• On déserte les supermarchés?

    Le défi Février sans supermarché revient en 2021 pour sa 5ème édition. C'est le moment parfait pour changer vos habitudes et consommer local.

    On déserte les supermarchés?

    Durant le confinement décrété pendant la première vague du Covid-19, les Français ont remis l’alimentation au centre de leurs préoccupations. 51 % des personnes ayant changé leurs habitudes souhaitent favoriser des produits locaux et en circuits courts. Pour motiver davantage de citoyens et redécouvrir ces modes de consommation, le site « En Vert et Contre Tout » annonce la nouvelle édition du défi “Février sans supermarché”. L’objectif ? Délaisser pendant un mois les grandes surfaces et privilégier les commerces indépendants, les fermes et les marchés. Lumière sur une initiative solidaire qui combine à la fois consommation responsable, écologie et économie.

     

    On déserte les supermarchés?

    Le défi « Février sans supermarché » a été créé en 2017 par des citoyennes de Neuchatêl et le média suisse En Vert et Contre Tout. Cette année, la 5ème édition se déroulera du 01 au 28 février 2021. Durant cette période, le site encourage de faire ses achats dans « les commerces indépendants, redécouvrir les épiceries de quartier, soutenir les petits producteurs, favoriser la vente en vrac et le commerce local, repeupler les marchés ou encore réapprendre à n’acheter que l’essentiel. »

    Accessible à tous, ce défi se veut avant tout ludique et bienveillant. Chaque personne participe à son rythme, sans culpabiliser. L’essentiel est de favoriser les circuits courts. Une action réalisable en allant chercher votre pain chez le boulanger ou en récupérant des fruits et légumes de saison chez le primeur du coin par exemple.

    On déserte les supermarchés?

    Malgré tout, les organisateurs restent conscients qu’il n’est pas facile de changer certaines habitudes du jour au lendemain. C’est pourquoi des groupes locaux d'entraide sont accessibles pour partager des conseils et des bonnes adresses.

    Par ailleurs, comme le précisent certains de ces groupes, il ne s’agit pas d’un boycott des grandes enseignes. L’idée est de voir qu’il est possible de consommer autrement. Ceci étant, ce défi reste une occasion d’exprimer un certain mécontentement à l’égard des supermarchés.

    C’est également l’opportunité de faire savoir aux grandes surfaces que nous ne sommes pas d’accord avec le suremballage, le kilomètre alimentaire qui explose les scores ou les politiques de prix qui écrasent les petits producteurs !

    En Vert et Contre Tout

    On déserte les supermarchés?

    En raisons du contexte social et des mesures sanitaires, les petits commerçants ont d’autant plus besoin d’être soutenus. Ce défi est l’occasion d’amorcer une transition bénéfique à la fois pour eux, pour soi et l’environnement.

    Alors, prêts à relever le défi ?

    « Démonstration par l'absurdeEn 1977 secrets de l'amour »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    27
    Lundi 1er Février à 04:43

    coucou claude 

    passe une bonne semaine

    gros bisous

    dany

    26
    Dimanche 31 Janvier à 23:09

    bonsoir claude 

    pour ma part pas de grandes surfaces 

    tpi boutique marché bio 

    as tu montrée a Marie ton prénom poème ? 

    elle a aimé  bien bossé beaucoup de covid chez nous 

    un poutou du soir

    25
    Samedi 30 Janvier à 16:50

    Bonsoir Claude je suis adepte des petits commerces...dans le village reste une boucherie, une crèmerie, marchands de légumes et fruits . magasin bio .faisons en sorte qu'ils continuent de vivre...bonne soirée bises amicales YVETTE

    24
    Jeudi 28 Janvier à 08:27

     Je suis à la fois d'accord puisque c'est ce que je fais déjà pour tout ce que je peux acheter en direct chez le producteur (légumes, fruits de saison, fromages...) ou dans une boutique de producteur et pas d'accord car, par exemple pour ma vieille chatte, je suis obligée d'aller au supermarché pour acheter sa litière et même sa nourriture, parce qu'à 22 ans elle ne chasse plus et que dans les jardineries c'est beaucoup trop cher. L'idée est bonne donc pour faire réfléchir sur les modes de consommation, mais il y a des produits qu'on ne trouve qu'en supermarché. De plus avec la crise sanitaire, et les nombreux chômeurs que ça entraine, le budget des ménages est à la baisse. De plus les supermarchés proposent des drives qui permettent aux gens de moins s'exposer...donc en ce moment ce sera difficile de faire changer les habitudes de ceux qui ne sont pas déjà convaincus à la base du bien fondé de cette démarche. Bises et une belle journée

    23
    Mercredi 27 Janvier à 20:27

    Petit coucou du soir Claude,

    et j'ai reçu mes légumes commande hier soir arrivé 13 heures

    d'un maraicher du coin, je me recontact, car si confiné mieux prévoir

    beau légume cueilli du matin, radis, Chou,2 salades scarolle et laitue ,

    des herbes aromatiques

    betterave rouge que j'adore, PdeT, Tomate, coeur de boeuf

    tranquille la semaine les tous 22 euros, bisou amitié

    demain NEUROLOGUE examen de contrôle ,

     

     

     

    22
    Mercredi 27 Janvier à 16:12

    Pas trop facile de n'acheter qu'aux petits commerces (il n'y en a plus beaucoup) et qu'aux paysans vendant en circuit court (ils ne sont pas encore assez visibles et pas si nombreux non plus). On est conscients de ce qu'il faudrait faire, mais, pratiquement, ce n'est pas toujours facile à faire. Sauf à beaucoup s déplacer. On fait ce qu'on peut. Mais comment se passer vraiment des supermarchés ? Hélas. 

    21
    Mercredi 27 Janvier à 10:44

    Bonjour

    cela sera dur pour mes parents

    ils ont l'habitude d'aller a Auchan ou Cora ou Leclerc...

    et parfois l'épicier du coin

    ces petites habitudes seront impossible a faire oublier, faire perdre

    20
    Mardi 26 Janvier à 09:03

    Bonjour,

    Pour le moment on a de moins en moins le choix - les petits commerces sont de plus en plus rares mais comme j'aimerais les voir revenir !!!

    Bonne journée

    bises

    arlette

    19
    Mardi 26 Janvier à 07:58

    Bonjour Claude

    Au Chambon, le marché vient deux fois par semaine : le samedi sur la très grande place, le mercredi sur la petite place centrale! 

    Les produits locaux y sont abondamment représentés! Normal! Le Chambon est un village, il y a un supermarché qui offre, bien sûr toutes sortes de produits qu'on ne trouve pas ailleurs!

    Les marchés résistent tant bien que mal à la neige, présente depuis 5 semaines!

    J'aime le marché et ses produits très frais, venant des paysans du pays ou d'un peu plus loin! Quel mérite, avec ce froid!

    Tu vois, je te suis!

    Bises

    Gigi

    18
    Mardi 26 Janvier à 01:48

    Tout ceci demande réflexion sur nos habitudes. Il y a des villes ou c'est plus possible que d'autres. Mais il faut s'y intéresser. 

    17
    Lundi 25 Janvier à 21:35

    C'est fait pour une grande partie de mes achats : viandes, oeufs, produits laitiers, fruits et légumes (en plus de ma propre récolte). Même le petit libraire survivant.  Néanmoins, il y a d'autres achats pour lesquels je vais au supermarché. Je n'ai pas su encore trouver de solution 

    Bonne soirée Claude 

    16
    Lundi 25 Janvier à 21:03

    Je ne vais pas jouer les hypocrites, je vais au marché, je vais dans les petits commerces mais je vais aussi au supermarché. 

    Bonne semaine. Biz. Aline

    15
    Lundi 25 Janvier à 20:21

    Bonsoir tout à fait d'accord .C'est déjà fait pour moi en tout cas depuis un moment déjà .*

    Bonne soirée

    14
    Lundi 25 Janvier à 17:48

     

     

    Bonsoir Claude,

    une question délicate, moi je suis de la terre vignoble champenois,

    et préférence des produits locaux, va de soi , mais la publicité

    et le comportement des gens toujours plus vite préfèrent s'entasser

    dans un supermarché plutôt que faire plusieurs magasins ,

    mon village et celui de Monique justes deux commerces,

    poste et Boulangerie ,

    mais à 6 kilomètres Dormans avec tous les petits commerces

    dont nous avons besoin, pas besoin d'aller ailleurs,

    la Champagne est une région riche,

    pour cela Maintenant beaucoup devaient changer leurs façons

    de consommé, et cela ira pour le mieux des petits récoltants;

    Amicalement bonne semaine, merci du petit mot,

    et commission faite à Monique qui te renvoie de tout coeur ,

     

    13
    Lundi 25 Janvier à 15:23

    Bonjour Claude,

    moi je bannis carrefour Leclerc etc. !je trouve presque tout sur le marché

    2 fois par semaine Mardi et samedi matin pourquoi faire 30 kilomètres aller-retour

    de chez moi pour aller dans la cohue à Nancy ou plus aucune protection

    n'est prise plein de monde et des denrées plus ou moins fraiche

    3 fromage pour le prix de deux mais sont faits comme une jeunesse passée

    je préfère payer un peu plus cher et au moins

    avoir de la qualité même la boucherie super qualité,

    et le samedi un poulet label rouge

     rotie et petite patate pour 10 euros pas usés le four et tout chaud,

    moi je mange 3 jours avec ,

    puis grand Frais qui sert des produits des petits récoltants,

    Supers marchés feront faillite un jour quand les gens comprendront

    l'arnaque, mais les promos attirent les gens voire les dâtes

    souvent courte alors seule périment vite,

    bon encore pour les grosse familles , bisou très bon billet;

     

     

    12
    Lundi 25 Janvier à 14:53

    En centre-ville, commerces de proximites et epicerie en vrac, une de primeurs fermiers locaux, boutiques artisanales, cotoient les magasins de proximité.

    Deux marchés aux légumes, le mercredi et le jeudi! plus deux dans mon quartier.

    Alors, je privilégie, les circuits courts, mais aussi le supermarché pour faire avec le porte-monnaie.

    Je n'achète que ce dont j'ai besoin depuis toujours!

    Bonne semaine!

    Amitiés.

    11
    Lundi 25 Janvier à 14:36

    Tout à fait d'accord, mais à une légère condition, comment payer plus cher avec 750 euros de retraite ? Et ne parlons pas des parents célibataires qui gagnent tout juste le smic.

    Bonne semaine Claude

    10
    Lundi 25 Janvier à 13:40

    J'essaie un maximum de me servir chez les producteurs locaux , mais pour les produits ménagers je suis obligée de me rendre dans une grandes surface. Mais pourquoi pas les bouder tout le mois de février , belle initiative qui donnerai peut être l'envie à beaucoup d'aller faire les achats chez le producteur local plus souvent . 

    Bonne journée à tous les deux 

    Amitié de Bertille

    9
    Lundi 25 Janvier à 13:15

    Coucou Claude,

    Le problème ne se pose pas à Ouarzazate.

    Au bled, nous disposons de tout plein de petits marchands individuels (légumes, fruits, viandes,...) et nous allons nous achalander chez eux.

    Toutefois, je me rends parfois à Carrefour Market -installé depuis 1 an 1/2- pour faire provision de quelque jambon de montagne ou saucisson... Mais, là, c'est différent !!!

    Très bonne semaine à toi

    Bibis du lundi

    Damienne

    8
    Lundi 25 Janvier à 10:33

    Bonjour Claude,

    moi je ne vais que très rarement en supermarché cela depuis des années

    pas qu'avec le Covid, je vais déjà au marché ou grands frais qui vend

    que du frais de région sachons-le, tous ont la même politique région déjà,

    puis le reste est des petits commerces, beaucoup manque

    cause invasion des grandes surfaces bien dommage,

    mais à Compiègne encore des épiceries des drogueries 2 et  quincaillerie ,

    bien sûr vêtement, pourquoi se bousculer dans des  magasin hyper bondé

    où on attrape toute cochonnerie, merci pour cet article

    qui j'espère donnera à réfléchir et en un mot comparer les prix,

    pratiquement les mêle prix !

    et les supers marché incite a des achats inutiles ,

     

    7
    Lundi 25 Janvier à 10:09

    Désolé mais ton texte bienveillant édulcore le slogan qui est net

    Perso je suis pour les petits commerces et producteurs directs, mais ça prend du temps et nécessite beaucoup de contacts, actuellement ce n'est  pas forcément souhaitable. Bien sûr on peut ne pas aller exclusivement au supermarché, mais c'est très difficile de faire sans ! De plus quand je vois qu'en boulangerie traditionnelle on sert le pain avec les mains qui touchent la monnaie, je me dis qu'un pain préemballé...

    Donc restons réalistes et souhaitons que les supermarchés fassent la part belle aux producteurs locaux. Et pourquoi pas des petites épiceries indépendantes à l'intérieur de l'hyper ? 

    6
    Lundi 25 Janvier à 09:46

    Très  bonne initiative , nous privilégions toujours les circuits cours ..et il faut que cela se généralise le plus possible 

    Bonne journée à toi Claude 

    Bises

    5
    Lundi 25 Janvier à 09:31

    Bonjour Claude 

    Et oui moi aussi je suis d'accord avec toi , mais voila dans notre village plus de petits commerce , mais une grande surface à la place .......comment veux tu faire ? j''avoue que c'est domage !

    Bonne journée Claude 

    Toutes mes amitiés 
    Hélène

     

    4
    Lundi 25 Janvier à 09:30

    Très belle initiative mais que je ne peux pas appliquer dans mon village il n'y plus aucun commerces.

    Bon lundi Claude.

    Christian

    3
    Lundi 25 Janvier à 09:19

    Bonjour Claude et Marie 

    Bien cet article. Mais je suis bien d’accord avec toi . Moi je hic c’est que je n’ai pas de petits commerces près de chez moi a par le boulanger et le boucher. Autrement c’est un Intermarché..  Tu as tout à fait de faire ce billet car nous voilà encore dans une impasse ou c’est les petits qui vont trinquer.. Mais comment faire??? 
    Je suis inquiète pour Denise et moi car elle devait venir en Mars pour ce ressourcer un peu elle en a grand besoin elle ne pèse que 45 kg la pauvre.. Enfin attendons mercredi mais ils sont tous indécis,on a un gouvernement qui ne sais pas prendre de grandes décisions.. 

    J’espère que vous allez du mieux possible , moi les sorties me manquent ,et en plus avec ce temps pourrit on ne peut rien prévoir .. 

    Bonne semaine à vous deux 

    Gros bisous à vous partager

    Monique❤️❤️❤️❤️❤️❤️

    2
    Lundi 25 Janvier à 09:17

    Dans notre village nous avons la chance d'avoir un petit Proxy très bien achalandé, privilégiant les produits locaux, ce qui nous permet d'aller très peu souvent à la ville pour s'approvisionner.

    C'est évidemment un peu plus cher qu'en supermarché, mais ça nous évite de faire 80 km aller-retour. Et au moins on a la satisfaction de faire travailler les producteurs locaux !

    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :