• Évolution du corps parfait

    Le corps parfait de 2018, n'a rien à voir avec celui d'hier ni avec celui de demain. Alors inutile de courir après. Voilà ce que prouve cette initiative.

    Preuve que la notion de « corps idéal » n’a absolument aucun sens, les critères changent tout le temps, et de plus en plus rapidement ! Pour en faire la démonstration et, au passage, dénoncer cette stupide course à la perfection, une blogueuse fitness a publié une série de photos à la fois originales et édifiantes.

    Évolution du corps parfait

    Cette blogueuse, c’est Cassey Ho. Sur Instagram, elle a dévoilé six doubles photos montrant (grâce à Photoshop) à quoi aurait dû ressembler son corps à différentes époques (du Moyen Âge à nos jours) pour que celui-ci soit considéré comme « parfait ». Et qu’y voit-on ? Des formes en constante évolution et qui ne cessent de se contredire d’une période à une autre… De quoi rire au nez du diktat de la beauté ! Regardez :

    1400-1700, Seuls les pauvres sont maigres.

    Évolution du corps parfait

    “La Renaissance italienne. Un ventre rond, de grandes hanches et une poitrine généreuse. Un bon repas est un signe de richesse et de statut élevé. Seuls les pauvres sont maigres. »

    Années 1920, cacher les courbes.

    Évolution du corps parfait

    « Apparaitre garçon, androgyne et jeune, avec des seins minimes et une silhouette droite, c’est être « in »! À la différence de la «Gibson Girl» de l’ère victorienne, les femmes choisissent de cacher leurs courbes et le font en se liant la poitrine avec des bandes de tissu pour créer cette silhouette droite qui convient aux robes à volants. »

    Années 1950, la forme du sablier est parfaite.

    Évolution du corps parfait

    « La forme du sablier est parfaite. Les mensurations 91-53-91 d’Elizabeth Taylor sont l’idéal. La douce volupté de Marilyn Monroe est convoitée. Les femmes sont incitées par la pub à se remplir le ventre de pilules qui font prendre du poids. Le magazine Playboy et Barbie sont créés au cours de cette décennie. »

    Années 1990, avoir une structure osseuse anguleuse.

    Évolution du corps parfait

    « Voici ce qui est « IN ». Avoir une structure osseuse anguleuse, une mine émaciée et super maigre est ce qui domine les couvertures des magazines. Il y a même un nom pour cela: «héroïne chic» 

    Milieu des années 1990 - années 2000, gros seins et ventre plat.

    Évolution du corps parfait

    « Il y a de gros seins, un ventre plat et un espace entre les cuisses. En 2010, l’augmentation mammaire est la chirurgie esthétique la plus performante aux États-Unis. C’est l’époque de l’ange Victoria’s Secret. Elle est grande et mince et elle a toujours de longues jambes et une poitrine pleine. »

    2018, gros derrières et hanches larges.

    Évolution du corps parfait

    « Les gros derrières, les hanches larges, la taille fine et les lèvres charnues sont à la mode ! Il y a une forte augmentation de la chirurgie plastique pour les implants de fesses à cause des modèles Instagram postant des «selfies». Même les chirurgiens esthétiques sont devenus célèbres pour leur remodelage des femmes. »

    Mises ainsi bout à bout, ces images prouvent que les injonctions faites aux femmes sont absurdes et qu’il est vain de s’y plier : pourquoi s’obstiner à perdre du poids un jour si c’est pour être obligé d’en reprendre le lendemain ? Les modes changent sans arrêt. Laissons-les passer.

    Une démonstration efficace… et loin d’être inutile ! 

    « Un exemple EuropéenLes grands-mères réinventent la mode »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    12
    Lundi 21 Janvier 2019 à 10:43

    Salut

    J ne comprends pas ces régimes que font les gens.

    Il suffit de suivre une alimentation saine.

    On n'est pas tous pareils et heureusement sinon ca ne servirait à rien de draguer.

    Bonne semaine

    11
    Vendredi 18 Janvier 2019 à 11:23

    en espérant que cette démarche en touche plus d'une afin que les stéréotypes soient enfin mis à mal et que les femmes acceptent leur corps quels qu'ils soient.

    au passage, impressionnant les retouches d'images 

    10
    Mercredi 16 Janvier 2019 à 10:04

    très chouette idée et ça laisse songeur en tout cas. Une préférence pour le sablier

    9
    Mercredi 16 Janvier 2019 à 09:56

    Bonjour Claude 

    je pense que nous ne sommes jamais satisfaite de ce que la nature nous a donné ! 

    ces transformations sont bien sur le papiers mais après ........

    Bonne journée Claude 

    Hélène

    8
    Mercredi 16 Janvier 2019 à 09:08

    On reste comme on est et on oublie les photos truquées des magasines.

    marie

    7
    Lundi 14 Janvier 2019 à 14:27

     

    toutes les femmes sont belles, dit une chanson, et je suis d'accord. Ce qui m'a fait craquer la première où j'ai rencontrer la femme de ma vie au cours d'un bal populaire, ce n'est pas son corps, mais ses yeux et la façon touchante qu'elle avait pour me regarder. Elle n'a suivit la mode que pour les vêtements et les cheveux, des cheveux noirs, luisants comme ceux d' une andalouse. Elle avait une poitrine généreuse comme on dit, que j'adorais caresser en m'endormant. 

    Merci Claude  pour ce bel article concernant la femme, (l'avenir de l'homme selon Aragon) Pour l'instant je suis en panne d'idées pour en pondre un. 

    Amicalement. Hugues

    6
    Dimanche 13 Janvier 2019 à 20:06

    et oui  on en fait des conneries

    cela dépend du corps et de sa santé

    l important c 'est bien dans ses bottes

    sinon je trouve cela pas beau du tout

    mais mais les femmes sont toute différente

    bisous a toi claude

    5
    Dimanche 13 Janvier 2019 à 17:19
    Florentin

    Aujourd'hui, comme hier, je crois, tous les goûts sont dans la nature. Je ne sais pas vraiment quels sont les critères de la beauté, mais chacun voit les femmes (puisqu'il s'agit d'elles) de manière différente. Certains aiment les minces, d'autres aiment les enveloppées, certains les petites, d'autres les grandes. Je suppose qu'à toutes les époques il en a été de même et c'est bien comme ça. Florentin

    4
    Dimanche 13 Janvier 2019 à 16:07

    En l'espace de 3 ans, je suis passée de dodue à maigre pour être maintenant normale, mais sans le gros cul devenu à la mode !

    Rien ne m'a dérangée ...

    La tête est restée solide et c'est le principal !

    Rien à faire de la mode, à mon âge.

    Commentaires toujours courts à cause de mon dos et mes yeux ...
    Bon dimanche, toujours doux et humide ...
    Rien ne change ! Lolll
    Bisoux, cher claude, ainsi qu'à marie ♥

    3
    Dimanche 13 Janvier 2019 à 15:22

    Il ne doit pas être facile d'être une jeune femme  aujourd'hui ! surtout celles qui n'ont pas appris à s'apprécier telles qu'elles sont. On avait pas cette préoccupation dans les années 60 et la vie était plus facile. 

    Ces images, peuvent leur montrer cependant que c'est facile sur internet, avec des logiciels appropriés de " faire comme ci " et de ne pas se laisser influencer  par ces images. 

    Bon dimanche

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :