• Passionnée et amoureuse des arbres depuis sa plus tendre enfance, Beth Moon leur a consacré un livre de toute beauté. Présentation.

    Les arbres nous protègent, nous fascinent et nous contemplent. Aussi, pour rendre hommage aux plus anciens d’entre eux, Beth Moon a parcouru une partie du globe, son appareil photo entre les mains. Résultat ? Des images magnifiques et captivantes.

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Beth Moon a voyagé pendant 14 ans à la recherche des arbres les plus vieux et les plus beaux de notre planète.

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Parmi ces arbres, certains sont millénaires… Et tous sont magnifiques.

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Beth Moon :

    « Mon intérêt pour la photographie a vraiment commencé lorsque j’ai commencé à « visiter » les vieux arbres. »

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    « Certains ont plus de 4 000 ans. C’est ce qui m’a intriguée. »

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    « Enfant, je passais ma vie dans les arbres. Il y en avait beaucoup dans mon quartier et ils étaient parfaits pour l’escalade. Ils offraient aussi d’excellentes cachettes et s’asseoir sur l’une de leurs branches était le moyen idéal de voir le monde d’en haut. »

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    « Je vivais en Angleterre lorsque j’ai commencé ce projet en 1999. J’ai pu voyager en train vers de nombreux endroits. C’était une excellente façon de voir la campagne. »

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    « Ensuite, j’ai déménagé sur la côte ouest des États-Unis et j’ai fait de nombreux voyages pour visiter les séquoias, les pins de Bristlecone et les arbres Joshua. Les ventes de mes photos m’ont permis de financer des voyages vers d’autres pays tels que l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, Madagascar, le Yémen, Israël, le Pays de Galles, l’Angleterre et l’Écosse. »

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    « J’essaie de choisir des arbres en fonction de leur âge, de leur taille, de leur histoire, et parfois de leur beauté irrésistible ! »

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Elle a photographié les plus vieux arbres du monde

    Des photos de toute beauté à retrouver dans Les plus vieux arbres, le livre de Beth Moon.


    33 commentaires
  • Écologique, pratique et économique, le tricycle électrique Elektro Frosch vous permet de voyager grâce à son Kit de camping complet.

    Pour voyager en solitaire ou à deux, quoi de mieux que ce mini-camping-car ? Écologique, pratique et abordable, le tricycle électrique Elektro Frosch propose aux voyageurs tout le confort nécessaire pour partir à l’aventure !

    Tricycle camping-car

    Tente, lit pliant ou encore cuisinière, rien n’échappe à ce tricycle. Créé par le fabriquant allemand Electro Frosch, ce mini véhicule est doté d’un vaste kit de camping qui comprend le nécessaire pour dormir, ainsi que tous les ustensiles de cuisine dont de la vaisselle, des couverts et même une petite table à manger.

    Tricycle camping-car

    Principalement conçu pour les courtes distances, le tricycle électrique possède une autonomie de 60 kilomètres et une vitesse de pointe d’environ 40 km/h. Quant à son temps de charge, il varie entre 6 à 8 heures.Si le tricycle Elektro Frosch ne permet pas de voyager pendant des heures, il possède tout de même l’avantage d’être abordable et accessible au plus grand nombre.

    Tricycle camping-car

    Pour 3 990 euros, le voyageur peut s’offrir ce modèle doté d’un kit de camping complet. Le camping-car pro, doté d’un chauffage en céramique, est quant à lui vendu au prix de 4 990 euros. En revanche, il faut patienter une quinzaine de jours avant de pouvoir profiter de ce nouveau compagnon de route !

    Tricycle camping-car

    Ce tricycle insolite est un beau moyen de voyager, d’appréhender la vie sur la route, seul ou accompagné…


    38 commentaires
  • Apprendre les maths avec une série animée et comprendre une notion en cinq minutes ? C'est ce que propose la web-série Simplex.

    Simplex les maths simplifiés

    À tous les ados qui pensent que « les maths ne servent à rien dans la vraie vie » : cette web-série prouve le contraire. Simplex, c’est des épisodes gratuits et pédagogiques pour apprendre les mathématiques. Découverte.

    Simplex les maths simplifiés

    Cette web-série originale repose sur une idée simple : « et si les maths vous simplifiaient la vie ? ». Chaque épisode explique une notion en moins de cinq minutes à travers les aventures de quatre adolescents et de leur mentor au style rock’n’roll : Evariste, le féru de maths.

    Une façon intelligente de rendre les mathématiques intéressantes, et de montrer leur utilité quotidienne.

    Par exemple, auriez-vous pensé au théorème de Pythagore pour déménager un écran géant par une porte ?

    Ou bien vous êtes-vous déjà demandé comment répartir équitablement des fleurs pour en faire des bouquets égaux (et accessoirement éviter les critiques de l’oncle Edmond) ?

    La web-série, diffusée la chaîne Youtube Lummi, compte déjà 11 épisodes à retrouver sur cette playlist.

    Simplex les maths simplifiés

    Au programme : pourcentages, théorème de Thalès, angles, trigonométrie ou encore statistiques. 

    Depuis peu, la chaîne – qui s’est donné pour mission de mettre à disposition de tous des contenus de qualité « pour apprendre et comprendre le monde d’aujourd’hui » –  propose également des cours d’histoire, à retrouver ici.

    Des personnages attachants, des concepts bien expliqués et des exemples qui parlent aux ados : tous les ingrédients sont réunis pour donner envie d’apprendre.

    Simplex les maths simplifiés

    Alors en cette période de confinement où la continuité pédagogique n’est pas possible pour tous, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable  ?


    53 commentaires
  • Une tonne de fruits et légumes par jour en haute saison sera récoltée sur les toits du Parc des Expositions de Paris, à partir du printemps.

    Et si cultiver sur les toits de la capitale des tomates, poivrons, fraises et autres fruits et légumes devenait possible ? C’est le projet insolite de la plus grande ferme urbaine d’Europe qui ouvrira ses portes au sommet du Parc des Expositions de Paris, dans quelques mois seulement. 

    La plus grande ferme

    Ce projet totalement privé va être installé, au printemps prochain, sur le toit du nouveau pavillon 6 du Parc des Expositions. L’objectif est de produire jusqu’à une tonne de fruits et légumes par jour en haute saison, et ce, sans la moindre utilisation de pesticides. Un défi d’envergure sous la responsabilité d’une vingtaine de maraîchers.

    La plus grande ferme

    Pour permettre aux récoltes d’être entièrement biologiques, plusieurs méthodes seront employées, comme l’utilisation d’une agriculture verticale aéroponique pour cultiver les salades, les radis ou encore les fraises. Ces derniers seront douchés d’une vapeur d’eau afin de retirer les risques de polluants éventuels.

    La plus grande ferme

    Pascal Hardy, fondateur d'agripolis, cité par Le Monde:

    «L’objectif est de faire de cette ferme un modèle de production durable reconnu mondialement. Nous utiliserons des produits de qualité, cultivés au rythme des cycles de la nature, au cœur de Paris.»

    La plus grande ferme

    La ferme urbaine disposera également d’un bar et d’un restaurant de la chaîne parisienne Le Perchoir. ils pourront accueillir 300 personnes. Au menu, les clients pourront évidemment déguster les fruits et légumes récoltés sur le site.

    «Nos produits frais seront utilisés pour nourrir les habitants du sud-ouest de la ville.»

    La plus grande ferme

    Enfin, l’oasis urbaine proposera aux plus curieux des visites pédagogiques afin de découvrir toutes les techniques utilisées pour développer cette culture maraîchère. Des petites parcelles de légumes pourront également être louées par les habitants. Au total, 14 000 mètres carrés de terres cultivables seront disponibles sur les toits de Paris, au printemps 2020.

    La plus grande ferme

    La plus grande ferme urbaine d’Europe promet donc d’être un lieu de vie unique où l’agriculture et le lien social se rencontreront tous les jours.


    36 commentaires