• Châteaudun, des écharpes fleurissent sur cet arbre, une initiative exemplaire.

    Née sur internet, cette idée permet à des sans-abri de trouver discrètement de quoi se protéger du froid. Un geste simple et précieux.

    Il existe mille façons d’exprimer sa solidarité vis-à-vis des sans-abri. En voici une originale, simple et infiniment précieuse : l’arbre à écharpes. L’idée ? Faire don de ses vêtements chauds et les accrocher à un arbre afin de les mettre en « libre-service » au profit des SDF. Exemple à Châteaudun qui, depuis quelques jours, expérimente le concept.

    Des écharpes fleurissent sur cet arbre

    Cette initiative, nous explique France 3, a été lancée par un groupe Facebook réunissant des habitants de la ville : «Quand tu aimes Châteaudun et ses environs. » À l’approche des grands froids, des membres de ce groupe ont décidé de s’inspirer de cette démarche née au Canada et qui a déjà conquis d’autres villes françaises.

    Des écharpes fleurissent sur cet arbre

    L’arbre choisi se trouve sur la place du 18 octobre. Depuis, tout le monde est invité à y laisser une écharpe, des gants, un bonnet ou tout autre accessoire aidant à supporter le froid.

    Des écharpes fleurissent sur cet arbre

    La force d’une telle démarche ? La possibilité pour les SDF de se servir sans gêne. Marie-Louise Barbier, administratrice du groupe Facebook, citée par France 3 :

    « Des tas de gens dans le besoin n’osent pas faire appel aux associations. S’ils peuvent trouver un peu d’aide comme cela, c’est déjà ça de pris ! »

    Une idée facile à mettre en œuvre et efficace.

    Je viens d'apprendre ce matin que le maire de cette commune a fait enlever l'arbre à écharpes, il semble que les gestes de générosités gênent les dirigeants de cette commune, il faut demander l'autorisation du maire pour faire acte de charité.

    Des écharpes fleurissent sur cet arbre

    Mais plutôt que de se plier à la règle, une commerçante a décidé de la contourner : elle a mis son petit panneau publicitaire à la disposition de toux ceux qui voudraient y accrocher des dons. 


    33 commentaires
  • Bordeaux, une jeune anonyme distribue des mots d'amour.

    Pour redonner le sourire aux habitants de sa ville, la jeune femme ne manque ni de culot ni d'imagination. Une belle idée.

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Donner de l’amour sans rien attendre en retour ? C’est exactement ce que fait cette bordelaise anonyme. Depuis le 9 novembre, elle distribue discrètement des centaines de mots d’amour dans les boîtes aux lettres de sa ville. Lumière sur une initiative qui fait du bien.

    750 Bordelais ont déjà eu la chance (et la surprise) de recevoir un intrigant mot d’amour. À l’origine de cette démarche, une jeune femme de 24 ans.

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Comment lui est venue cette idée ? Interrogée par France Bleu, elle raconte :

    « Quand je me balade en ville, je vois beaucoup de gens malheureux, qui ne sont pas souriants, donc je me suis dit pourquoi pas égayer le quotidien des Bordelais ?«

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Plusieurs fois par semaine, entre minuit et une heure du matin, elle distribue ses courriers à de parfaits inconnus.

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Exemples de messages distribués :

    « Sois vivant(e). » « T’es un humain, pas un esclave. » « Cher humain, je t’aime. » « Raconte-moi ton plus beau souvenir d’enfance. »

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    À chaque fois, la phrase est différente, assure la mystérieuse jeune femme qui signe sous le nom de « Humanité Bordeaux. » Elle a l’habitude d’écrire, elle est actuellement au chômage et souhaite occuper son temps libre à faire le bien. Tout simplement.

    « En France, on a peur de l’inconnu, on se braque assez vite et on est individualiste. Si on se souciait un peu plus de son voisin, il y aurait plus d’entraide et d’amour entre nous, ça ne nous ferait pas de mal !« 

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Humanité Bordeaux a publié quelques photos de ses enveloppes sur Instagram.

     

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Le genre d’initiative dont le monde a bien besoin !


    36 commentaires
  • Le plus vieux restaurant végétarien signe une publicité brillante.

    Et si on changeait de cible ? C'est ce que suggère cette excellente campagne de pub réalisée pour le plus vieux restaurant végétarien du monde.

    Au Hiltl, le plus vieux restaurant végétarien du monde, on chasse les champignons plutôt que les sangliers. Une campagne de pub brillante.

    Si on changeait de cible

    Si les végétariens peinent encore à trouver un endroit où dîner dans la plupart des villes, à Zurich, la question est réglée depuis plus d’un siècle. Vegans et végétariens se retrouvent au Hiltl, une institution crée en 1898 dans la ville Suisse. Le plus vieux restaurant du genre dans le monde, selon le “Guinness World Records”.

    Si on changeait de cible

    Malgré une réputation bien établie, l’établissement ne se prive pas de s’offrir de belles campagnes publicitaires, comme ici avec Peaceful Hunting Season” (ndlr : saison de la chasse paisible). Des photos qui capturent sangliers, lièvres, cerfs et chevreuils dans leur habitat naturel, et une cible braquée à quelques centimètres d’eux sur un pommier, une laitue ou des champignons.

    Si on changeait de cible

    Le message est simple : chassons le végétal et laissons ces bêtes vivre en paix. Une campagne brillante qui résonne d’autant plus à l’heure ou la chasse est ouverte!

    Si on changeait de cible

    En une image, tout est dit.


    35 commentaires
  • La région Centre-Val de Loire va salarier 150 médecins.

    Puisqu'elle manque de médecins, il n'y a qu'à en recruter. Jamais une région française n'avait encore pris une telle décision.

    Une région réagit

    Des territoires entiers privés de médecin ? Si beaucoup estiment qu’il s’agit d’un drame contre lequel on ne peut rien, ça n’est pas le cas de la Région Centre-Val de Loire. Pour lutter contre la désertification médicale, cette collectivité a pris une décision radicale : recruter et salarier 150 médecins. Du jamais vu qui, sait-on jamais, inspirera peut-être d’autres élus. Explications.

    Une région réagit

    La Région Centre-Val de Loire se donne cinq ans pour recruter ces 150 docteurs. C’est la première fois qu’une telle démarche a lieu à l’échelle d’une région. Pourquoi employer de si gros moyens ? 

    Une région réagit

    Anne Leclercq, vice-présidente de la Région en charge de la santé, citée par France Bleu:

    « Quelques communes ou communautés de communes ont déjà entamé cette démarche-là,  mais nous serons effectivement les premiers à le faire à l’échelle d’une Région. Parce que le contexte régional ne nous laisse plus le choix : c’est une question d’accès au soin et d’aménagement du territoire. Il faut prendre les choses à bras-le-corps, car la problématique concerne l’ensemble de notre région, les secteurs ruraux comme certains secteurs urbains, notamment les quartiers. »

    Une région réagit

    Ces médecins seront installés dans des centres de santé. Pour l’heure, la région n’en compte que trois mais, d’ici 2025, il y en aura trente.

    Une région réagit

    Dans certaines régions, la désertification médicale pose d’immenses problème. Mais cette situation n’est pas une fatalité. La Région Centre-Val de Loire compte bien en faire la démonstration.


    35 commentaires