• Pour protéger nos campagnes

    Pour que coqs, chiens, et tracteurs puissent continuer à résonner dans nos campagnes, un élu propose que les bruits ruraux entrent au patrimoine national.

    Pour protéger nos campagnes

    L’aboiement du chien, le chant du coq ou le carillon des cloches de l’église… Que serait la campagne sans ces sonorités qui la caractérisent ? C’est la question que se pose un maire de Gironde qui cherche à faire entrer les « bruits ruraux » dans le patrimoine immatériel national.

    Pour protéger nos campagnes

    « Que le chant du coq, l’aboiement familier du chien, la cloche de l’église, le meuglement des vaches, le braiment de l’âne et le pépiement des oiseaux soient proclamés patrimoine national. »

    Voilà ce que réclame le maire de Gajac (Gironde), Bruno Dionis du Séjour, dans une lettre ouverte aux parlementaires où il plaide la cause des « bruits ruraux ». Du moteur des tracteurs au meuglement des vaches, pour lui, tout ce qui fait le sel de la campagne devrait être protégé par la Constitution.

    Pour protéger nos campagnes

    Le but ? Empêcher toute future velléité d’interdire ces bruits et donc les procès qui pourraient avoir lieu à l’encontre de ceux qui les émettent. Si la proposition semble loufoque, elle est en réalité pleinement justifiée. En effet, de plus en plus de réclamations sont faites à l’encontre de ces « nuisances sonores » émanant de certains concitoyens « d’origine urbaine la plupart du temps » et dont il fustige « l’égocentrisme ».

    Pour protéger nos campagnes

    Il défend en particulier le dur labeur des agriculteurs et éleveurs dont la profession nécessite la possession d’animaux et de machines agricoles bruyantes qu’ils utilisent « parfois même le dimanche, lorsque certains ont la chance de se reposer », mais rappelle-t-il : «  ils n’ont d’autres choix que de travailler. »

    Pour protéger nos campagnes*

    Pour protéger nos campagnes

    Partout en France, les plaintes se multiplient contre ces bruits. Ce fut le cas en Lozère l’été dernier lorsque les locataires d’un gîte ont demandé que soit décalée la sonnerie de cloches qui perturbait leur grasse matinée en carillonnant dès 7 heures. Mais aussi dans l’Oise, où un maire a pris un arrêté municipal contre les aboiements des chiens.

    Pour protéger nos campagnes

    Pour protéger nos campagnes

    Le maire est déjà soutenu par d’autres élus, comme le maire LR de Sauveterre-de-Guyenne (Gironde) Yves d’Amécourt et Pierre Morel-A-L’Huissier, député de Lozère (UDI), qui a déclaré au Figaro vouloir « déposer une proposition de loi en ce sens sous forme de résolution d’ici à une dizaine de jours ».

    Total soutien à Bruno Dionis du Séjour, Maire de Gajac(33), qui demande que le chant du coq, le meuglement des vaches, les cloches qui sonnent et d’autres bruits de campagne soient inscrits au patrimoine national : « Les petites communes se retrouvent face à des emmerdeurs ! »

    Pour protéger nos campagnes

    Pour protéger nos campagnes

    Pour protéger nos campagnes

    Comme le résume si bien l’élu dans sa lettre : « La campagne est un tout, qu’il faut savoir accepter dans son ensemble. » Voilà qui est bien dit !

    « Protection des plus faiblesOù la terre touche les nuages »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Mercredi 29 Mai à 16:46

    Bonjour Claude, comment vas tu? je suis très fatiguée, j'ai dormi et même rêvé toute l'aprèm! L'infirmière est passée me faire mon pansement, elle pense que je n'en ai plus que pour une semaine! et je vais avoir une croûte après! Pour ce qui est des bruits de la campagne je suis bien d'accord avec toi mais ça je te l'avais déjà dit! Par contre moi j'avais des voisins dont le chien aboyait toute la nuit et l'été quand je dormais la fenêtre ouverte c'était pénible!

    23
    Mercredi 29 Mai à 15:48

    Tout le monde n'a pas la chance d'entendre ces bruits qui sont la Vie , merci.

    Amicalement

    22
    Mardi 28 Mai à 13:38

    Bonjour Claude, 

    Pas de pluie mais beaucoup de vent, la pollution est là mes rosiers sont tous tachés  de taches brunes, c'est vraiment pas beau, le vent en plus fait froid dans le dos, ma vigne commencent a rougir, et mon saule perd toutes ses feuilles j'en ai aprtout, c'est quoi qui arrive a cette saison on devrais avoir plus de  soleil et de pluie aussi, la terre en a besoin,  autrement, je me repose ce jour pas envie a cause de mes jambes j'avais eu trop mal samedi , donc faut savoir prendre soin de soi, et plus rien a faire en ce moment que d'attendre les ouvriers il serait temps, j'ai de plus en plus peur la nuit,  passe une bonne journée Claude avec Marie,   et soyez heureux, c'est tout ce qui compte dans la vie, Marie

    21
    Mardi 28 Mai à 09:54

    j 'ai aimé le reportage

    et je trouve cela très bien

    je vie en campagne  et on m 'a retiré mon âne il faisait trop de bruit

    j 'ai été révolté et pensé JE SUIS ENTOURE DE CON

    voilà alors j espère que cela va marcher

    une super idée du papy lol

    bisous claude

    20
    Mardi 28 Mai à 09:08

    C'est une bonne idée car j'ai trouvé toujours saugrenue ces touristes qui se plaignent du chant du coq ou du laitier qui passe collecter la traite...bonne journée

    19
    jojololo
    Mardi 28 Mai à 07:38

    Bonjour Claude

    Que seraient nos campagnes sans tous ces bruits si familiers perso je laisserais bien le bruit de la semi grande ville de chez moi pour les cloches les coqs les vaches sans oublier les odeurs 

    les plaignants sont fous et il faut arréter ces stupidités si la campagne et tout ce qui va avec dérange bé on y va pas on la laisse oui on la laisse a ceux qui l'aiment c'est du n'importe quoi toutes ces plaints absurdes

    amitiés Claude

    jojololo

    18
    Mardi 28 Mai à 06:37

    J'espère vivement qu'il aura gain de cause ! J'habite le pays des cigales et, l'été, il n'est pas rare que des vacanciers ou des personnes nouvellement installées dans la région demandent à ce qu'on fasse taire ce "bruit" ou cherchent des insecticides pour combattre les cigales... Et oui !

    Bonne journée.

    17
    Lundi 27 Mai à 19:09

    Il n'a jamais été dit que la campagne était calme.

    Ceux qui y viennent , viennent en connaissance de cause

    bises

    arlette

     

    16
    Lundi 27 Mai à 19:06

    Bonjour claude, le maire de bajas a bien raison! marre de ces citadins qui se croient tout permis sous prétexte qu'ils ont des sous pour faire des procès! moi j'ai été en procès pour une haie de bambous avec des voisins parigots! ils ont acheté mon avocat et le premier expert! heureusement pour moi le tribunal a nommé un nouvel expert plus probe! Sinon comment tu vas? bises

    15
    Lundi 27 Mai à 17:03

    Bonjour Claude

    Ils nous font suer ces citadins ...qui viennent à la campagne pour toujours rouspéter 

    ils feraient mieux d'apprécier la nature et ses quelques bruits 

    j'ai vu plusieurs reportages à la télé sur ces rouspéteurs ...surtout qu'ils ne viennent

    que quelques jours par an !!!

    Bonne soirée

    Amitiés

    xabinou

    14
    Lundi 27 Mai à 16:32

    Bonjour Claude, 

    Oh , mon Dieu, voilà maintenant qu'il faudra mettre une muselière aux animaux pour les empêcher de vivre de meugler, d'aboyer, de gémir  de hennir,  et de cocoricader ,  quel malheur, je vis en campagne depuis ma naissance, j'ai toujours entendu  tout en campagne, les cloches sonner les heures, les messes,  les baptêmes , les mariages, les enterrement, et le coq le matin c'est un familier, les dindes aussi, je crois qu'on devrais mettre plutôt une muselière aux emmerdeurs, laissons la campagne  a la campagne la ville a la ville, ceux qui ne sont pas comptant  et bien ils déménagent en ville  mais là c'est encore pire avec les voitures , j'aime entendre les bruits de la campagne  et  personne ne peut aussi bien entendre et écouter la vie des champs  que ceux qui habitent  les villages,  il y a aussi les tracteurs, et tout ce qui touche l'agriculture,  mais dans quel monde on vit, super ton article j'aime  bien  pour donner aussi mon coup de gueule  a des gens  qu'il y a un temps voulait  faire stopper les cloches de l'église pour qu'ils puissent dormir la nuit, heureusement le maire n'a pas ceder, , 

    Il a juste tomber une pisse d'oiseaux comme on dit, le soleil est de retour,  merci Claude, gros bisous a vous deux, Marie

    Résultat de recherche d'images pour "la campagne de france"

     

    13
    Lundi 27 Mai à 14:49

    Bonjour Claude 

    Tu as raison il faut respecter nos campagnes ce sont elles qui nous font vivre !

    si tu savais ce que ça me mets en colère quand j'attends des gens qui font des procès

    pour le chant du coq ou les cloches , ils non qu'à rester dans leurs ville polluées ,

    ça m'énerve  .............

    Bon après-midi Claude

    Bisous Hélène 

    12
    Lundi 27 Mai à 12:55

    et on ne parle pas du rafut des grillons ou des cigales !

    11
    Lundi 27 Mai à 11:09

    Bonjour Claude

    tu peux aussi citer la propriétaire de ce pauvre Maurice, un coq de l'ile d'Oléron dont des gens en vacances se plaignent, tribunal le 6 juin, faut l'faire !!!

    lis ici

    Depuis peu il y a, en face de chez moi, un coq qui chante, ça ne me viendrait pas à l'idée de m'en plaindre, au contraire ... je suis née à la campagne !

    Bonne journée

    10
    Lundi 27 Mai à 10:59

    Bonjour Claude !!! 

    J'ai vu cela sur le Figaro net... et suis resté cloué ! On veux fermer le bec aux poules, coqs, et autres animaux... Mais ils font partie de nos vies ! Mais cela ne m'étonne pas. Lorsque j'amène Titi voir les personnes âgées ... certaines le regardent de travers !!! " je n'aime pas les chats " je me dis que à leur age ce manque de tendresse c'est quelque chose. Mais heureusement que les autres l'aiment et lui va leur dire bonjour. Il est poli et sans laisse et ne fais aucune bêtise ... Moi en ce moment j'ai une espèce de machine qui perse le sol dans la rue et j'aimerais habiter la campagne ! Bisous et passe une très belle journée. nani et Titi la malice qui devient gentil ...hier soir il a eu une fessé car il me fais mal à une main ... mais il le reconnais et quelques minutes après il vient me voir ... je ne tape pas Titi mais il faut un peu d’autorité car choigé comme il l'est il deviendrai trop ... Ne trouve pas le mot

                                            sourires d animaux communicatifs mamifere1   Sourires danimaux communicatifs   sourire singe rire renard photo phoque loutre lion image hyen...

    9
    Lundi 27 Mai à 10:49

    la création du jour

    Bonjour Claude,

    j'ai vécu dans un village et le matin j'entendais le coq chanter et je trouvais ça agréable..

    Je suis d'accord avec ce maire..

    Bonne journée, amicales pensées

    8
    Lundi 27 Mai à 10:44
    Bonjour Claude C'est vrai mais sans doute manichéen , les "gens de la ville "qui s'installent à la campagne ne sont pas tous comme ça , ce sont juste quelques abrutis qui étaient abrutis en ville et le reste à la campagne ... un abruti reste un abruti de la ville ou de la campagne Amitié Nadine
    7
    Lundi 27 Mai à 08:47

    Bel article, Claude.

    Au premier abord, on pourrait croire à une blague, genre "poisson d'avril" comme celle de notre journal qui a fait croire, le 1er avril, que tous les ronds-points de Charente-Maritime seraient classés au patrimoine mondial de l'Unesco -parce qu'un artiste y a déposé de très belles oeuvres- sur demande de Stéphane Bern.

    Au deuxième abord, l'idée est excellente.  Moi j'adore les bruits de la campagne et, comme l'écrit si bien Dom, même l'odeur du fumier, j'adore.  J'ai habité 22 ans à la campagne. Mon mari a été obligé de couper le cou de notre coq car il gênait notre voisin ; il lui a apporté la tête du coq en lui disant "comme ça il ne t'emmerdera plus". Ce même voisin faisait couler ses eaux usées dans notre petit ruisseau sur notre terrain (!).

    Sauf les clochers qui sonnent toutes les heures la nuit dans les petits villages, je suis totalement opposée à ces éternels insatisfaits qui se plaignent des bruits de la nature.

    S'ils ne sont pas contents de la campagne, ils n'ont qu'à rester en ville, avec le bruit des autos, des mobylettes et des auto-radios à fond, fenêtres ouvertes,  qui balancent du RN BI, tu sais, cette musique qui donne la nausée et qu'on nous déverse dans les oreilles dans la rue alors qu'on ne l'aime pas...

    Bel article, Claude.

    6
    Mitou
    Lundi 27 Mai à 08:26

    Des bruits qui font notre quotidien et que l'on aime entendre sauf quand le chien du voisin aboie toute la journée car son maître le laisse tout seul ! Nous avons eu le cas je t'assure que c'était insupportable çà a durer 1 an au final le voisin a donné le chien à la campagne ! lol

    gros bisous et bonne semaine

    MITOU

    5
    Lundi 27 Mai à 08:17

    Bonjour Claude ... Oui j’ai vu aussi la demande de ce maire de Gironde ,qui a tout à fait raison ,pour clouer le bec à ces gens de la ville qui viennent perturber les campagnes avec leurs plaintes pour un pauvre COQ qui chante le matin .. ce sont sûrement des emmerdeurs qui n’aiment pas les animaux .. 

    Comme tu le dis si bien , que serait la campagne sans tout cela et il faut bien que tous le monde vivent... 

    Aujourd’hui beau soleil et un ciel d’un beau bleu .. 

    J’ai fais comme tu m’as conseiller ,j’ais un petit mot à FRIMOUSSE et ça a marcher. Je passais directement sur son blog c’est pour cela que je n’avais pas la bande. Merci ,heureusement que tu es là !!

    Bon je vais sortir du lit , car ce matin je suis flemmarde il faut dire que j’ai regarder des vidéos juqu’a 3 h 30 ce matin .. 

    Je vous souhaite une bonne journée ( grise ) me dit Remi .. 

    Je vous fais de gros bisous à tous deux ...

    Monique ❤️❤️

    4
    Lundi 27 Mai à 07:40

    Il a mille fois raison !

    J'adore tous ces bruits de ma campagne et même les odeurs quand les cultivateurs épandent leur fumier sur leurs champs afin de les fertiliser !

    Tout comme les engins qui fonctionnent plein pot toute la nuit car de la pluie est annoncée pour le lendemain.

    Nombre de citadins ne le supporteraient pas, mais c'est tellement naturel ...

    Pour rien au monde je n'irais habiter en ville avec toute la pollution.

    Ici, c'est bruyant et ça pue, certaines fois, mais c'est mieux que la fumée des pots d'échappement et le bruit des moteurs !!!

    " Bon début de semaine, un peu grisaillou ...
    Mais le coeur est joyeux !
    Gros bisoux. "

    3
    Lundi 27 Mai à 06:43

    Bonjour Claude. Voilà une idée excellente. Pour vivre dans un village rural, je les ai tous ces bruits et sans eux je serais bien perdue. J'aime entendre sonner l'église à 100 m de ma maison et les bruits de la nature. Toutes les municipalités devraient se mettre au diapason. J'aime tes photos qui viennent étayer ce billet, j'ai tout ça autour de moi et c'est pour cela que j'aime la campagne, entre autres, à l'exception toutefois du glyphosate qui a fait disparaître tous les coquelicots et bleuets qui  égayaient mes balades. Bonne semaine

    2
    Lundi 27 Mai à 06:40

    Alors là 100% avec le maire, moi je suis citadine et je suis consciente que si je devais aller vivre à la campagne il faudrait faire avec ces bruits naturels que moi je n'appelle pas nuisance, bruits naturels de la campagne beuglement des vaches, les poules et les coqs, bon les chiens dans les villes ils aboient aussi, moi j'aime le bruit de la campagne, les oiseaux je ferme les yeux et j'écoute la nature, mais ces citadins qui veulent vivre à la campagne pour qui ils se prennent pour imposer à la campagne un silence totale, et quand j'ai lu ces vacanciers demander le décalage de la sonnerie des cloches de l'église ou va t'on ??????

    bises amicales

    1
    Lundi 27 Mai à 06:20

    C'est tellement vrai, ces gens de la ville habitués aux bruits des voitures ne savent pas écouter les sons de la vrai vie, le chant des oiseaux le murmure des fontaines, ces cloches qui nous disent que le village vit , le coq qui a jadis réveillé le paysan pour le travail des champs, doit-on tuer les tradition et au nom de quoi !

    Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :