• Il y a deux ans, en Belgique, un expert a découvert un cabinet de travail resté dans son jus depuis deux siècles.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Henri Godts a probablement vécu le rêve de tout libraire. En 2017, cet expert en livres anciens est entré dans une bibliothèque retrouvée intacte après 200 ans de sommeil. Une histoire inouïe dont il reste des images captivantes.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Cette année-là, Henri Godts est appelé pour expertiser les livres d’un intellectuel français ayant fui les tourments de la Révolution française. À la demande des héritiers, il se rend donc dans la ville de Bouillon, à 5 km de la frontière française… et y fait une découverte extraordinaire.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    À l’intérieur du cabinet de travail, rien n’avait bougé depuis deux siècles. Ni les livres, ni le mobilier…

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Henri Godts, cité par Bereal:

    “Incroyable ! La porte de cette bibliothèque a été refermée sans que personne n’y pénètre par la suite pour y prendre un livre.”

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    182 livres rares ont été recensés, dont un Atlas vieux de près 500 ans. Un vrai trésor… resté dans son jus.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    “Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque authentique. C’est comme si j’avais été catapulté au 18ème siècle dans une machine à remonter le temps. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine.”

     

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    “Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque authentique. C’est comme si j’avais été catapulté au 18ème siècle dans une machine à remonter le temps. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine.”

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Cette étonnante collection a été mise en vente à Bruxelles en juin 2017.

    Une superbe découverte.


    42 commentaires
  • Construite en 1928 au beau milieu de nulle part, cette gare monumentale est une anomalie sublime et surréaliste. Présentation.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    C’est la deuxième plus grande gare d’Europe et, pourtant, vous n’en avez probablement jamais entendu parler. Perdue au milieu de nulle part, nichée à 1 200 mètres d’altitude dans les montagnes des Pyrénées, la gigantesque gare de Canfranc (elle mesure 240 mètres de long !) est aujourd’hui quasi désaffectée et inconnue. Lumière sur un bâtiment extraordinaire et surréaliste.

    La gare de Canfranc (province de Huesca, Espagne) a été inaugurée le 18 juillet 1928 après quatre ans de travaux pharaoniques. Étaient notamment présents : Alphonse XIII, roi d’Espagne, et Gaston Doumergue, président de la République française.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    À l’époque, cette gare avait pour ambition de relier la France et l’Espagne par le train, non plus par les côtes, mais par les terres.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Seulement voilà, les affres de l’Histoire (guerre civile, Seconde Guerre mondiale et franquisme notamment) mais aussi l’explosion du trafic automobile et des accidents ferroviaires, ont progressivement transformé cette gare en un énorme paquebot fantôme.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Pascal Desmichel, géographe, cité par France Culture:

    « On a le sentiment que le décor est là, que les acteurs sont partis, et presque que les choses pourraient revenir, c’est ça qui peut-être fascine tant dans les lieux abandonnés, c’est l’idée que tout peut revenir. »

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Pour en savoir plus sur la gare de Canfranc, lire et écouter le récit documentaire de France Culture.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Mise à jour, le 09/12/2019 : Gérard Lopez, vice-président du Comité pour la réouverture de la ligne Oloron-Canfranc (Créloc), souligne que la garde de Canfranc est en cours de restauration, que le bâtiment voyageur sera transformé en un hôtel cinq étoiles et qu’un nouveau bâtiment voyageur est en cours de construction. Fin des travaux : 2021. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.


    31 commentaires
  • Bordeaux, une jeune anonyme distribue des mots d'amour.

    Pour redonner le sourire aux habitants de sa ville, la jeune femme ne manque ni de culot ni d'imagination. Une belle idée.

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Donner de l’amour sans rien attendre en retour ? C’est exactement ce que fait cette bordelaise anonyme. Depuis le 9 novembre, elle distribue discrètement des centaines de mots d’amour dans les boîtes aux lettres de sa ville. Lumière sur une initiative qui fait du bien.

    750 Bordelais ont déjà eu la chance (et la surprise) de recevoir un intrigant mot d’amour. À l’origine de cette démarche, une jeune femme de 24 ans.

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Comment lui est venue cette idée ? Interrogée par France Bleu, elle raconte :

    « Quand je me balade en ville, je vois beaucoup de gens malheureux, qui ne sont pas souriants, donc je me suis dit pourquoi pas égayer le quotidien des Bordelais ?«

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Plusieurs fois par semaine, entre minuit et une heure du matin, elle distribue ses courriers à de parfaits inconnus.

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Exemples de messages distribués :

    « Sois vivant(e). » « T’es un humain, pas un esclave. » « Cher humain, je t’aime. » « Raconte-moi ton plus beau souvenir d’enfance. »

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    À chaque fois, la phrase est différente, assure la mystérieuse jeune femme qui signe sous le nom de « Humanité Bordeaux. » Elle a l’habitude d’écrire, elle est actuellement au chômage et souhaite occuper son temps libre à faire le bien. Tout simplement.

    « En France, on a peur de l’inconnu, on se braque assez vite et on est individualiste. Si on se souciait un peu plus de son voisin, il y aurait plus d’entraide et d’amour entre nous, ça ne nous ferait pas de mal !« 

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Humanité Bordeaux a publié quelques photos de ses enveloppes sur Instagram.

     

    Une inconnue distribue des mots d'amour

    Le genre d’initiative dont le monde a bien besoin !


    33 commentaires
  • Plutôt que de laisser son village partir à l'abandon, le maire a décidé de prendre une mesure forte : des maisons sont désormais accessibles gratuitement.

    Offrir plutôt que mourir

    Parce qu’il refuse la mort de son village, un maire italien a pris une mesure aussi radicale qu’originale : il va offrir des maisons à ceux qui en feront la demande. Lumière sur une mesure surprenante qui pourrait séduire les amateurs de belles et vieilles pierres.

    Offrir plutôt que mourir

    Perchée à 1 500 mètres d’altitude, Cammarata, une superbe commune de 6 400 habitants, se trouve à une soixantaine de kilomètres de Palerme, sur l’île de La Sicile.

    Offrir plutôt que mourir

    Ici, les maisons sont belles, et les ruelles, authentiques et escarpées, surplombent un magnifique paysage grandiose et verdoyant.

    Offrir plutôt que mourir

    Seulement voilà, ici comme ailleurs, la désertification rurale fait son œuvre. Abandonnées par leurs propriétaires, des bâtisses tombent en ruine et le village se vide inexorablement, perdant chaque jour un peu plus de son âme.

    Offrir plutôt que mourir

    Alors, pour conjurer le sort, Vincenzo Giambrone, le maire de Cammarata, a pris le taureau par les cornes. Déterminé à repeupler et à redynamiser sa commune, il a décidé non pas de vendre les maisons, ni même de casser les prix… mais de les offrir !

    Offrir plutôt que mourir

    Vincenzo Giambronen cité par CNN:

    « Je ne supporte pas de voir ce magnifique vieux centre historique se vider et se transformer en ruines. Les propriétaires inconscients ne se rendent pas compte des dommages qu’ils causent en abandonnant leurs habitations et en refusant de restaurer leurs vieilles maisons. » 

     

    Offrir plutôt que mourir

    Douze maisons sont actuellement disponibles et une centaine d’autres pourraient suivre. Pour en devenir propriétaire, une seule condition exigée : rénover entièrement la maison dans les trois ans à venir.

    Offrir plutôt que mourir

    Mais ce n’est pas tout. Comme l’élu espère séduire les jeunes et les familles, il promet une prime de 1 000 € pour toute naissance d’un enfant né dans l’une de ses maisons.

    Offrir plutôt que mourir

    Des amateurs ?


    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique