• Récompense d'une vie de dévouement

    Mafate est l'un des trois grands cirques naturels du massif du Piton des Neiges, sur l'île de La Réunion.

    Récompense d'une vie de dévouement

    Ivrin Pausé a été facteur de Mafate de 1951 à 1991, il nous explique.

    « J’ai été facteur de Mafate 40 ans, de 1951 à 1991. Le Mafate d’autrefois était beaucoup plus habité que celui d’aujourd’hui. Il y avait aussi moins d’argent, car les gens devaient travailler aux champs tous les jours pour nourrir leurs enfants le soir. Tous les lundis matin, je quittais Grand Place pour chercher le courrier à pied à la Possession. L’aller-retour me prenait une journée. Puis, je faisais ma tournée dans Mafate, chaque jour de la semaine, avec entre quinze et dix-huit kilos de courrier. J’ai parcouru à pied près de 251 520 kilomètres... »

    Récompense d'une vie de dévouement

    Mon sport favori, la marche. En tant que facteur, j’ai sillonné la montagne tous les jours, du lundi au samedi. Je n’ai pas eu le temps d’avoir d’autres passions. Je crois que ma passion, finalement, c’est le contact humain.

    Récompense d'une vie de dévouement

    J’ai été le facteur de Mafate, de 1951 à 1991. Certains disent que ce métier était un « travail de chien », mais moi, je l’aimais à en mourir ! Ça me rappelait mon papa… Tous les lundis matin, je quittais Grand Place pour chercher le courrier à pied à la Possession. L’aller-retour me prenait une journée. Puis, je faisais ma tournée dans Mafate, chaque jour de la semaine. Au début de mon activité, je portais une simple sacoche en bandoulière. Mais la quantité de courrier a augmenté avec les mois, et la Poste m’a donné un sac à dos. Durant mes tournées, je marchais toujours, sans courir : j’essayais d’accélérer un peu sur du plat, mais je ne voulais pas courir, de peur de tomber dans le précipice, même avec mes chaussures de brousse antidérapantes. Je portais entre quinze et dix-huit kilos de courrier. Tout au long de ces quarante années comme facteur, j’ai parcouru à pied près de 251 520 kilomètres, soit plus de cinq fois le tour de la Terre ! J’ai eu l’honneur de recevoir la médaille du Mérite en 1993.

    En octobre 2016, à La Réunion, une statue bien particulière a été dévoilée à Ilet Grand Place, dans le cirque de Mafate : celle d'Ivrin Pausé, qui a facteur dans le cirque durant 40 ans. Il a parcouru 253.000 kilomètres à pied, soit plus de six fois le tour de la terre, dans les sentiers de ce cirque accessible uniquement à pied ou en hélicoptère. Regardez ci-dessus le reportage de Réunion 1ère.

     

    Pour les habitants du cirque de Mafate, le facteur symbolise le lien avec l'extérieur. Ce n'est pas la première fois qu'un hommage est rendu au célébrissime facteur.  En 2010, le groupe réunionnais Bat'ker avait consacré une chanson au facteur :

    Récompense d'une vie de dévouement

    Récompense d'une vie de dévouement

    Récompense d'une vie de dévouement

     Avec tous mes remerciements à Françoise, notre amie de la Réunion qui m'a fourni les informations pour rédiger cet article

    « Ovation silencieuse pour sa remise de diplômeLa pédagogie au lieu de la punition »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    21
    Jeudi 1er Août 2019 à 08:07

    Bel hommage , il le mérite amplement !

    bisous

    arlette

    20
    Lundi 29 Juillet 2019 à 06:45

    Quel bel hommage à ce facteur, que cet homme est simple et nous montre l'essentiel de la vie ! Dans ma rue, le facteur passe avec un deux roues électrique maintenant, et on ne l'entend plus passer.

    Bonne journée !

    19
    Samedi 27 Juillet 2019 à 11:09

    Bonjour Claude, suis revenue, fatiguée, mais pas grave, l'espoir guide le cheminement, ce sera très long, c'est dur dit-elle, j'espère que tu vas bien avec cette chaleur, merci infiniment pour tes visites lors de mon absence obligée.

    Amicalement à toi et Marie.

    18
    Vendredi 26 Juillet 2019 à 18:30

    Bonjour Claude,  il fait encore très chaud, Fabien n'a pas fain il a juste mangé des chips  alors que j'ai fait une bonne côte de boeuf, qu'il adore avec du chou fleur, , la chaleur malgré la petite pluie du matin n'a rien fait du tout, je vais voir la météo du soir  pour savoir si les orages annoncés sont là dès la nuit, mon plombier a fait très bien  son métier, j'en suis contente, en 30 min cela a été fini, sans vider le chauffe-eau,  et il ma demandé 100 euros je pensais a plus ,  ma fois cela ma surpris vivement ,  et je lui ai dit que je le gardais comme plombier et eléctricien n, gros bisous a vous deux, Marie

    17
    Vendredi 26 Juillet 2019 à 16:48

    Bonjour et merci de ton aide, c'est pas de refus. Je pense tout de meme remanier mon blog en en faisant un blog plus intimiste, mais je ne sais pas si ce sera bien vu et aux couleurs du site que je trouve très culturelle. Merci de tes conseils

    16
    Vendredi 26 Juillet 2019 à 11:56

    bonjour claude, merci pour ton com sur ma page! oui tu as raison je pourrais suggérer au garagiste de m'avoir un levier d'occasion! ça serait une idée! sinon toi ça va? tu ne souffres pas trop de la chaleur? moi je vais me reposer cette aprèm! j'ai fait les courses ce matin! bises

    15
    Vendredi 26 Juillet 2019 à 11:16

    Bonjour Claude

    nouvel ami de Kettyn, je passe faire connaissance de ses amis

    ton blog est fort beau et très intéressant

    Passe termine très bien la semaine

    Avec amitiés

    René

    14
    Vendredi 26 Juillet 2019 à 08:02

    Bonjour Claude.

    Ce matin  une température  agréable ce matin 26°a set heurs encore chaud , mais si cela pouvais encore descendre de plusieurs ° ce serai encore mieux et je l’apprécierai encore +.

    Le weekend je ne blogue pas ,je laisse reposer l'or ,hi,hi,hi,..

     Je te souhaite une bonne fin de semaine et un bon weekend .

    Prend soin de toi .

    Bise. kettyn.

    13
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 18:28

    badine  en normand est une cuillère en bois

    maintenant un pti tour en cuisine lol

    et gros bisous mon ami

    12
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 17:42

    Un  bel hommage à cet homme qui avait l'amour du travail bien fait et a parcouru tant de kilomètres au cours de sa vie. J'avais vu un reportage sur lui à la TV. Merci de partager toutes ces infos incroyables. Amitiés

    11
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 16:17

    Quelle belle histoire vraie, un vrai sacerdoce ce facteur qui aimait tant son métier et le contact avec les gens. Çà me rappelle le film que j'ai vu du facteur Cheval que j'ai adoré. Bonne fin de journée.

    10
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 16:08

    Bonjour Claude, et merci a notre gentille Françoise de la Réunion, c'est un très bel article et bien expliqué, la statue est trop belle ,  il fait trop chaud, j'arrive a peine a taper sur le clavier mes doigts collent sur les touches, 41 devant chez moi, mon plombier eléctricien qui ma fait tous les travaux vient de passer, il a regardé comment j'avais fait pour  éviter la noyade, le tuyau coule dehors,  c'est bien le groupe de sécurité qui est fichu, donc il vient demain matin avec un autre homme pour changer le groupe et il faut vider les 200 l du chauffe-eau, j'espère que ça va aller, ils vont prendre des seaux, on verra, je devais aller en ville demain  et bien je préfère encore que tout soit réparer, il part lundi en vacance, donc c'est gentil qu'il vient demain,  gros bisous mon ami Claude et Marie, bonne soirée, Marie

    Image associée

    De l'e'au, de l'eau, de l'eau, ....

    9
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 15:07

    Bravo Claude pour l'hommage rendu à  cet homme dont le courage à été sans faille tout au long de sa carrière ,beaucoup maintenant devrait prendre exemple !

    Bon après midi 

    Bisous Hélène 

    8
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 14:54

    Bonjour mon cher Claude

    Merci infiniment d'avoir mis à l'honneur ce grand homme, ce courageux et adorable facteur de MAFATE qui a fait ce travail par passion et qui aimait tellement le contact avec les gens, un homme admirable et cela me fait chaud au coeur que tu en parles sur ton beau blog. A la Réunion, il y a eu des reportages sur lui, cette jolie chanson que j'aime beaucoup et encore à ce jour MAFATE n'est accessible qu'à pieds ou en hélico. 

    Si cela t'intéresse j'ai un article sur un instituteur à MARLA/MAFATE je te mets le lien ci-dessous.

    Koman i lé ? : comment ça va ? Avec la canicule qui sévit en métropole.... j'espère que tu n'en souffres pas trop et que tu arrives à te rafraîchir, courage et prends bien soin de toi.

    Ici c'est l'hiver austral, soleil et vent sont au RV avec une petite fraîcheur que j'aime bien mais je n'hésite pas à t'en envoyer un peu de ma fraîcheur de la Réunion pour que tu respires un peu mieux.

    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

    https://www.zinfos974.com/Souvenirs-souvenirs-1976-1977-Instituteur-a-Marla-Mafate-La-fin-d-une-epoque-dans-une-vie-agitee-1ere-partie_a128245.html

    7
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 13:43

    Bonjour Claude. Bel hommage à cet homme qui a adoré son métier. Il méritait bien cet hommage.

    J'espère que vous n'avez pas trop chaud dans votre coin. 

    Bonne fin de journée

    6
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 11:42

    Merci Claude . Très bel article .. Pas la forme ce matin ,coup de chaud hier ... Bisous .

    Monique ❤️

    5
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 10:35

    Bonjour Claude

    Quel courage et quelle fierté dans son métier! Petit homme, mais grand bonhomme!

    je salue un homme peu ordinaire, mêlant courage et contacts humains!

    Belle histoire, Claude qui vaut la peine d'être connue!

    Bises

    Gigi

    4
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 10:17

    Bel hommage rendu à ce facteur et il le mérite amplement .

    Aujourd'hui dans mon village nous n'avons plus de facteur attitré, ce sont toujours des personnes différentes qui nous distribuent le courrier et je regrette mon facteur avec qui nous avions créé une grande amitié durant 30 ans . Tout change, mais pas toujours en bien .....

    Bonne journée 

     

    3
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 10:10

    bonjour claude.

    Tout d'abord merci de ta visite et gentillesse .

    J'aime la douceur des blogs que je parcours ci et la .

    Un petit bonjour où un petit bonsoir fait plaisir ,et je ne saurai passée ma journée sens le rendre ,car cela ne me coûte rien ,juste du plaisir pour moi ,et j'ose espérai qu'il en de même pour celui qui me le donne ,avec un de mots la ,c'est une bonne journée qui démarre dans la douceurs.

    Depuis que j'ai mon blog ,je suis discrète sur ma vie privée car cela me parait normal et intime de ne pas affichée ma vie privée ,quelques billets paraissent ,mais sens plus et qui peuvent être lues par n'importe qui ,après le reste .....

    C'est un bel hommage que tu rend a ce facteur de Mafate ,que du courage a eu cet homme ,et pas facile tout les jours ,car les moyens de locomotion était limitée ,ou n’existais pas 

    Nous ,nous sommes habitées autrement .

    Il faudrait presque que la boite au lettre se déplace jusque a leur voiture  même encore ...

    Merci pour ce beau partage.

    Je te souhaite une bonne journée ,pas trop caniculaire .

    Chez moi ,nous aurons 40° et même plus dans la vallée .

    Bise Amicale .kettyn.

    2
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 09:33

    C'est un hommage amplement mérité,quel courage.Quand je pense qu'aujaud'hui on ne peut pas faire 500 mètres sans sa voiture.

    Bonne journée Claude.

    Christian

    1
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 09:10

    Bonjour Claude. Je salue cet hommage bien mérité. De nos jours tout le monde se plaint pour toi mais à l'époque chacun faisait son travail avec application et amour, même quand le travail était ingrat (je pense à la mine par exemple).

    Le progrès ne rend pas toujours les gens intelligents, hélas! Bravo à ce monsieur qui n'a pas volé son hommage ni sa récompense. Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :