• Il visite le monde depuis 17 ans

    À cœur vaillant rien d’impossible. En 17 ans, Tony Giles, un voyageur originaire du sud-ouest de l’Angleterre, près de Bristol, a visité plus de 125 pays. Sa particularité ? Il est aveugle et quasi sourd. Ce qui, pour le routard, n’est qu’un simple détail qui ne l'empêche pas de réaliser ses rêves.

    Il visite le monde depuis 17 ans

    Il y a des histoires humaines qui inspirent incroyablement. Comme celle de Tony Giles, un voyageur britannique de 40 ans complètement aveugle et sourd à 80% des deux oreilles sans ses aides auditives. Non content d’être atteint par ce que la société considère comme deux lourds handicaps, l’homme a également subi une transplantation rénale en décembre 2008.

    Dans un reportage que la BBC Travel lui a récemment consacré, Tony Giles nous emmène à la découverte du mur des lamentations, à Jérusalem :

     

    Pourtant, ces problèmes de santé n’ont en rien freiné son désir de voyage : Tony Giles a ainsi visité 7 continents du monde, les cinquante états des États-Unis, traversé le cercle arctique, voyagé dans tous les pays sud-américains et visité les dix provinces canadiennes notamment.

    Il visite le monde depuis 17 ans

    « Je m’appelle Tony Giles. Je suis d’Angleterre. Je suis totalement aveugle et sévèrement sourd des deux oreilles, et je voyage autour du monde pour tenter de visiter chaque pays.

    Nous sommes dans la Vieille Ville. Israël est le 124e pays. Je voyage seul car c’est le plus grand défi auquel je puisse être confronté, et je voyage seul car ça me permet d’interagir avec plus de gens. Si je voyageais avec quelqu’un, en particulier quelqu’un de voyant, il ferait tout le travail, il me guiderait, et je n’aurais pas l’occasion de toucher autant de choses, de trouver autant de choses comme je le fais par moi-même. La Nouvelle Orléans est la première ville où je me suis rendu tout seul. J’étais dans une ville étrangère tout seul. Je ne savais pas où j’allais, j’étais aveugle et pétrifié. Alors j’ai pris quelques profondes respirations et je me suis dit : « Tony, c’est ce que tu veux. Si ce n’est pas ce que tu veux, rentre à la maison. » J’ai repris de profondes inspirations, j’ai tourné à gauche, j’ai marché jusqu’en bas de la rue, et on connaît la suite. Il faut savoir être patient, on se perd tout le temps. »

    Il visite le monde depuis 17 ans

    Il visite le monde depuis 17 ans

    Il visite le monde depuis 17 ans

    Il visite le monde depuis 17 ans

    Une incroyable leçon de courage, de volonté et de détermination.

    « L'anti chemiseFaire ses produits d'entretien »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Lundi 21 Mai à 14:39

    Bravo à cet homme courageux !

    17
    Dimanche 20 Mai à 10:31

    Bonjour CLAUDE     Ton article sur ce monsieur est une belle leçon de vie car il montre qu'avec beaucoup de courage et malgré ses handicaps il ne s'est pas laissé aller et a fais tous ces beaux voyages ; comme quoi avec de la détermination et volonté on peux accomplir plein de choses. BRAVO pour cet homme. Merci pour tes visites sur mon blog. Bon wekend de Pentecote. Bisous             COCO

    16
    Mardi 15 Mai à 09:41

    Création du jour

    Bonjour Claude,

    mon petit voyage en Corse n'a duré que 5 jours le temps que mon petit fils et sa femme participent aux compétitions de longe-côte qui avait lieu le 11 et 12 mai...

    J'ai pu ainsi les photographier pendant les épreuves..

    Bonne journée, amicalement

    15
    Mardi 15 Mai à 09:36

    bonjour Claude , oui il a fait un beau choix de vie et découvrir comme ça  ! bravo !  malgré tout ... il profite de la vie à 200 %   !   on devrait prendre modèle !!   merci du partage  belle journée A+

    14
    Mardi 15 Mai à 09:34

    Bonjour Claude 

    Quel courage ! mais quelle richesse aussi !!

    merci pour tes passages malgré mon absence ! voila la fête est finit 

    tout le monde est reparti pour sa demeure , nous laissant de magnifiques 

    souvenirs et les photos !

    Bonne journée Claude 

    Bisous Hélène

    13
    Mardi 15 Mai à 05:30

    coucou claude 

    Résultat d’images pour gif bonne journée

    gros bisous  @+

    dany

    12
    Lundi 14 Mai à 18:58

    Comme tu dis, incroyable leçon de courage, mais n'oublions pas tous les autres "sens" que nous avons autre que la vue et l'ouïe. Bel article bravo. je ne voulais pas partir sans te faire un petit coucou, je mets mon blog en pause car je vais avoir tellement d'occupations les mois à venir entre voyages et vacances scolaires avec plein de monde chez moi  que je n'aurais pas le temps de faire des articles. Je te souhaite une bonne continuation et te fais de gros bisous.

                               Résultat de recherche d'images pour "bon mois gros bisous"

    11
    Lundi 14 Mai à 10:05

    Bonjour Claude

    Encore un bel article positif , un homme courageux d'une grande force intérieure et qui s'ouvre aux autres , il a pour apprécier le monde les odeurs, le touché et sans doute avec son appareillage auditif les bruits de ce monde . 

    Nous avions en 2017 sur notre festival Jean-Pierre Brouillaud ,aveugle et très grand voyageur , ce fut une belle rencontre .

    Je te mets le lien de mon article de l'époque http://salondulivrethenac.fr/zoom-jean-pierre-brouillaud/

    Amitié

    Nadine

    10
    Lundi 14 Mai à 09:39

    Coucou Claude, 

    Tu fais toujours des billets fabuleux ,  autant que cet homme avec son courage,  mais une chose m'interpelle,  c'est  comment il peut apprécier ses voyages vu qu'il ne peut pas voir  le paysage,  enfin c'est un grand mérite ce qu'il a fait .

    J'espère que tu vas bien .

    Hé oui je vais essayer de faire un billet mais  c'est souvent difficile maintenant pour moi . Je te souhaite une bonne journée avec de la pluie chez moi .

    Merci pour ton commentaire. 

    Amicalement, 

    Marinette. 

    9
    Lundi 14 Mai à 09:10

    Création du jour

    Bonjour Claude,

    cet homme est très courageux car faire tous ces voyages en étant aveugle et sourd doivent être très éprouvant...

    Bonne journée, toutes mes amitiés

    8
    Lundi 14 Mai à 08:31

    Bonjour Claude, il faut vraiment beaucoup de courage pour voyager seul dans de telles conditions. J'aimerais comprendre ce qu'il ressent dans ces différents pays, sans voir ni entendre?

    Passe une belle semaine, amitiés.

    7
    Lundi 14 Mai à 05:54

    coucou claude 

    qu elle courage 

    bravo a cette homme

    et merci claude

    gros bisous

    dany

    6
    Dimanche 13 Mai à 19:35

    bonsoir Claude,c'est homme est courageux car de voyager dans certains pays surtout à risque c'est pas simple,mais il se donne à fond je vois par cette vidéo que beaucoup de personnes l'aide c'est super,je me suis occuper d'une personne non voyante et handicapée

    bel article bonne soirée bise

    5
    Dimanche 13 Mai à 13:36

    Bonjour Claude ! Merci de cet article dédié à cet homme non pas seulement courageux mais comme tu dis déterminé à vivre sa passion. Pour avoir eu certaines décision à prendre du jours au lendemain je sais combien c'est magnifique de se laisser emporter par ce moment unique de la détermination. En un jour j'ai pensé que je devais quitter mon pays. 15 jours après c'étais fait ! Je suis encore admirative. Donc je comprend ce Monsieur qui lui a fait cela mais il a vaincu les difficultés de vision et de surdité. C'est magnifique ! Aujourd'hui les gens s’assoient trop sur des petites choses à laisser ... alors que les choses sont juste que des choses ! Bisous nani. Ta voix n'a pas changé !!! 

    4
    Dimanche 13 Mai à 12:51

    coucou claude

    me revoila de nouveau 

    quel courage !!!! partir a l'aventure ,surtout a notre temps 

    mais c'est surement sa force a ce monsieur 

    je devrais prendre exemple ,moi qui suis abattue pour les soucis 

    qui m'arrivent ....

    bon aprés midi 

    amitiés

    3
    Dimanche 13 Mai à 11:26

    C'est une grande leçon pour les " tamalou " quel courage et abnégation chez cet homme,vois-tu j'avais un oncle aveugle de naissance mariée à ma tante donc, mais devenue aveugle à 16 ans pendant la guerre, explosion d'un pont à Lille, puis j'ai un frère devenu aveugle à 30 ans par une explosion de cloche à carbure lors de son travail en Turquie en 1959, mon frère s'est noyé à 38 ans, donc la vie est un parcours difficile, merci pour cet article, amicalement.

    2
    Dimanche 13 Mai à 10:50

    Chapeau bas, monsieur ! Je suis d'autant plus admiratif que mon papa était aveugle. Je vous souhaite une longue vie d'explorateur. Merci Claude, dee nous avoir fait connaitre ce grand homme. Amitié Hugues

    1
    Dimanche 13 Mai à 10:07
    marine D

    Quel courage, en voilà un qui n'a pas peur de l'inconnu, et finalement c'est sa force, plutôt que de se morfondre il avance, on en peut que l'admirer !

    Bon dimanche Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :