• Les maires ruraux agissent

     Charente-Maritime : un maire prévient, attention cloches et coqs bruyants !

    Les maires ruraux agissent

    Hervé de Changy, le maire du village de Muron, a fait installer des panneaux aux différentes entrées de sa commune, pour prévenir ceux qui ne supportent pas les bruits de la campagne.

    À l’image du maire de Gajac, en Gironde, pour lequel une pétition de soutien a été lancée pour inscrire le bruit des cloches de l’église, le meuglement des vaches et le chant du coq au patrimoine national, Hervé de Changy, le maire du village de Muron, près de Surgères en Charente-Maritime, a fait installer des panneaux aux entrées du village, précisant :

    Les maires ruraux agissent

    "Attention village français, vous entrez à vos risques et périls. Ici, nous avons des clochers qui sonnent régulièrement, des coqs qui chantent très tôt, des troupeaux qui vivent à proximité… Si vous ne supportez pas cela, vous n’êtes pas au bon endroit. Sinon, nous avons des bons produits du terroir, des artisans talentueux et heureux de vous faire découvrir leur savoir-faire et leur production"

    Une décision prise par le Conseil municipal "qui en avait ras-le-bol d’être interpellé contre le bruit des cloches (seul clocher classé de Charente-Maritime), les chants des coqs aussi". Comme à Oléron, où vit le coq Maurice qui a été jugé pour nuisances sonores à Rochefort (la décision sera rendue le 5 septembre).

    Les maires ruraux agissent

    "C’est incroyable une telle intolérance aux bruits de la campagne. Cinq fois, on nous a demandé de faire cesser le bruit des cloches, au point que nous nous sommes résignés à les arrêter de minuit à sept heures, raconte le maire. Si on vient à la campagne, c’est pour en apprécier les choses naturelles, sinon on ne vient pas !"

    Après la pose des panneaux, le maire du village ne compte pas en rester là et veut en appeler au député de la circonscription, Didier Quentin, pour qu’il intervienne à l’Assemblée nationale afin qu’une loi soit votée "interdisant le dépôt de plainte contre les bruits de la campagne".

    Les maires ruraux agissent

    On peut se réjouir de voir que les maires des petites communes commencent à réagir et n'hésitent plus à s'engager sur la voie de la désobéissance civique pour que le bon sens reste la règle.

    Bruno Dionis du Séjour, maire de Gajac 

    Les maires ruraux agissent

    " C'est une humiliation pour le campagnard de passer en justice à cause de quelqu'un qui vient de l'extérieur. Moi quand je vais en ville, je ne demande pas qu'on enlève les feux rouges et les voitures..."

    Bruno Dionis du Séjour, maire de Gajac en Gironde (400 habitants), lance lui un cocorico d’alerte : dépité de voir des ruraux traînés en justice pour le braiment des ânes, le meuglement des vaches ou le chant du coq, il veut faire classer les bruits de la campagne au "patrimoine national"

    "Aujourd’hui c’est un coq, demain ce sera quoi ? Les mouettes, le bruit du vent, notre accent !?"

    Les maires ruraux agissent

    Saint-André-de-Valborgne (Gard), le 11 juillet. Le panneau installé à l’entrée du village par le maire, Régis Bourelly, devient le symbole français du respect de la vie rurale

    Les maires ruraux agissent

    « la campagne il y a du bruit et des odeurs »

    Ils serait que les citadins qui rêvent d'une résidence secondaire en prennent conscience

    Les maires ruraux agissent

    Le maire d’une commune du Pas-de-Calais a décidé d’installer une pancarte à chaque entrée de sa commune pour prévenir des nuisances sonores de la vie à la campagne.

    On ne peut que se réjouir de toutes ces initiatives, espérons qu'elle feront boule de neige

    « Des invités de marqueUn geste trop rare »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Mercredi 28 Août 2019 à 08:59

                                           Bonjour Claude

    Je viens te souhaiter un bon mercredi en ce 28 Août

                                          Amitié

    JEAN

    23
    Mardi 27 Août 2019 à 11:35

    Les maires réagissent et ils ont bien raison.

    à bientôt

    arlette

    22
    Mardi 27 Août 2019 à 07:31

    Je pensais justement hier soir, en entendant les crapauds, à ce gentil coq qui est en procès... J'espère qu'il gagnera ! Et que ces initiatives pour classer au patrimoine les bruits de la campagne porteront leurs fruits.

    Bonne journée.

    21
    Mardi 27 Août 2019 à 02:16

    Bonjour Claude

    oui ils sont venus, pris la raclée, et rentré chez eux

    Passe une très bonne journée

    Avec amitiés

    René

    20
    Lundi 26 Août 2019 à 18:31

    Pas facile d'être Maire à  l'heure actuelle , je perle pour les petits villages bien sur !

    Bonne soirée  Claude 

    Bisous Hélène 

    19
    Lundi 26 Août 2019 à 16:23

    Bonsoir cher Claude

    Je dis bravo à ce Maire qui a mis ce panneau plein d'originalité et très explicite, ces personnes qui ne supportent pas les bruits de la campagne n'ont qu'à aller vivre sur une île déserte et encore ils ne supporteraient pas le bruit de la mer arfff !!!

    Moi j'ai vécu dans un tout petit village Lorrain où plusieurs fois par semaine le matin une charmante dame venait à vélo avec son tambour pour nous annoncer des nouvelles, bruit de tambour et ensuite avis à la population, les cloches sonnaient régulièrement de notre église, il y avait le bruit des vaches, des coqs, des tracteurs etc.... et alors cela ne nous a jamais dérangé et d'ailleurs jamais personne ne s'est plaint et maintenant quand j'entends ce qu'il se passe dans certains villages de métropole je suis révoltée qu'on se plaint pour le chant d'un coq etc.... c'est du n'importe quoi, ces gens là ne supportent rien.

    A la Réunion j'habite aussi en campagne et nous avons des canards, des poules, des coqs et deux chiens, les voisins aussi et quand un coq se met à chanter à l'aurore les autres se joignent à lui et cela ne dérange personne etc.... Les gens deviennent de plus en plus intolérants hélas et j'approuve totalement plus haut le commentaire de Zaza elle a entièrement raison, elle a tout bien résumé.

    Tu me dis Claude que l'avion pollue donc je suppose que tu ne prends jamais l'avion, mais tu sais les voitures aussi polluent...., moi cela fait longtemps que je ne suis pas retournée en métropole voir famille et ami(e)s et j'espère pouvoir y aller bientôt et ce n'est pas la pollution qui m'arrête car de toute façon je suis bien obligée de prendre l'avion pas d'autre choix mais c'est une question de sous le voyage est cher et le fait qu'il y a plus de 10 H de vol je t'avoue qu'en vieillissant cela m'effraie un peu.

    Prends bien soin de toi et douce soirée.

    Bises amicales de mon ti rocher et vive la campagne et ses bruits !!!!!! que j'aime !!!!!!

    18
    Lundi 26 Août 2019 à 11:05

    Bonjour Claude

    Ce maire a bien fait ainsi les gens sont prévenus avec humour et c'est une belle façon d'inviter ceux qui n'aiment pas la campagne à rester en ville :) J'ai vu passer cette pancarte dans plusieurs blogs et je trouve que le maire aurait pu rajouter "les odeurs", car tu vois, je t'écris ce message ma fenêtre ouverte et une "bonne "odeur de fumier vient de passer dans la ruelle...mais cela ne me dérange pas. c'est la vie dans nos campagnes et cette vie-là c'est la vraie vie, celle qui nourrit les hommes...Passe une belle journée

    17
    Lundi 26 Août 2019 à 09:35

    Bonjour Claude Je viens te souhaiter un bon lundi et surtout une très bonne semaine à venir

                                                             Amitié

    JEAN

    16
    Lundi 26 Août 2019 à 08:57

    Bonjour Claude, dans la ville où je réside, les cloches sonnent tous les quart d'heure, mais la nuit c'est silence, c'est logique qu'en campagne il y ait des bruits d'animaux de ferme, sinon il faut rester en vase clos tel un ermite , de toute façon on vit dans un monde  fait d'égoïsme.

    Amicalement bonne journée, bise à Marie

    15
    Lundi 26 Août 2019 à 08:23

    bravo merci les gens de la ville on que resté chez eux

    mon voisin a un coq je me régale le matin sons chant me dit bonjour

    bisous  bonne semaine

    merci de ce bel article

    14
    Lundi 26 Août 2019 à 01:33

    Bonjour Claude

    au moins des maires qui ont du courage

    Commence bien cette nouvelle semaine

    Avec amitiés

    René

    13
    Dimanche 25 Août 2019 à 21:45

    sa bouge et il y a de bonne chose qui se passe

    je suis en campagne et j 'en sais quelque chose

    mon âne m 'a été retiré pour le bruit

    on a encore le cloché tout les matins 7 h lol

    bon il ni a pas de campagne sans bruit

    merci pour tes recherches fort interessante

    et merci pour ta fidélité a mon blog

    bonne soirée a toi

    12
    Dimanche 25 Août 2019 à 13:59

                                             Bonjour Claude

    Bel article sur les maires ruraux, certains maires j'avoue

    Ils méritent considération, à mon avis non pas seulement de l'Etat, mais aussi simplement

    de toute la population.

    Quand on pense aux indemnités qu'ils perçoivent à comparer avec les Maires des grandes villes entourés " de planqués" et des "beni-oui oui"

    J'espère que le monde changera

                                                       BREF !

    Je te souhaite mon très cher Claude un bon dimanche en famille

    et merci pour ton commentaire,

    Je vais continuer dans ma foulée pour parler de certains Instruments Africains de Musique

                                                                Amitié

    JEAN

    11
    Dimanche 25 Août 2019 à 13:21

    Bravo

    il faudrait plus d'initiatives de ce genre !

    Combien de villages ce sont vu obligés d'arrêter leur clochers et d'agriculteurs enlever les cloches aux cous des vaches dans les Alpes à cause de ces citadins qui viennent envahir les verts pâturages ; tout en voulant ramener leur vie des villes et supprimer tout le charme de nos campagnes... 

    10
    Dimanche 25 Août 2019 à 13:16

    J'approuve totalement l'initiative de ces maires et je les soutiens. Quand on veut vivre à la campagne il faut faire avec ses bruits. En revanche, ce qui me met en boule dans MA commune, c'est l'excès de purin étalé sur les prés à cultiver. On est envahis de mouches partout, elles viennent jusque dans nos assiettes et quand on sait les saletés qu'elles mangent... franchement là je n'apprécie pas. Pas plus d'ailleurs que l'idée de savoir que si je mange du maïs (fortement cultivé ici), il a trempé ses pieds dans la m... Bonjour Claude et parfon de revenir en rouspétant mais il y a plein de choses qu'on peut accepter mais certaines autres moins...

    9
    Dimanche 25 Août 2019 à 11:06

    Bonjour Claude .... Moi je crie très fort BRAVO à tout ces maires qui affichent à l’avance les inconvénients de leurs villages .. Tous ces citadins n’on qu’a aller en vacances dans les bois .. ( et encore) il y a le chant des oiseaux .. Ici à la ROCHELLE nous sommes toujours en procès cause terrain d’aviation , des villas se sont construites en bout de pistes ( Les terrain pas chère ) et maintenant ils gueule que les petits avions les dérangent.. C’est la mentalité de maintenant ,personne ne supportes rien ..  Je trouves ton article très très bien et les cols bien répondus.. 

    Merci de ton petit mot de ce matin .. heureusement que nous avons voler hier car aujourd’hui le temps est incertain.. . Mais bonjour les papattes  aujourd’hui.. !! 

    Bon dimanche à tous les deux et énormes bisous bisous 

    Monique ❤️❤️

     

    8
    Dimanche 25 Août 2019 à 11:03
    Floralie

    Bonjour cher Claude,

    Tu sais que la cousine de mon mari est passer au tribunal à cause d'un voisin qui se plaignait du chant de son coq, elle a gagné la partie.

    Mais des gens comme ça doivent rester en ville si ils n'acceptent pas le bruit de la campagne qui est si belle !

    Bon dimanche Claude et Marie, caresses à Fifille

    7
    Dimanche 25 Août 2019 à 10:52

    BRAVO CLAUDE pour ton article !!!!!!

    Après avoir lu le commentaire de ZAZAREMBETTE je n'ai plus rien à ajouter seulement que je suis entièrement d'accord avec elle. 

    Je vis à la campagne après avoir vécu plus de 30 ans à Dijon ou les bruits de la ville étaient insupportables !!!!!!!  Aujourd'hui la campagne m'offre une nouvelle vie que je ne changerai pour rien au monde, nous avons tout pour être heureux . Observer la nature , les animaux, les paysans dans leurs champs aux différentes saisons, les rivières , les étangs les promenades dans les bois, les cloches de l'église qui se déchaînent pour annoncer mariage etc etc ....      Quel BONHEUR !!!!!!!!!

    Sur ce cher Claude, je te souhaite une bonne journée , avec toute mon amitié 

                                              Bertille 

    6
    Dimanche 25 Août 2019 à 08:38

    La campagne se rebelle et elle a bien raison.

    Je ne peux qu'approuver ces maires qui défendent les valeurs de la vie à la campagne. La campagne je l'ai choisi après 60 ans de vie laborieuse en région parisienne, et dans un département privilégié, les Yvelines, qui malheureusement pour aller bosser, m'obligeait à subir la circulation, les embouteillages et les incivilités de fous du volant, toujours plus pressés que les autres. J'ai toujours refusé les transports en commun.

    Eh bien tu vois, je ne regrette pas d'avoir choisi en pays Gallo, ce petit village que mes deux premières filles appellent le "trou du cul du monde". Les coqs, les cloches, les vaches qui léchaient les vitres de ma 1ère location avant la construction de la maison pour dire bonjour au chat, les mouches qui prolifèrent l'été, je les accepte. Et puis je me rapprochais de mon île où maman vivait encore.

    Depuis 2015, après le décès de maman, j'ai repris la maison familiale, et je cumule, en alternance, les bruits de ma campagne bretonne avec les bruits de l'insularité, les cris des goélands, la corne de brume comme ce matin, les agriculteurs qui travaillent autour de la maison, en balançant de la poussière sur les carreaux que je viens de faire, le glas quand les vents sont à l'est..... Et comme je suis heureuse de pouvoir dire "merde" à tous ceux qui critiquent cet enchantement de la vie au grand air.

    Mais quand on vit en ruralité, il y a aussi un autre problème qui se profile.... La désertification des maires des petites communes rurales. Depuis bien des années, et plus que jamais depuis l'avènement de "JUPITER", les directives gouvernementales viennent de Paris et des grandes métropoles. Il sera très difficile en 2020 de trouver un maire pour administrer ma petite commune Gallo. Pas de candidats et de bonnes volontés pour reprendre le flambeau. Pour mon île, pas de soucis, le maire actuel va repartir pour un 6ème mandat. C'est le grand copain de Gérard LARCHER, que je n'ai pas encore croisé cette année.

    Ces petites communes ont de plus en plus de mal a fonctionner avec des moyens qui se réduisent à peau de chagrin, pour tant de responsabilités.

    Bon dimanche Claude, bises

    5
    eliane roi
    Dimanche 25 Août 2019 à 08:12

    Si ça continue, ils vont se plaindre du  bruit des vagues...

    Bravo pour ton article, Claude.

    Mon blog est en pause mais je fais une petite exception pour toi, parce que tu as le sens des réalités. Je suis à Saintes, mais mon coeur est à Hendaye. La colère gronde et elle est largement justifiée. Depuis trop longtemps une poignée de milliardaires gouverne la planète sur l'autel des profits, au mépris du reste de la population. Jets privés, fraudes, magouilles, mépris, malversations, mensonges, sont le lot de nos gouvernants. On en met en prison pour moins que ça.  Pendant qu'ils se gavent dans des restaurants 3 étoiles et des chambres à 500 euros la nuit, les trois quarts de la planète souffrent de malnutrition ! l'écart entre les riches et les pauvres n'a jamais été aussi grand ! Injustices et inégalités sont le lot quotidien des Français, qui assistent aux fermetures des écoles, hôpitaux, entreprises, vont travailler la peur au ventre : peur des licenciements, de l'avenir de leurs enfants, du chômage, de la pollution et du futur de leurs petits-enfants...peur des fins de mois difficiles.

    Il est grand temps que les gens se révoltent, sans violence, par millions ; on sait que les élections ne servent à rien.  C'est la rue qui parlera. Je sais que tu ne mets pas, peu, de politique dans ton blog et moi-même je vais arrêter de le faire... L'humour et la créativité doivent être seuls dans les échanges, chacun analysant la société en son âme et conscience.

    Je t'embrasse et te souhaite une excellente journée. Pleine d'espoir.

    4
    Dimanche 25 Août 2019 à 08:03

    La stupidité des gens qui se plaignent de cela 
    On ne va pas habiter à côté d'un élevages de gallinacées puis après se plaindre du chant du coq
    On na va pas habiter en face d'une Eglise puis après se plaindre des cloches qui sonnent
    On ne va pas habiter à côté d'une étable puis après se plaindre des odeurs

    Que l'on viennent habiter en zone rurale, (à la campagne) pour de bon ou seulement dans des résidences secondaires achetées pour venir y passer des vacances deux ou trois fois par an !

    3
    Dimanche 25 Août 2019 à 08:01

    C'est incroyable ces gens qui se plaignent sans arrêts alors que dans les villes il y a le bruit des voitures et la pollution.S'ils ne sont pas satisfaits qu'ils restent en ville.

    Bon dimanche Claude.

    Christian

    2
    Mitou
    Dimanche 25 Août 2019 à 07:53

    Un panneau que je connais déjà je suis quand même d'accord avec les cloches que l'on arrêtent la nuit le reste ne me gêne pas du tout !

    gros bisous et bon dimanche

    MITOU

    1
    Dimanche 25 Août 2019 à 07:41

    Je dis bravo à tous ces maires qui en ont assez des citadins qui viennent s'installer à la campagne et qui veulent imposer leur lois!!

    C'est scandaleux! moi je dis à ces personnes : rentrez chez vous!

    J'avais déjà vu ces panneaux des maires qui se révoltent! et je pense que je ne suis pas la seule!

    Merci Claude de le diffuser à tes contacts!

    Bises

    Gigi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :