• Sauver des poules

    À la Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, l’association « Poule Pour Tous » sauve des poules de l’abattoir en les rachetant à l'éleveur. Son objectif est désormais de s'étendre à travers toute la France.

    Les poules, qu’elles soient issues d’élevage intensif en cage, d’élevage au sol ou même d’élevage plein air ou bio, partent à l’abattoir après environ 18 mois de bons et loyaux services : on les appelle des « poules réformées ». Parce qu’il trouvait que c’était une aberration, Thomas Dano a créé l’association Poule pour tous et sauve les poules d’un bien triste sort.

    Sauver des poules

    On l’a rencontré pour comprendre un peu mieux le sens de son action.

    « J’ai vu une annonce d’un éleveur qui vendait des poules réformées à 2 €. Des poules qui avaient un an de ponte et qui partaient à l’abattoir. »

    Lorsqu’on lui demande pourquoi il a décidé de sauver des poules, Thomas Dano, 27 ans, avoue qu’il en a toujours eu. Pratiques à plusieurs point de vue, « ce sont de formidables recycleuses qui font des œufs ! ».

    Alors, en février 2017, quand il a vu qu’un éleveur vendait ses poules après un an de ponte pour seulement deux euros, il les achète sur un coup de tête avec son frère pour leur éviter une triste fin. Il fait donc l’acquisition de 1 000 poules, du jour au lendemain. « Oui, sacré coup de tête ».

    Sauver des poules

    Mais une fois l’euphorie du sauvetage dissipée, qu’en faire ? Ils ont l’idée de les remettre sur internet pour trouver des familles qui souhaitaient acquérir des poules à petits budgets. En seulement six semaines, elles sont toutes vendues.

    « Si je ne suis personne et que je sauve 1 000 poules, qu’est-ce que ce serait si j’étais quelqu’un ? ».

    C’est à ce moment-là qu’il a l’idée de monter l’association Poule pour tous, à la Chapelle-sur-Erdre (près de Nantes) et se met à racheter des volatiles d’environ 18 mois aux éleveurs, quatre fois plus cher que l’abattoir, pour qu’ils y trouvent un intérêt.

     

    Un fonctionnement qu’il affine au fil du temps. Il nous glisse qu’il a fait une « connerie », la dernière fois. Le 15 octobre 2017, il fait l’acquisition de 2 000 poules. Mais en hiver, puisque les gens sont plus réticents à acheter des poules, il n’a pas réussi à les écouler et a dû les garder : la dernière est partie en février.

    Mais cette erreur ne l’empêche pas de continuer ses sauvetages. Il paraît même s’en amuser et en prend note pour l’avenir.

    Pour le moment, l’association possède un dépôt à La Chapelle-sur-Erdre ainsi que huit dépôts éphémères à Angers, Saumur, Laval, Challans, Saint-Pere-en-Retz, Missillac, Saint-Gravé et Saint-Nazaire.

    Mais alors, comment fonctionnent les sauvetages, et où stocke-t-il les poules si ces dépôts ne sont qu’éphémères ?

    Sauver des poules

    C’est simple : les poules arrivent par camion, le mardi. Elles sont déchargées au dépôt principal de l’association, à La Chapelle-sur-Erdre, et repartent aussitôt le lendemain, soit aux dépôts éphémères, soit chez des clients venus les chercher directement sur place, soit en livraison par transporteur agréé par la Chambre de l’Agriculture pour faire une distribution à domicile dans la France entière.

    Mais Thomas Dano ne rachète que les poules venant de la filière Bio, parfois même de la filière Label Rouge ou Plein Air… Il nous explique que ce n’est pas par simple caprice, mais tout simplement parce que les poules ayant vécu en cage sont gorgées d’antibiotiques et, une fois privées de tous ces médicaments, risquent de mourir à la moindre bactérie.

    Sauver des poules

    En l’espace de trois mois (août, septembre et octobre), l’association a sauvé 5 000 poules de l’abattoir.

    Poule Pour Tous travaille sur la France entière, mais les frais de transport d’animaux restent très élevés. C’est ce qui semble poser le plus problème à l’association. Thomas Dano souhaite avoir plus de dépôts dans toute la France afin de pouvoir livrer des poules réformées plus facilement à l’autre bout du pays et, par la même occasion, faire baisser le coût du transport.

    « Si j’envoie trois poules à Marseille, ce n’est pas rentable pour le client. La poule revient trop cher car il y a 37 € de frais de port, soit 12 € par poule. Mais si j’en envoie 50 au même endroit, les frais de port seront de 5 € par poule. Ça réduit fortement le prix et là, ça devient avantageux. Nous trouverons plus de familles pour les accueillir et en sauverons donc de plus en plus. »

     

    En bref, Thomas Dano a à cœur de créer un réseau énorme, « une grande famille », comme il dit.

    « Pour faire simple, nous recherchons 1 000 points de dépôts en France, soit 10 par département. Les poules arriveront à Nantes le lundi et le mardi, nous les expédierons le mardi après-midi et elles arriveront dans les dépôts le mercredi matin dans toute la France. Les frais de port jusqu’aux dépôts seront alors compris dans le prix des poules et tout le monde pourra acquérir des poules à moindre coût et participer au développement durable à son échelle et en bonus, manger des œufs sains ! »

    Sauver des poules

    Pour créer ce grand réseau, l’association recherche des personnes souhaitant participer à cette initiative et souhaitant devenir des « dépôts ». 

    Sauver des poules

    « Des écoles en forêt, l'exemple DanoisOn croit rêver »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Vendredi 5 Octobre à 18:42

    Bravo à ce monsieur

    Je suis triste pour les pauvres poules pondeuses, quelle vie elles ont !

    16
    Samedi 29 Septembre à 07:52
    marine D

    Une magnifique initiative !

    15
    Jeudi 27 Septembre à 09:05

    La création du jour

    Bonjour Claude,

    oui, c'est dommage de ne pas avoir visité ce château fort du moyen âge...

    Le temps est plus frais maintenant, on respire enfin !..

    Bonne journée, amicales pensées

    14
    Jeudi 27 Septembre à 07:17

    coucou claude 

    très bonne idée pour  les poules  bravo

    Résultat de recherche d'images pour "gif bonne journée ensoleillée"

    gros bisous

    dany

    13
    Mercredi 26 Septembre à 10:30

    bonjour Claude ....bonne initiative , mon fils qui a du terrain à des poules , et de temps en temps il m'apporte des œufs..........ceux là je peux les consommer en toutes confiance

    bonne journée gros bisous  

    12
    Mercredi 26 Septembre à 09:33

    Mon plus jeune fils avait quatre poules qu'il a donné du fait que trop d'oeufs qu'il offrait aussi, où les poules sont maintenant  elles sont bien aussi dans une grande ferme en pleine nature.

    Amicalement

    11
    Mercredi 26 Septembre à 08:24

    La création du jour

    Bonjour Claude,

    baisse des températures ce matin, mais je n'ai pas encore vu d'escargots.

    Bonne journée, sincères amitiés

    10
    Mardi 25 Septembre à 21:04

    Bonsoir Claude ! Je viens tard ! excusez moi ! Merci de nous partager cette merveilleuse nouvelle. SAUVER c'est déjà le principal. Lorsque tu liras mon article tu veras combien je suis triste pour le sort d'une pauvre chienne abandonnée et qui va être expulsée avec sa maitresse. Je suis outrée. Je vois de plus en plus ce que le maudit argent  peut casser, désunir, manipuler, détruire. Mais aussi faire du bon comme ce jeune qui fait avec peut ce qu'il veut = sauver ses poules de la mort atroce. Merci Claude ! nani et Titi

    9
    Mardi 25 Septembre à 18:15

    Bonjour Claude, incroyable ton article, pauvres poulettes heureusement qu'il y a de bonnes âmes pour les sauver, mais moi j'aime bien mangé du poulet et des oeufs et si je commence à penser à tout cela je ne sais plus quoi mettre dans mon assiette Je te souhaite une bonne fin de semaine bisous

                                           Résultat de recherche d'images pour "bisous poulette"

    8
    Mardi 25 Septembre à 13:30

    Résultat de recherche d'images pour "gif bon après midi"

    coucou claude 

    beau geste ,je suis contente pour les poulettes 

    et moi je vais acheter mes oeufs ,chez une dame 

    elle as 6 poules ,et moins cher qu'en grande surface 

    et bien meilleur 

    je passe un peu tard

    mais a demain 

    amitiés

    7
    Mardi 25 Septembre à 11:20

    Une très belle iniative … il fallait y penser !

    Cette page leur fait honneur et les font connaitre.

    Je me souviendrai toujours de ces poussins souvent estropiés qui étaient donnés en cadeaux pour une certaine somme de courses dans les supermarchés … une horreur cette pratique qui a été depuis interdite.

    Je passais et j'ai apprécié le blog très intéressant : merci et belle semaine automnale de mon coin ch'ti !

    Nicole

     

    6
    Mardi 25 Septembre à 10:29

    bonjour Claude , oui une belle idée  de sauver ces poules ! moi j'en ai eu pendant des années , mais maintenant avec le CCar  on ne peut plus s'en occuper  ! dommage car je les aimais bien ces poules ! je les caressais  cot cot cot  !  hi hi    dommage pour le transport qui coute si chère !  il faut limiter les distances  et ...  belle journée A+

    5
    Mardi 25 Septembre à 09:54

    La création du jour

    Bonjour Claude,

    une bonne idée que de redonner une deuxième chance de vie à ces poules qui fourniront des oeufs à ceux qui les accueilleront.. Mon père avait deux ou trois poules dans son jardin et dégustait un oeuf tous les soirs...

    J'ai regardé sur le site du monastère de Brou, mais il n'y a aucune indication quand à l'hébergement dans ce magnifique site...

    Bonne journée, amicales pensées

    4
    Mardi 25 Septembre à 07:06

    Belle initiative, les poules sont heureuses, on profite de très bons oeufs, que du bonheur.

    Résultat de recherche d'images pour "gifs poules rigolotes"

    Marie

     

    3
    Lundi 24 Septembre à 20:37

    Bonsoir Claude. Heureux de te retrouver après mon escapade parisienne. Je pense que plus heureuses que celles que tu évoques, il y a encore à la campagne des ménages comme l'étaient mes parents oncles et grands parents, qui élèves trois ou quatre poule pondeuse, et qui finissent dans nos assiettes sans trop de souffrance. Ma grand mère avait le dont de les faire mourir instantanément. 

    Bonne soirée. Amitié Hugues

    2
    Lundi 24 Septembre à 20:20
    Floralie

    Bonsoir Claude,

    Ces hommes ont eu une très bonne idée, c'est vraiment bien de faire ça !

    Merci pour ce magnifique article et bonne soirée Claude

    1
    Lundi 24 Septembre à 15:13

    Bonjour Claude. Toute une organisation. Ces poules ont une belle chance.

    Mon frère aîné a une poule qui le suit comme un chien sur son terrain. Elle se laisse même bercer en montant sur les genoux de mon frère. ( avec un peu d'aide quand même ) he

    Bon début de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :