• Dans le Colorado, ce photographe paysagiste capture un phénomène d’une rare beauté.

    Phénomène d'une rare beauté

    Ce photographe américain capture des paysages d'une rare beauté à travers ses clichés de vagues gelées au Lac Dream, dans le Colorado.

    Voici des instants d’une rare beauté. Au cœur du Colorado, à l’ouest des États-Unis, un artiste photographie un phénomène unique : les vagues gelées du Lac Dream. Découverte de ce spectacle tout simplement fascinant.

    Phénomène d'une rare beauté

    Lors de son expédition au Lac Dream, dans le parc national des montagnes Rocheuses du Colorado, le photographe américain Eric Gross a été subjugué par l’incroyable vue qu’il découvrait sous ses yeux : des eaux balayées par le vent qui ont fini par geler avec le temps.

    Phénomène d'une rare beauté

    Eric Gross, cité par Bored Panda:

    « Je ne pouvais pas expliquer ce que je voyais, alors en essayant d’imaginer comment des vagues gelées pouvaient se produire, j’ai commencé à les photographier. »

    Phénomène d'une rare beauté

    Et si ce paysage n’est pas rare sur le Lac Dream, les photos de cet incroyable phénomène le sont quant à elles beaucoup plus. Sur ces clichés, on peut observer ce qui ressemble à des vagues de métal en plein mouvement…

    Phénomène d'une rare beauté

    Chaque nouvelle publication sur Instagram et Facebook est partagée des milliers de fois par les internautes. Regardez :

    Phénomène d'une rare beauté

    Phénomène d'une rare beauté

    Phénomène d'une rare beauté

    Des clichés d’une beauté saisissante qui nous offrent une bonne dose d’inspiration.


    20 commentaires
  • Fruit d'une tradition créative et courageuse, chacune de ces maisons est une petite oeuvre d'art joyeuse et lumineuse.

     

    Loin de nos villes moroses et grises, le petit village de Zalipie est une petite merveille de gaieté et de poésie. Là-bas, une coutume exige en effet que chaque maison soit couverte de motifs fleuris et colorés… Résultat : un décor de toute beauté !

    Zalipie se trouve au sud-ouest de la Pologne, à environ une heure trente de Cracovie. Pour la reconnaître, rien de plus facile, il n’y a qu’à jeter un oeil aux façades de ses maisons : la plupart sont décorées dans un style inimitable !

    Pologne, maisons décorées

     

    Pologne, maisons décorées

    Cette tradition étonnante remonte à la fin du XIXè siècle. À l’époque, pour couvrir les traces de suie laissées par la fumée de la cheminée, une mère de famille avait eu l’idée de peindre des fleurs directement sur le mur.

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    En ce temps-là, les systèmes de ventilation étant inexistants, cette solution est vite apparue comme le meilleur des cache-misère. Du coup, elle a vite été adoptée par les autres femmes du village !

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pourtant, peindre dans les années 1800 n’était pas aussi simple qu’aujourd’hui. Pas de Castorama ni de Leroy Melin pour s’acheter le matériel nécessaire. Tout était fait à la main, des pinceaux (en poils de vache) à la peinture (à partir de pigments naturels) !

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Et puisque c’était joli à l’extérieur, les femmes se sont également mises à peindre l’extérieur ! Ainsi naissait la réputation fleurie et colorée de Zalipie.

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Rapidement, toute le village s’y est mis. Si bien que, depuis 1948, un grand concours est organisé chaque printemps afin de désigner la plus jolie maison.

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    À l’époque, ce concours avait surtout vocation à remonter le moral de la population au sortir d’une guerre dévastatrice. Depuis, il permet surtout d’entretenir une très belle habitude…

    Pologne, maisons décorées

    Pour le plaisir, d’autres images :

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    Pologne, maisons décorées

    De magnifiques maisons fruits d’un courage créatif et inspirant !


    24 commentaires
  • Cette librairie est pleine de chatons disponibles à l'adoption.

    Adopter un chaton en librairie

    Pour ces chatons, cette librairie n'est pas seulement un confortable terrain de jeu. C'est aussi une formidable opportunité de (re)trouver un foyer.

    Le chat étant paraît-il le meilleur ami de l’écrivain, voir tous ces chatons évoluer parmi les livres de cette librairie semble finalement assez naturel.

    Adopter un chaton en librairie

    Gros plan sur une boutique étonnante qui combine astucieusement amour des livres et amour des animaux.

    Adopter un chaton en librairie

    Otis & Clementine's Book and Coffee se trouve du côté d’Halifax, au Canada. Particularité de cette librairie ? On y trouve des livres, ça va de soi, mais aussi des chats !

    Adopter un chaton en librairie

    Déambulant d’une étagère à une autre, passant d’un fauteuil à une chaise, ils vivent ici en parfaite liberté… dans l’attente de trouver un foyer.

    Adopter un chaton en librairie

    Tous ces animaux ont été confiés à la librairie par une association de sauvetage d’animaux de compagnie, la South Paw  Conservation Nova Scotia.

    Adopter un chaton en librairie

    Pour eux, cette librairie est le refuge idéal. Parce que l’endroit est confortable mais surtout parce qu’il est fréquenté à longueur de journée par des clients susceptibles de tomber sous le charme d’un chaton et de l’adopter.

    Adopter un chaton en librairie

    Adopter un chaton en librairie

    Ellen Helmke, propriétaire d’Otis & Clementine’s Books and Coffee, citée par Bored Panda:

    « Tous les chatons entrent et sortent assez rapidement, à mesure qu’ils sont adoptés »

    Adopter un chaton en librairie

    Et qu’on se rassure, tout est fait pour que ces adorables petites bêtes ne tombent pas entre n’importe quelles mains.

    Adopter un chaton en librairie

    Adopter un chaton en librairie

    Les adoptants doivent montrer patte blanche et payer tous les frais médicaux. En tout, 255 dollars canadiens, soit environ 174€.

    Adopter un chaton en librairie

    Adopter un chaton en librairie

    Pour l’heure, le taux d’adoption serait de 100%.

    Adopter un chaton en librairie

    Adopter un chaton en librairie

    Ellen Helmke :

    « Je suis tellement heureuse de rendre mes clients heureux. Quand ils entrent, ils sont ravis et surpris de voir des chatons … C’est incroyable et ça me fait plaisir de venir travailler. »

    Adopter un chaton en librairie

    Adopter un chaton en librairie

    On la comprend !


    28 commentaires
  • Pour faire de leur demande en mariage un moment véritable inoubliable, certains ne reculent devant rien. Celle-ci est tout droit sortie d'un conte de fée !

    La prestation de Lee Loechler pourrait certainement intégrer le Top 10 des demandes en mariage les plus magiques de tous les temps. Ce réalisateur à Boston a réussi à mettre son talent au service de son amour de lycée, Sthuthi David. Cet Américain a eu l’idée géniale de détourner le dessin animé préféré de sa dulcinée : La belle au bois dormant.

    Une demande en mariage originale

    Alors que les tourtereaux sont confortablement installés dans un cinéma le 30 décembre dernier pour regarder ce classique de Disney, Sthuthi David s’aperçoit que quelque chose cloche. La princesse Aurore est métisse et la coiffure de premier de la classe du prince est devenue clairement plus contemporaine.

    Le doute n’est plus permis lorsque le prince sort une bague de fiançailles et la lance en direction de l’assistance. Lee Loechler fait mine de saisir au vol le bijou avant de s’agenouiller devant sa belle. Tout cela, sous les applaudissements de la salle, remplie exclusivement de proches du couple.

    Un détail qui échappe dans un premier temps à l’Américaine. Tandis que son compagnon commence son discours, Sthuthi David s’enquiert de la réaction du public « Mon Dieu, ces pauvres gens… » s’exclame-t-elle en jetant un œil dans l’assistance sans se rendre compte qu’elle est composée de visages familiers. « Ils sont tous dans le coup », répond, amusé, son compagnon. Nouvelle salve de rires.

    Une demande en mariage originale

    Les choses sérieuses reprennent : « Sthuthi David, acceptes-tu de vivre heureuse avec moi pour toujours ? » Prévoyant, Lee Loechler avait prévu une fin alternative au cas où la princesse aurait pris ses jambes à son cou. Il n’en est rien. Le conte de fées, comme toujours, se termine bien.

    Les six mois de travail avec un illustrateur n’auront pas été vains. Il ne manquait plus que le cheval blanc.

    Une demande en mariage originale

    Un moment de pure magie !


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique