• La lutte contre les préjugés

    Parce qu'ils sont noirs et que leur bébé est blanc, tous les regards se tournent vers eux, pleins de surprise et de suspicion.

    La lute contre les préjugés

    Une famille de blancs qui adopte un petit noir ? C’est généreux, touchant et très mignon. Mais une famille de noirs qui adopte un petit blanc, c’est louche, bizarre et inquiétant. Pour briser ces préjugés aussi bêtes qu’infondés, Keia et Richardro Jones-Baldwin, des afro-américains ayant adopté un enfant blanc, ont décidé de raconter leur histoire au plus grand nombre.

    Keia et Richardro Jones-Baldwin avaient déjà une fille biologique (Zariyah, 15 ans) et une fille adoptive métisse (Karleigh, 16 ans). En juillet 2017, ils ont reçu un appel de l’agence de placement familial leur demandant s’ils pouvaient accueillir pour une durée de trois mois le petit Princeton, un bébé prématuré né d’une mère toxicomane. Ils ont aussitôt accepté.

    La lute contre les préjugés

    À sa naissance, Princenton ne pesait que 500 grammes. Les Jones-Baldwin s’en sont occupés avec beaucoup de soin, comme si c’était leur propre enfant. Et, finalement, Princenton est resté chez eux, jusqu’à devenir officiellement leur enfant en août 2019.

    La lute contre les préjugés

    Seulement voilà, Princeton est un enfant blanc dans une famille de noirs. Et, pour beaucoup, ce n’est pas normal.

    Keia Jones-Baldwin, sa maman, citée par AJ+:

    « Nous avons beaucoup de regards. On me demande souvent si je suis la baby-sitter de Princeton. »

    La lute contre les préjugés

    Certains ne se privent pas de faire des remarques encore plus déplacées. Du genre :

    « Pourquoi ne l’as-tu pas laissé rester dans une famille de sa race ? »

    C’est pour lutter contre ce genre de commentaires et de préjugés que les Jones-Baldwin communiquent désormais un maximum autour de leur famille. Ils partagent régulièrement des photos de leur quotidien sur les réseaux sociaux et ne manquent plus une occasion de souligner la normalité de leur famille.

    Voici comment ils se décrivent :

    « Une famille recomposée par l’adoption essayant de partager son histoire avec le monde entier pour que les autres puissent se sentir inspirés et encouragés… L’amour gagne ! »

    La lute contre les préjugés

    Belle initiative.

    « Le Fleuron de la générositéÉcouter des œuvres litéraires »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    19
    Dimanche 27 Octobre 2019 à 10:13

    Moi, je crie haut et fort BRAVO pour cette famille

    bon dimanche

    arlette

    18
    Samedi 26 Octobre 2019 à 10:23

    Les préjugés ont la vie dure ... là encore on s'en aperçoit et pourtant il ne doit pas y avoir de différence en matière d'adoption que l'on soit êtres humains à peau noire ou à peau blanche  et donc, il est aussi acceptable et honorable d'être parents à peau noire élevant un enfant à peau blanche que parents à peau blanche élevant un enfant à peau noire.

    Merci d'avoir partager ce reportage d'une grande importance humaniste. smile 

    17
    Samedi 26 Octobre 2019 à 08:47

    Une belle leçon. Merci C'est une famille exceptionnelle et magnifique

    16
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 21:55

    Bonsoir Claude, un très bel article. C'est toujours un plaisir de venir terendre visite.
    Parfois une pause permet aussi de se ressourcer,  d’aller voir d’autres choses pour revenir avec plein de nouvelles idées à partager,
    ça me motive pour ne plus rester aussi longtemps sans nouvelles.
    Je sais que, comme tout à chacun, nous avons besoin de « pause » – il m’arrive aussi d’être moins assidue pour écrire et cela me manque. Et puis parfois le recul, juste ça, ça fait du bien. En tout les cas je suis contente de vous revoir et vous souhaité une très belle soirée! Bisous à vous deux.
    Petit coeur M@lou qui ne vous oublie pas.

    15
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 19:38

    BONSOIR  CLAUDE

    ton article est superbe , j'aime beaucoup

    ayant bossé dans un environnement de plusieurs couleurs ! ! 

    je trouve que cette  famille est  geniale

    il y aura toujours des langues de vipére pour critiquer

    bon WE a tous les 2

    bisous

     

    14
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 17:16

    Bonsoir Claude

    L'Amour c'est tout ce qui compte, peu importe la couleur, ton article est plein d'amour et de tendresse.

    Ici à la Réunion avec nos mélanges de cultures, de religions, de couleurs etc.... tout ce petit monde respecte chacune et chacun et on vit en paix, même si hélas il y a eu qq violences (feux.....) avec la venue de M. Macron, cela n'a rien à voir avec ton article et la belle entente qu'il y a sur l'île et le respect de chacune et chacun, cette famille recomposée est magnifique et ce n'est que du bonheur.

    Ayant vu ton avatar j'ai cliqué et j'ai bien fait car ton article est plein d'espoir, dans ce pauvre monde qui va mal.

    Bon WE et bises volcaniques (notre volcan la pété pour la 5ème fois cette année).

    13
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 12:58

    Comme dit Dom, les préjugés ont la vie dure. Pour les combattre, bravo à Pierre Perret avec sa chanson Lily, a Claude Nougaro : Armstrong, un jour, tôt ou tard

                                                               On n'est que des os

                                                                Est-ce que les tiens seront noirs ?

                                                                 Ce serait rigolo

                                                                Allez Louis, alléluia

                                                                 Au delà de nos oripeaux

                                                                  Noir et blanc seront ressemblants

                                                                  Comme deux gouttes d'eau

    et puis, cette grande dame que fut Joséphine Baker qui adopta une douzaine d'enfants de races (je n'aime pas ce mot) différentes… Sa tribu arc-en-ciel.

    Bonne journée, cher Claude

                                                                  

    12
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 12:55

    Bonjour Claude 

    C'est malheureusement un constat ... la bêtise est la chose la mieux partagée au monde et elle tient à l'ignorance et aux préjugés qui ont malheureusement de beaux jours devant eux . Cette famille a fait fi de ces préjugés pour un seul élan l'amour . Bravo !Bravo! à elle .

    Point besoin d'aller loin pour connaître ces préjugés ... dans nos douces contrées nous connaissons ces paroles, ces réflexions et regards blessants pour des couples mixtes et l'on se surprend à découvrir la nature réelle et profonde des gens et à perdre des faux amis . ( expérience vécue avec mon fils avec sa  compagne métis et pour ma fille avec son compagnon indien - là juste des réflexions puisque ma fille vit en Australie et que pour le moment en raison du coût du voyage ils n'ont pu venir tous les deux  mais cela n'a pas empêché des réflexions lorsque j'ai présenté des photos du bonheur à deux de ma fille  )

    Comme je dis Bonheur et Amour n'ont pas de couleur .

    Passes un beau WE

    Amitié

    Nadine 

    11
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 10:00

    En lisant ton billet du jour, j'ai les larmes qui me sont montées aux yeux. Comment, au 21ème siècle, peut-on avoir encore ce genre de préjugés? Heureusement cette famille témoigne et donne de l'espoir en notre monde si hautain et désespérant parfois. Merci de relayer cette histoire et je voulais encore te dire bravo pour ton blog, plein de petites choses qui font du bien. Bises alpines et belle fin de semaine.

    10
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 06:51

    Quand je pense qu'il y a encore des gens qui utilisent le mot "race"... Mais il y a aussi cette famille qui accueille un enfant qui a besoin d'aide et surtout d'amour et qui lui en donne en quantité parce que tout simplement c'est le plus important.

    Bonne journée.

    9
    Vendredi 25 Octobre 2019 à 02:17
    Bonjour Claude
    j'ai horreur des préjugé tout azimut
    Termine bien la semaine
    Avec amitiés
    René
    8
    Mitou
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 20:12

    Triste de voir que l'on peut encore s'arrêter devant la couleur de peau et surtout devant celle d'un enfant !

    Gros bisous et bonne journée

    Mitou

    7
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 15:22

    Les préjugés ont la vie dure et les gens sont toujours aussi ... bêtes !

    Tous les êtres humains ont assez d'amour à partager pour adopter un bébé, quelle qu'en soit la couleur ...

    Et dans les deux sens, blancs ou noirs.

    " Bon jeudi avec un temps qui semble plus calme.
    Pour moi, ce n'est pas le cas : j'ai attrapé la crève mardi, sur la terrasse à 3h du mat' !
    J'ai de la fièvre avec un fort mal de tête et à la gorge, le nez qui coule et je tousse beaucoup.
    Je vais voir le doc car les cachets ne font même pas baisser ma température ou si peu ...
    Je ne suis vraiment pas bien, comme si j'avais besoin de ça en plus ! Pfff
    Gros bisoux ♥ "

    6
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 12:53

    Comme si la couleur de peau pouvait changer les choses .....si seulement ca pouvait ameliorer la vie  ...

    Bises Claude

    5
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 12:09

    Pour moi, Claude, cette famille mériterait une médaille! Sans compter la couleur de la peau, quelle famille choisirait d'adopter un enfant de toxicomane?

    Les préjugés font beaucoup de mal! Que ce soit la race, le niveau social et autres, ce sont des personnes intoxiquées par les on-dit qui diffusent ces refus de ce qui ne leur paraît pas normal!

    Qu'est-ce que la normalité? Presque sujet de philosophie mais sujet de réflexion qui devrait ouvrir l'esprit au lieu de le fermer!

    Allez, bises cher Claude

    Gigi

    4
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 12:05

    Coucou Claude t me rassure un peu ! .

    Non je ne fais pas beaucoup d’articles mais comme dit Marie je devrais  savoir faire ,mais ma pauvre petite été n’enregistre pas si vite et Gilles va trop vite pour expliquer et il est si peu là.. 

    Enfin pas grave ce sera comme ça sera ,j’en ai un de près sur Dijon mais comme il me faut un temps fou pour le faire que je remets chaque fois .. 

    J’ai fais une réponse à Marie je n’avais pas vue qu’elle avait publier ce n’est pas paru dans ma messagerie ,donc je me suis réinscrite ,.. 

     j’espère qu’elle va bien ... 

    Oui bientôt je vais aller à Lille ça va la reposer un peu et surtout il n’osera pas trop râler car la pauvre cela devient invivable pour elle .. 

    Encore merci de ton gentil com .. 

    Passez tous les deux un bon week-end end .. 
    gros bisous 

    MONIQUE ❤️❤️

    3
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 11:46

    Bonjour Claude 

    Il est vrai que c'est très souvent le contraire , un enfant noir adopté par des blancs ...

    Et qu'est ce que bien faire la couleur de peau du moment que l'enfant est heureux                    et les parents aussi ???????

    Chapeau bas à ce couple !!!!!

    Je pense qu'il faut dépasser les préjugés et laisser les mauvaises langues se délier                  sans y attacher la moindre importance . 

    Bonne journée Claude avec toute mon amitié 

    Bertille 

    2
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 11:44

    Je ne vois pas le problème qu'un couple de noir adopte un enfant blanc car il sera aussi heureux ou plus que dans un couple d'autres personnes.

    Bonne journée Claude.

    Christian

    1
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 11:04

    Nous avons tous, hélas, des préjugés mais je n'en ai jamais eu pour ce qui me concerne sur la couleur d'une peau. Et je trouve géniale l'idée de ce couple de blacks qui a adopté un enfant blanc.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :