• Éloge de la paresse

    La paresse est une valeur humaine qui est en train de disparaître.

    En 1937, dissertant sur la paresse, le cinéaste Jean Renoir exhortait le monde à ne rien faire. Un texte plus actuel que jamais.

    Éloge de la paresse

    Face aux agitations d’un monde qui va beaucoup trop vite, il est temps de réhabiliter une valeur humaine en voie de disparition : la paresse.

    Ne rien faire. Voilà, pour le cinéaste Jean Renoir, le seul moyen d’apprécier au mieux tout ce que « le monde vaste et généreux » a à nous offrir. Un texte qui date de 1937 mais qui, pourtant, reste plus que jamais d’actualité.

    Éloge de la paresse

    Cette citation, la voici :

    « La paresse est une valeur humaine qui est en train de disparaître.

    C’est fou ce qu’à notre époque les gens peuvent être actifs.

    Que quelques amis se réunissent le dimanche pour un bon déjeuner, à peine la dernière bouchée avalée, il se trouve toujours quelqu’un pour demander : « Alors.. ? Qu’est ce qu’on fait ?… » Une espèce d’angoisse bouleverse ses traits, tant est grand son désir de faire quelque chose ; Et il insiste : « Qu’est ce qu’on fait ? – Mais rien ! », ai-je toujours envie de répondre… Pour l’amour de Dieu, ne faisons rien. Restons un bon après midi sans rien fiche du tout.

    Ça ne suffit donc pas d’être avec de bons amis, de jouer à sentir cet invisible courant qui, dans le silence, règle les cœurs à la même cadence, de regarder le jour décroître sur les toits, sur la rivière, plus simplement sur le coin du trottoir ?

    Éloge de la paresse

    J’exagère sans doute. C’est que j’aime tant la paresse, mais la vraie paresse, consciente, intégrale, que je voudrais bien lui trouver toutes les bonnes vertus.

    Éloge de la paresse

    Bien sûr elle est comme toutes les bonnes choses, comme le vin, comme l’amour ; il faut la pratiquer avec modération. Mais croyez-moi, la terre ne tournerait pas moins rond si ses habitants avaient le courage de se forcer chaque semaine à rester quelques heures bien tranquilles, sans occupation apparente, à guetter les signaux invisibles et puissants que vous adresse le monde vaste et généreux. »

    Éloge de la paresse

    L’agitation permanente nous prive des relations qui comptent et précipite notre monde vers d’insurmontables désastres écologiques. Pour contrer ce phénomène, rien de tel que la sobriété… et la paresse !

    Éloge de la paresse

    « Offrir plutôt que mourirChangeons de regard »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Lundi 9 Décembre 2019 à 18:10

    La vraie paresse est peut-être un vilain défaut mais qu'est ce que c'est bon de ne rien faire.

    Mais il faut le faire bien - je suis pro dans ce domaine. De toute façon un rien m'occupe...

    La bise

    arlette

    23
    Samedi 7 Décembre 2019 à 10:38

    Bonjour Claude,

    c'est bon la paresse de temps en temps , mais il y aussi l'activité dans la maison

    a pas négligé puis les courses, le jardin quoique en ce moment ce soit fini passons l'hiver

    moi aussi quand je veux me détendre je vais dans mon spa !une fois par semaine

    une sorte de paresse 1 heure sinon c'est la douche aussi,

    aller bonne détente et on n'a que le bon temps que l'on se donne bon week-end

     

     

    22
    Samedi 7 Décembre 2019 à 05:51

    A plus tard je procrastine

    Résultat de recherche d'images pour "je procrastine"

    Marie

    21
    Julia 2019
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 15:35
    Bonjour ,très bien ce post ,et vrais Bonne fin d'après midi Bise
    20
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 15:26

    ton article me fait pensé a dans la vie faut pas sans faire

    une chanson de ma jeunesse

    bonne fin de semaine vous deux

    amitié

    19
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 12:23

    Bonjour ,c'est vrai que nous vivons dans un monde d'agité,de connecté ,mais  pas des bonnes choses..c'est tellement bon d'écouter chanter la nature ,ça vide la tête ,d'observer les oiseaux ,regarder les arbres ,les fleurs à chaque changement de saison.nous vivons  dans un société ,ou même les enfants ,on les pousse à grandir trop vite ,laissez les respirer ,laissez leurs ,leur  enfance ,ça passe si vite une vie ..prenons le temps de décompresser...le film le "bien heureux ",c'est lui qui avait raison...il est passé d'ailleurs à la télé il y a quelques temps.

    bonne journée .

    18
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 12:06

    Merci Claude pour ton information; j'ai effectivement regardé dans apparence/modifier le thème/shoutbox mais je n'ai pas trouvé de commande pour colorer la police du texte en réponse.

    Il y a bien le choix de la police mais sans différence entre le visiteur et la réponse.

    Il me semble que ça doit être possible par un code CSS mais ça devient trop compliqué pour si peu d'intérêt ... à mon avis !

    Merci et bon appétit ... vue l'heure !

    Gilbert

    17
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 10:56
    Florentin

    Salut Claude. Non, la presse n'a pas complètement disparu. J'en témoigne : j'en suis un adepte absolu et convaincu/ La preuve ? Ce matin encore, je me suis levé à près de 9 h 30. Et encore parce que ma moitié m'a bousculé. J'aime ne rien faire. Mais, hélas, c'est vrai que le monde nous asticote et nous empêche d'y sacrifier trop longtemps.  Bon, voilà le weekend, on v a pouvoir paresser de nouveau. Bien amicalement et à plus. Si je sors des draps ... Florentin

    16
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 07:15

    Il faut savoir prendre son temps et c'est vrai que tout le monde semble toujours pressé.

    Paresser de temps en temps fait du bien mais il ne faut pas confondre avec le paresseux de nature qui a un long poil dans la main, hein !

    Nous vivons beaucoup trop vite et ne prenons pas le temps de savourer les précieux instants que la vie nous offre.

    Alors oui, prenons le temps de paresser ! C'est si bon ...

    " Bien que toujours en semi-pause, je passe te faire un petit coucou
    et te souhaite une bonne fin de semaine quasi hivernale.
    Gros bisoux cher claude "

    15
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 01:02

    Bonjour Claude

    la femme de mon fils à la médaille d'or

     

    Termine bien la semaine

     

    Avec amitiés

     

    René

     

    14
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 18:19
    Mitou

    J'ai adoré ce film que j'ai visionné une nouvelle fois avec mes p'tites filles il n'y a pas longtemps ! En ce moment je ferais bien comme Alexandre le Bienheureux j'aurais envie de rester au lit ! lol

    gros bisous et bonne soirée

    MITOU

    13
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 16:35

    bonsoir claude

    tout a fait d 'accord mais parfois il y a des coups de bourre

    comme pour moi deux collègues une grippe et l 'autre cheville cassé donc donc

    Et là j 'ai cuis enfin mon pot au feu ( rire)

    j 'ai pris le temps mais je vais ralentir vue ma chef on met les plus jeunes

    un bizouille du soir soleil

    12
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 16:11

    Bonjour Claude.

    Voilà un sujet bien intéressant sur notre mode de vie trépidant, qui nous prive des bonheurs simples.

    J'ai choisi de vivre en province, dans un petit village et je n'ouvre la télévision que parcimonieusement car c'est une source de déception sur notre société.

    Je passe en pause pour quelques temps tout en continuant à proposer des montages, en pages, selon mon inspiration et en répondant à tout commentaire ou à tout demande de renseignement sur les codes CSS.

    Au plaisir.

    Gilbert

    11
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 15:46

    Bonjour Claude 

    J'ai tellement couru lorsque je travaillais que maintenant il m'arrive de paresser de temps en temps . J'ai appris tout simplement à profiter de la vie .

    C'est un moment tellement bon , on lâche prise on s'abandonne , nos idées vagabondent .......

    Il y a bien sûr le paresseux et celui qui paresse........ ne pas confondre .

    Joli article Claude , merci .

    Le froid est présent malheureusement avec du brouillard , on voudrait bien un bob froid sec !!!

    Avec toute mon amitié 

    Bertille 

    10
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 13:27

    Bonjour cher Claude

    En un clic, me voilà dans le bel univers de ton blog avec grand plaisir, merci pour ton gentil passage chez moi.

    Je suis tout à fait d'accord il faut pratiquer la paresse avec modération, comme toute chose d'ailleurs, tout va trop vite actuellement, les gens courent de partout, stressent de trop et beaucoup trop de gens ne prennent même plus le temps de paresser, cela fait un bien fou de se reposer quand on a toujours bossé et couru tout le temps, un très bel article avec de belles illustrations.

    Je te souhaite un bel après-midi ensoleillé et doux et je l'espère dans le calme en cette journée de grève générale.

    Prends bien soin de toi.

    Amicalement.

    9
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 11:43

    Tu as raison...la paresse telle que tu l'as décrite, permet de profiter plus intensément de la vie et elle est synonyme de "bon temps", partagé tout simplement ou pas. D'ailleurs même les enfants semblent toucher par ce désir d'être toujours en action. Ils sont les premiers à demander quel est le programme du jour au début des vacances, et puis arrive le jour heureux où ils ne demandent plus, s’investissant dans leurs jeux, leurs lectures ou leurs rêves. Là commencent les vrais vacances ! Pour nous c'est pareil, la paresse ça se prépare et ça s'apprivoise surtout quand on a travaillé toute sa vie. Bonne journée paresseuse alors aujourd'hui

    8
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 10:57

    Bonjour Claude 

    Il y a paresse et paresse ! celui qui ne veux rien faire du tout 

    et celui qui s'octroi de temps en temps du bons  temps 

    Bonne journée Claude 

    Bisous Hélène 

    7
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 10:42

    Dissocier peut être le vrai paresseux de celui qui paresse après avoir beaucoup travaillé 

    Un beau partage Claude 

    Bises

    6
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 10:40

    Bonjour Claude

    merci de ta gentillesse et visite oui j'ai passé un bon moment mais trop court pour tout faire le jardin pas eu de temps mais Emanue dit beau au printemps alors partit remise avec TGV ça va vite, oui Strasbourg me rappel aussi de bons et mauvais souvenirs mais la vie c'est cela profitons de tous le bon moment présent moi la paresse c'est maintenant à la retraite avant chirurgien-dentiste et le cabinet avec mon mari nous comptions pas nos heures maintenant grandes détente, bisous d'amitié passe un bon jeudi ,

     

     

    5
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 10:34

    excellent billet que je partage mais vois-tu je ne me l'applique guère à moi-même puisque engagé dans une assoc. et en route pour les prochaines municipales alors que je pourrais me la couler douce dans ma commune en bord de mer. Comme quoi hein...

    4
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 10:30

    Coucou. C'est vrai que notre monde s'agite beaucoup trop. Avec les années qui passent, je me dis que j'ai passé beaucoup de temps à m'agiter dans tous les sens et qu'il est temps maintenant, de prendre un peu de temps... à ne rien faire. Car cela fait du bien et ce n'est absolument pas perdre son temps que de ne rien faire. Bises alpines et belle journée.

    3
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 09:57

    Merci Claude du contact

    très gentil j'aime bien ton blog traite des bons sujets comme la paresse moi je l'aimai mes jours de repos, les w-e là c'était presque rien faire allons même manger ailleurs pour ne pas cuisiner ce dimanche de repos, et après l'été c'était grand relax au jardin aujourd'hui la paresse et permanente beaucoup s'y complaise et aujourd'hui ce n'est pas une paresse mais défendre l'avenir des futurs retraités amitié et, bisous pour cette journée, ici en Champagne -7° l'hiver s'installe pour de bon ,

    Inscrite newsletter et c'est pas chez tous !!!

    2
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 08:56

    On vit dans un monde de fous,tout le monde court dans tout les sens pour gagner quoi ?J'aime bien paresser depuis que je suis retraité.

    Bonne journée Claude.

    Christian

    1
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 08:55

    La paresse, à la manière d'Alexandre le bienheureux j'aime! et je l'aime bien aussi à ma manière de temps en temps, le monde va trop vite parfois pour moi. Bonne journée Claude et soyons paresseux aujourd'hui, pas le moment d'aller en ville!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :