement à travers la très belle mélodie de Tchaïkovski. Un moment tendre et émouvant.

    Le miracle de la musique

    Le vendredi 30 octobre, Musica para Despartar, une association caritative espagnole qui utilise la musique pour améliorer l’humeur et la mémoire des patients atteints de démence, a partagé une sublime vidéo via les réseaux sociaux. 

    Le miracle de la musique

    Elle met en scène Marta Gonzaléz, une ancienne ballerine atteinte d’Alzheimer qui écoute « Le Lac des cygnes ». Dès l’instant où elle entend les premières notes de musique, elle commence à reproduire les mouvements gracieux du célèbre ballet romantique dans lequel elle avait dansé dans sa jeunesse. Décédée en 2019, cette femme faisait partie des premières danseuses du New York Ballet dans les années 1960.

    Le miracle de la musique

    « Le pouvoir de la musique est incommensurable. »

     

    Le miracle de la musique

    Imprégnée par la mélodie, cette ancienne ballerine se remémore avec émotion la chorégraphie. Ses mouvements élégants et ses expressions faciales reflètent ceux qu’elle maîtrisait auparavant du bout des doigts.

     

    Magnifique.


    21 commentaires
  • On pourrait penser à un conte, cet homme à créé un lien unique avec un rouge-gorge.

    Ce rouge-gorge prénommé Bob a permis au paysagiste Tony Putman de traverser un profond traumatisme personnel.

    Le rouge gorge et le paysagiste

    Voici une histoire à la fois insolite et touchante. Au Royaume-Uni, un paysagiste s’est lié d’amitié avec un individu un peu spécial : un rouge-gorge. Une rencontre surprenante qui lui a permis de s’affirmer en tant que photographe animalier, une passion qu’il nourrit depuis toujours. Lumière sur cette relation exceptionnelle.

    Le rouge gorge et le paysagiste

    Non, vous ne rêvez pas, cet anglais est bel et bien parvenu à apprivoiser ce petit oiseau au corps rougeâtre et orangé. Il y a quelques années, Tony Putman est tombé nez à nez avec ce mystérieux visiteur. Alors qu’il travaillait tranquillement dans le jardin d’Edenbridge, dans le Kent, il a commencé à lui donner à manger directement dans sa main. Depuis ce jour, l’oisillon ne s’est jamais arrêté de picorer en compagnie de l’homme. Aujourd’hui, ce rouge-gorge a un nom : Bob.

    Le rouge gorge et le paysagiste

    Depuis 2015, Tony partage sur Facebook ses drôles d’aventures intitulées «Putmann and Robin». Il publie sur cette page d’incroyables clichés de l’oiseau. Il faut dire que depuis qu’il a rencontré Bob, le paysagiste s’est véritablement lancé dans la photographie.

    Mais ce qui rend cette histoire surtout plus forte, c’est que l’amitié entre Bob et Tony est née à un moment très particulier. À cette époque, le Britannique traversait une période douloureuse lorsque deux de ses amis sont tombés gravement malades. À cet instant, il s’est répété cette phrase symbolique : « lorsqu’un rouge-gorge apparaît, un être cher est proche ».

    Le rouge gorge et le paysagiste

    Une rencontre remplie d’émotion.


    31 commentaires
  • La nouvelle maire écologiste de Poitiers, décide de baisser son salaire, et pas qu'un peu.

    Lors de son premier conseil municipal en tant que maire, Léonore Moncond'huy a fait voter une résolution amputant son salaire d'un tiers.

    Certains le font

    La crise économique étant ce qu’elle est, Léonore Moncond’huy, nouvelle maire écologiste de la ville de Poitiers, a pris une mesure spectaculaire : elle a décidé de diminuer ses indemnités mensuelles de 1 500€. Lumière sur un geste rare.

    Ce choix a été validé lundi 20 juillet lors du premier conseil municipal présidé par la jeune élue (30 ans) issue notamment du mouvement scout.

    Léonore Moncond’huy, citée par France Bleu :

    Certains le font

    « Il faut être conscient que l’on est dans une période de crise, le salaire médian en France est autour de 1.500 euros, et c’est tout à fait normal d’être en phase avec ce qui constitue le salaire de la majorité des Français. »

    Un geste cohérent avec la situation économique actuelle donc, mais aussi un geste qui vise une plus grande égalité vis-à-vis des Français en général et de tous les élus poitevins en particulier.

    « On fait le choix de réduire l’écart entre les différents élusLe ratio entre l’indemnité la plus basse et celle la plus haute est donc à cinq, entre un élu conseiller municipal délégué et la maire. »

    Certains le font

    Une baisse de 1 500€, c’est un tiers d’indemnités en moins pour Léonore Moncond’huy.

    Mais il serait injuste de penser qu'elle est la seule à avoir pris cette décision, d'autres Élus écologistes ont pris une décision similaire.

    À Besançon, Anne Vignot a réduit ses indemnités de 1 000€ après avoir ressenti « un choc » en découvrant les taux de rémunération pratiqués. Malgré cette coupe, il lui restera 4578,21€ bruts mensuels.

    Anne Vignot, citée par France 3:

    Certains le font

    « Je sais vivre sobrement. Dans une société qui vit des crises sociales, économiques, climatiques, il est temps de revenir à une approche sobre et pourtant ambitieuse. La fonction d’élue est de monter une politique d’intérêt général et non pas de devenir un notable. »

    À Strasbourg, Jeanne Barseghian a eu le même réflexe. Elle a décidé de se priver de 1 200€ par mois et de se « contenter » des 4 800€ bruts restants.

    Jeanne Barseghian, citée par 20 Minutes:

    Certains le font

    « 4800 euros brut c’est correct. Les élus doivent aussi s’inscrire dans une démarche de sobriété”

    Les économies réalisées permettront de mieux indemniser certains élus, dont certains qui ne touchaient rien du tout.

    Un geste fort.

    Fin de l'article

    A mes aimables lecteurs, je place mon blog entre parenthèse pendant quelques temps, quelques problèmes d'ordinateur qui deviennent récurent et qui nécessite plusieurs jours pour être solutionnés, je vous retrouve dans 2 ou 3 semaines


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique