• Lorsqu'on est diabétique, se régaler à l'heure du repas s'apparente à un véritable chemin de croix. Mais ça, c'était avant l'ouverture de ce restaurant français.

    À Montpellier, ce restaurant très spécial a décidé de faire la chasse au sucre pour la meilleure raison qui soit : permettre à toutes les personnes souffrant de diabète de pouvoir savourer de bons petits plats et des desserts gourmands. Une initiative qui mérite d’être largement copiée.

    Un restaurant spécial diabétiques

    Pour aider les personnes diabétiques à mieux gérer leur glycémie tout en continuant à se faire plaisir, Patrick et Anne Mas ont ouvert HbA1c Spot Gourmand en 2016un restaurant unique en son genre à Montpellier. Et pour cause : il régale les personnes forcées à surveiller de très près leur consommation de sucre. Le couple maîtrise sur le bout des doigts la problématique, puisqu’il est lui-même diabétique.

    Un rendez-vous santé où bien-être rime avec plaisir grâce à une cuisine gourmande, saine, naturelle, sans sucres ajoutés et faible en glucides.

    Un restaurant spécial diabétiques

    Soupes et salades de saison, tartines de légumes du Sud, petits pains d’épeautre, yaourts glacés, salades de fruits frais, smoothies, cookies… Le menu est classé selon les apports en glucides de chaque plat. Le paradis des diabétiques semble bien être à Montpellier.

    Anne Mas explique à France Info:

    « C’était une idée folle mais réaliste, parce que malheureusement le diabète est en train de se propager à une vitesse folle, et en tout cas je trouve que sur le marché, il n’y a pas d’offre qui correspond. »

    Un restaurant spécial diabétiques

    Ce concept du zéro sucre ajouté n’attire d’ailleurs pas que les diabétiques : une clientèle en recherche d’une nourriture plus saine et naturelle est également séduite. Cerise sur le gâteau : tous les emballages et vaisselle à emporter sont biodégradables, puisqu’ils sont fabriqués à partir de fibres de canne à sucre.

    Un restaurant spécial diabétiques

    On vous laisse saliver sur ces quelques gourmandises à la carte :

    Un restaurant spécial diabétiques

    Un restaurant spécial diabétiques

    Un restaurant spécial diabétiques

    Un restaurant spécial diabétiques

    Un restaurant spécial diabétiques

    Un restaurant spécial diabétiques

    Rendez-vous 18 rue du Bayle à Montpellier. Restaurant accessible aux personnes handicapées. 

    Toutes les informations sur le site internet de HbA1c Spot Gourmand.


    16 commentaires
  • La dureté de la vie n'est pas une fatalité. Si notre existence est faite de hauts et de bas, il est tout à fait possible d'alléger notre quotidien en faisant bon usage de nos hormones.

    Connue sous le nom d’ « hormone de l’amour », l’ocytocine est essentielle à l’épanouissement et au développement de l’être humain. Régulièrement stimulée, elle est sécrétée dans notre cerveau lorsque nous échangeons des marques d’affection et des paroles bienveillantes. Voici comment maintenir sa production pour être plus heureux.

    À défaut de pouvoir attraper le bonheur, saviez-vous qu’il était possible de le stimuler dans votre cerveau grâce à l’ocytocine ? Cette « hormone de l’amour » doit son nom au fait qu’elle est produite en importante quantité lorsqu’une femme accouche ; elle permet notamment à la maman de se lier immédiatement d’affection avec son bébé qui, de son côté, sécrète de l’ocytocine grâce à la tétée (un moment particulièrement intime).

    Cultiver le bonheur

    De la même façon, l’ocytocine est également libérée lors d’un orgasme (d’où cette incroyable sensation d’apaisement et de plénitude), ou, plus simplement, lorsqu’on reçoit des marques d’affection (ou qu’on en procure), ce qui remplit notre réservoir de bonheur.

    L’ocytocine est une hormone merveilleuse dans le sens où elle participe à réduire le stress, la pression artérielle, le niveau de cortisol et aide à nous apaiser en régulant nos émotions fortes, en renforçant notre confiance en nous et en nous aidant à mieux nous connecter aux autres à travers l'empathie.

    Alors, comment sécréter de l’ocytocine au quotidien ? Voici quelques exemples inspirants :

    Prononcez des mots affectueux

    Cultiver le bonheur

     

    Ayez des conversations agréables

    Cultiver le bonheur

    Faites des bisous, embrassez

    Cultiver le bonheur

    Soyez écouté et compris. Ayez des relations harmonieuses

    Cultiver le bonheurCultiver le bonheur

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partagez vos petits plaisirs. Créez une ambiance chaleureuse et zen

    Cultiver le bonheur

    Entrez en contact avec l’eau chaude

    Cultiver le bonheur

    Faites des caresses et des câlins

    Cultiver le bonheur

    Dépensez-vous. Recevez un massage ou offrez-en un

    Cultiver le bonheur

    Chantez à tue-tête, rejoignez une chorale

    Cultiver le bonheur

    Dansez comme si personne ne vous regardait

    Cultiver le bonheur

    Écoutez de la musique

    Cultiver le bonheur

    Cultivez l’amitié (humaine ou animale)

    Cultiver le bonheur

    Échangez des regards bienveillants

    Cultiver le bonheur

    Jouez avec vos enfants…

    Cultiver le bonheur

    … ou occupez-vous d’un animal

    Cultiver le bonheur

    Un véritable cercle vertueux pour être plus aimant, sociable et heureux.


    13 commentaires
  • Apprentissage de la marche, souplesse, perception du corps, contact avec les éléments, sensation de bien être. Il est temps de laisser respirer les pieds de nos enfants.

    Marcher pieds nus

    Beaucoup le disent : marcher pieds nus offre une formidable sensation de liberté. Alors, pourquoi force-t-on nos gamins à porter des chaussures? Pour Saad Abu Amara, chirurgien orthopédique pédiatrique à Rouen, ce réflexe est une pure aberration.

    Interrogé en janvier 2016 par le journal Sciences et Avenir, ce docteur est formel : rien ne justifie de chausser un enfant qui ne sait pas encore marcher et, même au-delà, il ne faut le faire que lorsque cela s’avère vraiment nécessaire.

    Questionné sur le fait de savoir s'il fallait être « particulièrement attentif au choix des chaussures« , voici ce qu'il avait alors répondu :

    « Non, il faut arrêter d'embêter les enfants et les parents avec ça ! La nature fait bien les choses. Le pied nu est le meilleur chaussage: on ne chausse les enfants qu'à partir du moment où ils marchent et seulement quand ils en ont besoin. À la maison, sur les surfaces sans danger, marcher pieds nus développe le pied, le muscle, et permet de découvrir la sensation des appuis au sol qui font partie intégrante de l’apprentissage de la marche. »

    Marcher pieds nus

    Les chaussures ne serviraient donc qu'à marcher sur des terrains représentant un danger. Dans la rue par exemple. Et encore, pas la peine de choisir les modèles haut de gamme et hors de prix que l’industrie de la mode essaie de nous faire acheter à grands renforts d’arguments pseudo scientifiques.

    « Il faut oublier l’idée selon laquelle les modèles les plus chers sont meilleurs. Les chaussures rigides, qui prétendument maintiennent le talon ou soutiennent la voûte plantaire, ne sont que des arguments marketing. il n’a jamais été démontré que cela pouvait prévenir une future déformation comme les pieds plats. »

    Marcher pieds nus

    Seule recommandation faite par le Dr Saad Abu Amara : choisir des pointures un peu plus grandes jusqu'à l’âge de trois ou quatre ans. objectif : ne pas entraver la croissance des pieds. « C’est le seul conseil scientifiquement fondé. 

    Dans un autre article, paru cette fois dans le Washington Post, on apprend que la marche pieds nus présenterait par ailleurs de nombreux autres avantages. Elle renforcerait la souplesse, favoriserait la perception du corps et développerait le bien-être par les sensations tactiles qu'elle offre en nous mettant au contact des matières

    Marcher pieds nus

    Conclusion: il est grand temps de lâcher les baskets de nos petits et de les imiter!


    16 commentaires
  • Un défibrillateur à peine inauguré sauve la vie d'un rugbyman

    C'est un défibrillateur qui a rapidement été utile. Livré samedi matin à l'occasion d'un tournoi d'anciens à l'US Dax, il a sauvé la vie d'un joueur vétéran de Tyrosse victime d'un malaise trente minutes plus tard, rapporte le quotidien Sud Ouest. Philippe Richaud, 57 ans, était en train de s'échauffer et s'est effondré. Il a ensuite été pris en charge par ses coéquipiers dont un ancien pompier de Paris. Ils ont réussi à le réanimer après quelques massages cardiaques et trois chocs avec le défibrillateur.

    Un appareil précieux offert par l'association «Au Cœur des Jumeaux» qui s'est spécialisée depuis sept ans dans l'installation de défibrillateurs dans les enceintes sportives du Comité Côte basque-Landes. Jean-Michel Campistron, président de l'association, raconte: «Ça m'a pris aux tripes, j'en ai pleuré, d'autant que je me suis senti incapable de faire quoi que ce soit dans le feu de l'action. Quand on est confronté à ce genre de situation, on réalise l'utilité de ce qu'on fait depuis sept ans.»

    «Tout le monde était heureux. On s'est congratulé comme une équipe qui avait gagné un match. J'en ai encore les larmes aux yeux», a-t-il ajouté au micro de France Bleu Gascogne. Le joueur a ensuite été pris en charge par le Smur jusqu'au Centre hospitalier de Dax puis transféré par hélicoptère jusqu'à l'hôpital de Bayonne. Sebastien Dassé, président du club de vétérans, a tenu à rassurer sur l'état de santé de rugbyman: «Il va bien, il a repris ses esprits et va rester quelques jours en observation avant d'aller en maison de repos. Il m'a même demandé de lui envoyer par texto le résultat du match Tyrosse-Arcachon qui se jouait ce dimanche après-midi.»

    Seconde vie sauvée par «Au Cœur des Jumeaux»

    C'est la deuxième fois qu'un défibrillateur de cette association sauve la vie d'un joueur. Au mois de mai 2017, un spectateur en arrêt cardiaque avait pu être sauvé à Ychoux, dans les Landes. Depuis novembre 2011, Jean-Michel Campistron et son frère, Pierre, distribuent gratuitement des défibrillateurs aux clubs sportifs des Landes, de la Gironde et des Pyrénées-Atlantiques et en ont déjà offert 127.


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique