• Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    Gravement brûlé, il ne sort de chez lui qu'une fois par an!

    Halloween est le seul jour ou il se sent accepté.

    Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    Les grands brûlés sont nombreux mais on ne les voit pas. Pourquoi ?

    Parce que le regard des autres est souvent trop dur à porter...

    Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    Quand on est un grand brûlé, il est parfois plus difficile de supporter le regard des autres que de supporter ses propres cicatrices. Tel est le message de ce petit film inventif, nécessaire, et touchant.

    Produit et diffusé en 2016 par l’association Burns and Smiles, ce court-métrage raconte l’histoire d’un homme dont le visage a été brûlé et qui, depuis, ne sort plus de chez lui qu’une seule fois par an, à l’occasion d’Halloween.

    Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    Une caméra le suit à la façon d’un reportage et filme sa joie de pouvoir enfin être dehors sans que son apparence ne choque qui que se soit. Cette nuit-là, il n’est qu’une personne parmi les autres, une personne qu’on n’hésite pas à regarder, à approcher, à toucher…

    Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    Objectif de l’association Burns and Smiles ? « Lutter contre l’isolement des brûlés, les aider à se réintégrer dans la société et à améliorer leur quotidien. »

    Sur son site, Burns and Smiles précise :

    « Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a 400 000 victimes de brûlures en France, dont 10 000 brûlés hospitalisés. Mais avez-vous déjà vu un grand brûlé dans un lieu public ? Nous avons posé la question à plusieurs centaines de personnes et la réponse a été unanimement non ! »

    Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    « Les raisons ? Les brûlés s’isolent pour éviter le regard des autres, le monde extérieur est peu enclin à les inciter à sortir et la cause est peu médiatisée, ce qui renforce encore le sentiment d’isolement. »

    Il ne sort de chez lui qu'une fois par an

    avez-vous déjà vu un grand brûlé dans un lieu public ? 

    Ce qui est le plus douloureux ce n'est pas la blessure infligée par la vie, c'est le regard que l'on reçoit sur le handicap généré.

    « Colorier les ruesIl y a 50 ans »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Vendredi 1er Novembre 2019 à 16:34

    Bonjour Claude

    Tu sais je voulais simplement lire tellement préoccupée par ma fille, et puis quand j'ai vu le sujet, j'ai changé d'avis!

    D'abord perce que j'ai horreur d'Halloween!  Ces masques hideux, les enfants qui viennent mendier aux portes! Bref, je ne veux pas en parler, je dépasserais les bornes!

    Ensuite parce que l'histoire de cet homme brûlé m'a profondément touchée! Ne pouvoir être accepté s'ajoute à la souffrance de se sentir un être différent des autres, alors qu'il devrait au contraire attirer la compassion et le respect

    Et pour terminer ton histoire personelle! Je t'admire, je suis honteuse de vouloir cacher ce que je considère comme gênant ( pour moi, légèrement important, mais absolument pas pour les autres) ! Alors tu me donnes une leçon, toi que je commence à connaître par le choix de tes sujets, et je veux te remercier de tout coeur!

    Je t'embrasse avec toute l'amitié que je te porte

    Gigi

    23
    Vendredi 1er Novembre 2019 à 13:38

    Bonjour Claude et marie, la pluie chez nous, je viens de faire des cakes cerises et fruits confis, puis repos car tu peux rien faire d'autres, Fabien pas d'appétit ce midi juste du jambon,  le soir peut-être que ça ira mieux,  il dort en ce moment, donc je suis un peu  sur l'ordi 4 comms pas plus pour mes yeux,  passez touts les deux une belle journée,   c'est calem chez nous pas une voiture qui passe, mon dieu que ça fait du bien,  gros bisous Marie

    22
    Vendredi 1er Novembre 2019 à 08:24

    Mais puisque c'est un film, j'imagine que cet acteur est super bien maquillé. Il reste que la réalité existe. Je croyais cependant qu'avec les progrès de la chirurgie, les grands brulés reprenaient leur aspect d'avant, étant donné l'extraordinaire faculté qu'a la peau de s'étendre à l'infini lorsqu'on la cultive.

    Moi non plus je n'aime pas cette fête, et je n'ai pas répondu aux multiples coups de sonnettes dont mon appartement est doté.

    Quant à ton aventure tu a très bien réagi. C'est un véritable pauvre con.

    Bonne journée. 

    21
    Vendredi 1er Novembre 2019 à 01:22

    Bonjour Claude

    oui déjà vu ici, mais il mendias dans la rue

     

    Termine bien la semaine

     

    Avec amitiés

     

    René

     

    20
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 17:12

    Bonjour Claude et Marie,

    J'aime pas cette fête qui ressemble a la mort, j'ai horreur de ça ce soir a 17h Fabien rentre je ferme tout partout même le portail et je répond a personne,  Marie a raison dans son com et j'approuve ce qu'elle en dit,  aussi pour toi Claude, tu  ne dois pas avoir honte de sortir, les gens c'est eux qui ont du mal a accepter  ce qui arrive a des personnes,   tu sais une fois a un barbecue, une petite fille prénommée Blanche a été brûlée sur tout le corps par de l'alcool a brûler, tous avions très peur ,  mais elle s'en est sortie  après plusieurs mois d'opérations, les gens c'est eux qui devraient avoir honte de négliger ceux qui sortent avec des visages ou autres brûlé,  c'est comme tout le regard des autres, comme pour moi avec Fabien quand les enfants disaient "  tu ne peux pas l'emmener ailleurs ton gosse de fou " tu crois que  cela me faisait pas mal c'est affreux de dire ça , et combien d'enfants le font encore,  c'est toutjours tabou le handicap,  maintenant je sors plus dans les espaces  de balançoires avec Fabien de peur  du ressenti des autres, de la méchanceté qui est gratuite mais qui fait  du mal plus a la famille qui subit qu'a la personne même ,  j'ai la larme de voir cet homme avec son courage qu'il a , et je suis de tout coeur avec lui, on ne doit plus se cacher,  mais bouger pour prouver  qu'on a le droit de vivre partout sur cette terre comme Dieu nous la dit,  merci Claude, ça me touche fort, gros bisous a vous deux, Marie et Fabinou

    19
    day-lys
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 15:37
    Bonjour Claude. Quel triste article mais c’est vrai on n’y pense pas. Les cicatrices des brûlures sont souvent très handicapantes. Cela doit être horrible à gérer. J’ai un bon antivirus qui enlève bien mes logiciels espions. Ce qui m’ennuie c’est qu’il me semble que je les attrape sur eklablog. J’ai aussi Adblock. Si je ne vais pas sur les blogs je crois que j’en ai moins. Donc je fais l’expérience. Là je t’écris de mon téléphone. Bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 15:10

    Ce doit être un calvaire que de ne pouvoir vivre sa vie comme les autres … Le regard des autres est pire que le handicap à supporter … 

    Un reportage nécessaire qui rend hommage à cet homme mais aussi à tous ceux qui vient le même drame !

    Douce Toussaint par chez toi dans la sérénité !

    Nicole

     

    17
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 13:33

    Bonjour Claude

    Très bel article plein de cœur et je suis triste pour cet homme qui ne sort que le soir d'Halloween, il me fait mal au cœur cet homme.

    C'est tout à fait exact qu'il est plus difficile de supporter le regard des autres que supporter ses cicatrices. 

    Il faut les aider à se réintégrer dans notre société et améliorer leur quotidien. 

    Il faut aussi sensibiliser nos enfants, petits-enfants pour qu'ils acceptent leur différence à ces grands brûlés ..., sans moquerie mais avec un un profond respect.

    Pour répondre à ta question, j'ai déjà vu ici une femme gravement brûlée sur le visage dans un magasin et cela m'a fait mal de voir des gens la fixer et se retourner sur son passage, pas de moquerie, mais trop d'attention a fait que cette dame est sortie très vite du magasin.

    Mais tu sais pas seulement les grands brûlés mais également les personnes qui ont des taches très importantes sur le visage atteintes de vitiligo, j'en connais plusieurs ici et heureusement ces personnes sortent quand même de chez elles, mais souffrent beaucoup du regard des autres, dès l'instant où tu ne ressembles pas à "Madame ou Monsieur tout le monde car tu es différent(e)" tu es souvent victime du regard des autres et des moqueries et c'est terriblement triste.

    Je te souhaite un bel AM en ce dernier jour du mois d'octobre.

    Merci de ton passage sur mon blog.

    A la Réunion la chaleur s'est installée et il va falloir que je m'y fasse !!!!

    Amicalement.

    16
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 12:05

    Bonjour Claude, c'est bien triste pour ce monsieur, ton billet est bien intéressant mais c'est  terrible de s'isoler de nos jours à cause du regard des autres. Merci pour ce partage. Bon jeudi ainsi que bon week end prolongé. Amitiés.

    15
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 11:51

    Bonjour Claude

    C'est reparti, je ne reçois à nouveau plus tes NL d'où mon silence .........

    Ce monsieur est très courageux, pour autant je trouve regrettable qu'il ne se montre que le soir d'Halloween ... vrai que la peur du regard des autres est compréhensible mais ... ce sont les autres et il ne devrait pas avoir à se cacher, c'est son histoire et il a les mêmes droits que chacun, il le dit et c'est vrai les enfants sont moins compliqués que les adultes

    Je te souhaite une bonne journée

    14
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 10:14

                                                      Bonjour Claude

    C'est bien dommage pour ce brûlé

    Halloween une fête encore importée

    Je viens te souhaiter un bon jeudi et te remercier sur ton commentaire

    sur le billet de Michel DELPECH

    Amitié

    Jean

    13
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 09:36

    C'est bien triste pour lui , mais il devrait se faire aider psychologiquement pour pouvoir affronter le regard des autres. Même si les autres ne devraient pas se comporter de la sorte , mais il y a et il y aura encore toujours des  imbéciles dans notre société . Dans mon village nous avons un grand brûlé mais par contre il assume ses cicatrices sans problème . Il est marié à des enfants et lorsqu'on discute avec lui on ne remarque même plus son visage abîmé. 

    Sujet poignant que tu nous offres aujourd'hui Claude .

    Bonne journée , toute mon amitié.

    Bertille 

    12
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 09:36

    Merci pour ce partage qui obligatoirement  nous oblige a reflechir ..

    Bises Claude

    11
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 08:14

    Je n'apprécie pas la fête d'Halloween et je suis bien d'accord avec Marie.

    Terrible le regard des autres - il rend un grand nombre de gens malheureux.

    Bonne journée

    bises

    arlette

    10
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 08:04

    C'est terrible de devoir s'isoler ainsi à cause du regard des autres. Il y a encore un si grand travail de sensibilisation pour dénoncer les préjugés de toutes sortes.

    En Suisse, il y avait aussi eu un reportage qui avait passé à une heure de grande écoute à la télévision pour parler du destin d'un jeune homme grand brûlé. Il est totalement intégré, travaille, a fondé une famille et s'est marié. Je l'ai vu à plusieurs reprises. Et franchement, je me disais qu'il avait quelque chose de beau qui se dégageait de sa personne, comme une certaine assurance que nombre d'entre nous n'ont pas. Bises alpines et merci de ce billet très poignant.

    9
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 07:59

    Bonjour Claude

    Merci pour ce sujet tres poignant

    Combien de handicapés ne sortiraient qu un jour....

    Merci à toi  d en parler Amicalement Bérénice

    8
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 07:52

    Bonjour
    .... que dire ?
    C'est en même temps terriblement triste mais également superbe (car on voit le bonheur sur le visage de cette personne)

    7
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 07:42

    Accorder beaucoup d'importance aux regards des autres c'est se soumettre au dicktat d'une échelle de valeur qui ne nous appartient pas, on vaut mieux que ça!

    En ce qui concerne halloween:

    Il n'y a aucune puta..n de raison historique à ce que des gosses viennent nous faire chi... chez nous à réclamer des bonbons ou même de l'argent (c'est le comble) en poussant des hurlements à la c..!

    Marie

     

    6
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 07:33

    Le regard des autres est lourd de conséquences pour TOUS les handicapés hélas!

    5
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 07:20

    Ce n'est vraiment pas une vie pour ce pauvre homme,ne pas pouvoir sortir pour éviter les regards des gens "normaux" doit être un vrai calvaire.

    Bonne journée Claude.

    Christian

    4
    Mitou
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 07:20

    Difficile certainement pour ces personnes de s'accepter et de se faire accepter mais dans ce cas il y a beaucoup de personnes qui ne sortiraient plus de chez elle je pense au monsieur de mon quartier avec son angiome qui lui prend pratiquement la moitié du visage et bien on le rencontre régulièrement c'est une force de caractère que tout le monde n'a pas c'est dommage 

    Gros bisous et bonne journée 

    Mitou 

    3
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 06:39

    Bonjour Claude ... Très beau sujets . Ça me rends triste pour ce monsieur qui ne sort qu’une fois l’an ,pour éviter le regard des gens ( qui n’ont pas de savoir vivres)  Tous le mondes a le droit de se montrer .. Il y a beaucoup d handicapé qui sortent et ce moque du regard des autres et ils ont bien raison , alors pourquoi ce monsieur n’ose t’il pas sortir il se fait du mal. Moi je suis triste pour ces gens là quand j’en rencontres cela me fait réfléchir!!! 
    Nous vivons dans un drôle de monde  ,ne crois tu pas ?? 
     Je suis debout depuis 4 heures pas moyen de fermer l’œil cette nuit ,trop de choses en tête. 
    J’espère que vous allez bien tous les deux .. 

    Bonne journée 

    Gros bisous 
    MONIQUE ❤️❤️ 

    2
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 06:19

    Un petit bonjour matinal. Vous avez toujours des sujets qui portent à réflexion. Vous avez raison le regard des autres est difficile a accepter mais celui qui regarde ça lui fait de la peine aussi difficile a surmonter et pourtant!! Mais oui ils ont le droit de vivre et de sortir comme tout un chacun. Mince! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :