• En hommage à tous ceux qui luttent

    Invictus

    Tandis que les luttes se multiplient sur tous les fronts, voici des images et des mots capables de regalvaniser ceux qui résistent.

    En hommage à tous ceux qui luttent

    Rendant hommage à toutes celles et à tous ceux qui ont lutté l’an passé pour la préservation de la planète et des droits humains, cette magnifique vidéo est un coup de poing rageur et fier balancé au visage des oppresseurs et des pollueurs.

    Les images montrent des luttes du monde entier. Le son, lui, nous fait écouter le poème Invictus de William Ernest Henley. Un montage pertinent et poignant que l’on doit à partager c'est sympa. Regardez :

    Malgré les risques, malgré le danger et malgré l’adversité, ce poème nous invite à résister, à persévérer et, plus encore, à combattre dans la dignité. En voici le texte:

    « Dans les ténèbres qui m’enserrent,
    Noires comme un puits où l’on se noie,
    Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
    Pour mon âme invincible et fière.

     Dans de cruelles circonstances,

    Je n’ai ni gémi ni pleuré,
    Meurtri par cette existence,
    Je suis debout bien que blessé.

    En ce lieu de colère et de pleurs,
    Se profile l’ombre de la mort,
    Je ne sais ce que me réserve le sort,
    Mais je suis et je resterai sans peur.

    Aussi étroit soit le chemin,
    Nombreux les châtiments infâmes,
    Je suis le maître de mon destin,
    Je suis le capitaine de mon âme. »

    Ce poème était, paraît-il, le préféré de Nelson Mandela. Mais qui s’en étonnera ? Alors que beaucoup de militants et d’activistes sont au bord du découragement, ces quelques mots tombent à point.

    En hommage à tous ceux qui luttent

    À faire circuler.

    « Plaisir, les bancs de l'amitiéÊtes vous hypersensible? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    44
    Mardi 11 Février à 13:44

    La lutte ! OUI  mais pas de haine et de violence

    bises

    arlette

    43
    Lundi 10 Février à 11:34

    ici aussi porte fermé 

    le temps  gris humide 

    bonne semaine vous deux

    amitié

    42
    Lundi 10 Février à 11:22

    coucou claude 

    merci de ton com

    aprés la tempéte ,le calme est revenu

    beau poéme ,merci ......

    bonne semaine 

    bises

    41
    Lundi 10 Février à 11:04

    Bonjour claude, merci pour ton message! je vais bien! tu sais je sais qu'au fond de moi je n'ai pas été une mauvaise mère car je faisais tout pour le bien-être de mon fils mais il m'est arrivé de le frapper, d'avoir un geste malheureux tout ça parce que je ne supportais pas de le voir souffrir, et aussi parce que plus grand il était tellement impertinent que je n'avais pas pu me retenir! un jour il a levé la main sur moi suite à ça et il a dit: "papa, je peux"  Son père heureusement a dit "non" mais je n'imagine même pas le carnage s'il avait dit "oui"! j'ai vécu des choses très dures, je suis restée mariée 15 ans pour rester avec mon fils parce que je savais pertinemment que mon ex mari ferait tout pour me l'enlever, et il a réussi au delà de ses espérances! il l'a bien formaté quand même! Aujourd'hui je vais mieux! surtout depuis le 1er janvier où après avoir souhaité la bonne année par texto à mon fils je me suis interdite de lui envoyer le moindre message, du coup je m'aperçois que j'arrive enfin à faire le deuil de ma relation avec mon ex et mon fils! je vais mieux enfin! je vis pour moi au jour le jour! Bises

    40
    Lundi 10 Février à 10:41

                                              Bonjour Claude

    Merci d'être passé et puis avoir mis un commentaire sur le billet de BOULOGNE SUR MER

    IL est vrai, même nous qui habitons le Nord-Pas-de-Calais, on ne connaît pas suffisamment nos villes environnantes,

    Je vais continuer à les redecouvrir moi aussi à nouveau

    ça sera le cas bientôt de CALAIS

    ET SAINT-OMER

    LILLE, j'en ai suffisamment évoqué

    Passe un bon lundi et surtout une bonne semaine à venir

    Amitié

    Jean

    39
    Lundi 10 Février à 10:36

    Oublier et faire fi des différences ... Peuples de la terre...


    Qu’importe la couleur
    De peau, du Nord au Sud,
    Au froid, à la chaleur,
    Sous toutes les latitudes…

    Admire en connaisseur,
    Au-delà des études,
    Beauté des frères et sœurs
    Habitant leur négritude …

    Considère la vile erreur,
    D’avoir réduit en servitude,
    Hommes et femmes de couleur,
    Soumis à nos sollicitudes …

    Bafoués par des seigneurs,
    Monstres d’ingratitudes,
    Aux siècles des labeurs,
    Esclaves par habitude…

    Sous les coups de l’oppresseur,
    Au joug des lassitudes,
    Perle, l’honorable sueur,
    Du front de la vie rude…  

    Aux travaux, tant d’ardeur,
    Tant de dignes attitudes,
    Résister avec honneur,
    Jusqu’à l’hébétude …

    Aux regards, cette lueur,
    Métisses douces et prudes,
    Au soleil des langueurs,
    Vivent leur solitude …

    Mères au grand cœur,
    Avec tendresse  élude,
    Le surplus des rancoeurs,
    A l’âge des décrépitudes …

    Nuits des îles, des torpeurs,
    Rêves sans altitude,
    Ne chassent pas les peurs,
    Des nuits de rectitudes …

    Eden de parfums et de saveurs,
    Douce tropique pour prélude,
    A la venue des sauveurs,
    Félicité des Béatitudes…

    Ne se passe plus d’heures,
    Musique, chants par aptitude,
    Pour louer avec ferveur,
    Enfin Libres, leur fortitude …

    Clamer haut ce bonheur !
    L’embellir de certitude !...
    Césaire Aimé, en sa grandeur,
    Rend Digne la Négritude …

    Farfadet

    Le 22 avril 2008 en hommage à Aymé Césaire.

    38
    Lundi 10 Février à 06:18

    coucou claude 

    je trouve le poème très beau aussi

    gros bisous

    dany

    37
    Lundi 10 Février à 01:34
    Bonjour Claude toute la Chine lutte Commence bien cette nouvelle semaine Avec amitiés René
    36
    Dimanche 9 Février à 19:30

    merci pour ce bel hommage ainsi que le poème. Bonne semaine. Bisous à tous les deux.

    35
    Dimanche 9 Février à 18:41

    Bonne fin de journée bien venteuse aussi, mais on ne peut rien y faire sauf rester chez soi quand c'est possible, mais il faut positiver parait-il eh bien oui mais certaines personnes veulent bosser pour nourrir leur famille, payer le loyer, les charges pendant que certains " es " grévistes mangent, boivent, s'amusent, font la quête, je sais qu'il faut défendre les acquits mais pas au détriment des personnes voulant bosser, désolée mais ça devient sectaire, Amicalement.

    34
    Dimanche 9 Février à 15:08

    Bonjour Claude,  merci a toi,  de nouveau, c'est gentil  le vent souffle fort en ce moment, et j'ai tout rangé ce qui peut s'envoler, j'ai aussi passé une ficelle sur toutes les tuiles sur le muret car c'est  en plein vent, j'ai fait de même au jardin  sur les tuiles des murets, ça ne bouge plus quans il y a du vent faudrait que je les cimente, mais j'arrive pas a tout faire, j'ai une bande de bord de toit qui s'est détaché du mur et descend sur le toit mais voilà mon fils a peur il n'ira jamais sur le toit, et mon ami J -M a mal partout il prend aussi de l'âge comme moi et ne peut plus monter sur les toits pourtant il est antennistes il en a posé des antennes télé, maintenant comme je lui ai dit, il ne faut pas vieillir ! il rigole a chaque fois, je le connaît depuis que je suis arrivée au village donc 50 ans , il m'aide bien dans certain travaux comme  faire mon jardin au motoculteur ,  et sa femme Annick est très gentille aussi,  mais il n'y a que J-M qui vient chez moi  comme toujours voir si j'ai besoin de rien,  et chercher mes journaux  que je lui donne après l'avoir lu,  Fabien  me guette, j'ai du mal a faire mes coms,  je vais voir , gros bisous a vous deux, Marie

    33
    Dimanche 9 Février à 10:37

                                                  Bonjour Claude

    Merci pour ton commentaire sur le billet de KENDJI GIRAC

    Passe un très bon dimanche

    Chez nous on noua a promis la tempête , le vent va souffler jusqu'à 130 km/H

    et celà jusqu'à sans doute mardi matin

    ça promet ?

    Amitié

    Jean

    32
    Dimanche 9 Février à 09:25

    coucou Claude, merci pour ton com sur ma page! tu sais je n'aurais pu prendre la chatte de mon amie chez moi car j'ai ma minette à moi et les chats sont très jaloux! pas sûr que ma choupette aurait accepté de partager sa maîtresse! je te souhaite un bon dimanche! je te rassure, mon amie rentre ce soir! le calvaire de la minette est terminé! bises

    31
    Dimanche 9 Février à 07:46

    Lorsque nous prendrons conscience que nous sommes la clé qui ouvre le nouveau monde on aura fait un pas de géant, en attendant la révolution arrive, ne sommes nous pas les maîtres de notre destin?

    Marie

    30
    Dimanche 9 Février à 06:40

    Merci et bon dimanche.

    29
    Dimanche 9 Février à 01:45
    Bonjour Claude Passe un bon dimanche Avec amitiés René
    28
    Samedi 8 Février à 18:51

    Bonsoir Claude.

    La lutte n'est-elle pas déjà perdue ?

    Belle journée et bon restaurant de campagne, pour nous.

    "Le monde peut bien battre de l'aile, on n'a pas le temps d'y penser", comme le chantait Jean Ferrat.

    Bon dimanche.

    Gilbert

    27
    Samedi 8 Février à 18:16

    Mais le combat n'est pas fini ! Florentin

    26
    Samedi 8 Février à 18:15

    COUCOU  CLAUDE

    merci pour ce poeme en hommage a ce grand homme

    figure symbolique de la lutte contre l'apartheid et liberté

    bonne soiree  a  bientot

    25
    Samedi 8 Février à 10:45

    On ose espérer que le monde ira mieux (bien qu'il n'en prenne pas le chemin hélas)  et que ces luttes n'auront pas été vaines … je ne connaissais pas ce poème mais il est vraiment poignant et reflète bien la lutte profonde de tous ces hommes et femmes dans le monde entier… Nelson Mandela lui restera à jamais inscrit dans les mémoires !

    Une belle page Claude leur rendant hommage !

    A tous deux, je souhaite un bon week end qui sera bien venteux dans le Nord !! Bouh ! çà va souffler dès ce soir annonce la météo !

    Amicales pensées ch'tis !

    Nicole

    24
    Samedi 8 Février à 10:06

    bonjour claude 

    pour macron les fous son en liberté pour nous piquet notre argent

    donc ils font semblant d'ètre fou 

    bisous

    23
    Samedi 8 Février à 09:32

    J'aime beaucoup ce poème ! Il faut y croire même si on sait très bien que les décisions sont à prendre par d'autres que nous...la lutte doit continuer. Merci pour la vidéo que je n'avais pas vu...bon week-end

    22
    Samedi 8 Février à 08:52

                                                        Bonjour Claude

    Bel hommage que tu as rendu à travers ton billet

    Bel hommage rendu aussi à NELSON MANDELA BRAVO

    INVICTUS ce fut l'un des poèmes préférés de MANDELA

    ASSIBONANGA chanté par Johnny CLEGG & Savuka

    Merci pour toutes ces réflexions et le partage

    Passe un bon samedi en ce 08 Février

    Amitié

    Jean

    21
    Samedi 8 Février à 08:17

    On y va y croire  très fort 

    Merci pour ce partage Claude 

    Bises

    20
    Samedi 8 Février à 06:40

    Merci pour ce bel hommage à tous ceux qui luttent, parfois au péril de leur vie.

    Bon week end avec des bisoux, cher claude, ainsi qu'à marie ♥

     

    19
    Samedi 8 Février à 01:19

    Bonjour Claude

    un fort bel hommage

     

    Je te souhaite un agréable week-end

     

    Avec amitiés

     

    René

     

    18
    Mitou
    Vendredi 7 Février à 23:22
    En espérant que la bataille soit une réussite un jour prochain . . .
    Gros bisous et bon week-end
    Mitou
    17
    Mo
    Vendredi 7 Février à 19:58
    Mo

    Bonsoir Claude,

    merci pour le poème et la vidéo.

    Le poème est émouvant et courageux!

    Bonne soirée,

    Mo

    16
    Vendredi 7 Février à 18:43

    Invictus

    Dans les ténèbres qui m'enserrent

    Noires comme un puits où l'on se noie

    Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient

    Pour mon âme invincible et fière.

    Dans de cruelles circonstances

    Je n'ai ni gémi ni pleuré

    Meurtri par cette existence

    Je suis debout, bien que blessé.

    En ce lieu de colère et de pleurs

    Se profile l'ombre de la Mort

    Je ne sais ce que me réserve le sort

    Mais je suis, et je resterai sans peur.

    Aussi étroit soit le chemin

    Nombreux, les châtiments infâmes

    Je suis le maître de mon destin

    Je suis le capitaine de mon âme

    Ce poème était le préféré de Nelson Mandela.

    ►Un beau film est sorti à voir si possible.

    Douce soirée Claude, amicalement vôtre :)

    15
    Vendredi 7 Février à 18:18

    Bonsoir Claude Nelson Mandela était et reste un grand homme...merçi pour ce bel article...amitiés YVETTE

    14
    Vendredi 7 Février à 17:09

     

    Bonjour Claude,

    une page qui mérite d'être vu tellement réaliste que faire d'autre

    sinon continuer de se battre, toute génération sont passée par là,

    la  paix la tranquillité est qu'a cette condition jamais baisser sa garde

    bisou amitié demain et dimanche je suis dans le Nord Lille

    précisément excursion guidée pour rien louper à lundi;

     

     

    13
    Vendredi 7 Février à 16:50

    Bonjour Claude,  très bel hommage, mais peut-être pas encore fini qui sait,  autrement  hier mal mes yeux donc pas d'ordi , et aujourd'hui, jardin mes yeux coulent plus, ça va bien mieux faut pas que je sois dessus tous le temps maintenant il va y avoir le jardin, j'ai rechangé mon fond de page car beaucoup n'arrivent pas a lire les textes que je met avec l'oiseau, donc j'ai mis et bien suivi tes conseils ça marche merci Claude, je vais finir ma pizza, et j'ai fais des beignets pour demain mes enfants, dure journée j'ai pas arreter , gros bisous mon tendre amie avec Marie,  profitez bien du soleil la tempête arrive dimanche, j'ai encore peur, gros bisous Marie

    12
    Vendredi 7 Février à 16:16

    bonne fin de semaine vous deux

    bel article 

    bisous 

    11
    Vendredi 7 Février à 15:50

    Bonjour claude, merci pour ce message, et ce poème sur la vie et la mort! Je rentre de faire une ou deux courses et je suis passée voir une amie! Je vais bien, tu sais c'est depuis que je m'autorise à oublier un peu mon fils, depuis que j'ai pris la bonne résolution de ne plus lui envoyer le moindre texto, et son père pareil! plus un appel, rien! je ne lui dois plus rien, plus de pension plus rien! il peut crever tranquille! bises

    10
    Vendredi 7 Février à 15:14

    Coucou Claude,

    c'est un bon billet et la vidéo au top il faut constamment se battre

    de tout temps pour préserver nos acquis j'espère que nos jeunes

    sauront eux aussi aller de l'avant pour ne pas sombrer

    bisou amitié bon week-end !

     

    9
    Vendredi 7 Février à 14:29

    Bonjour Claude

    un bel hommage pour tous ceux qui se sont battus

    pour que la vie soit meilleure et qui se battent encore à notre époque

    de par le monde incessant combat de tout temps pour préserver

    sa liberté et droit d'expression bisou amitié passe un bon week-end,

     

     

    8
    Vendredi 7 Février à 14:12

    Je partage ton hommage, merci !

    Bises et bon vendredi

    7
    Vendredi 7 Février à 13:23

    Bonjour Claude

    Le poème est beau mais la vidéo est très dure, pour la regarder sur YouTube j'ai dû "montrer patte blanche"!

    Je te souhaite une bonne fin de semaine

    6
    Vendredi 7 Février à 13:05
    By Marie - Montagnes

    C'est bien de se battre, de lutter contre tout ce qui parait injuste, pour le climat, pour l'égalité, pour pour pour.... Mais face à nos politiques j'ai bien peur que nos luttes ne soient que même pas aussi grands qu'une goutte d'eau dans l'océan. C'est eux qui sont aux manettes du changement, s'ils ne respectent pas eux-mêmes les règles, comment les humains peuvent ils les respecter....

    5
    Vendredi 7 Février à 12:57

    Comme je l'écrivais sur mon blog lorsque j'avais publié ce poème : William Heny avait écrit ce poème sur son lit d'hôpital après son amputation. A travers ses vers, il voulait faire preuve de résistance face à la douleur. 

    La résistance face aux injustices, aux rageux, aux pollueurs est un droit et un devoir pour chacun de nous. Des combats il y en a tellement à mener pour rendre ce monde plus juste et équitable. Des combats, il y en a tant à mener pour rendre à la Terre, à sa faune et à sa flore le droit d'exister. 

    Merci pour ce partage Claude. 

    Bonne journée à toi

      • Vendredi 7 Février à 13:09

        Oups deux lettres sont passées à la trappe : Henley, William Henley.  Pardon pour le dérapage

    4
    Vendredi 7 Février à 11:52

    Un article vraiment très poignant.

    Bonne journée Claude.

    Christian

    3
    Vendredi 7 Février à 11:45

    Bonjour Claude 

    Hommage à ce grand homme qui nous donna bien des exemples

    merci Claude pour ce beau texte 

    Bon week-end 

    Bisous Hélène

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :