• 8 ans après sa réalisation, ce court métrage reste plus que jamais d'actualité.

    L'école manque à vos enfants ? Ce court-métrage donne l'occasion d'y retourner un moment. Alors, profitez-en et laissez-vous porter par sa réflexion.

    De quoi méditer

    Certains films semblent préméditer l’avenir de notre société. Exemple avec ce court-métrage brillant qui révèle les limites de l’enseignement à distance. Lumière sur cette œuvre qui suscite la réflexion.

    En 2012, Clément Gonzalez réalisait As It Used To Be, un court-métrage d’anticipation, proche de la dystopie, sélectionné dans de nombreux festivals et auréolé de 35 prix. 8 ans plus tard, son film semble plus que jamais d’actualité.

    De quoi méditer

    L’histoire se déroule dans un futur proche, où les professeurs sont contraints de faire cours devant une salle vide et face à leur webcam. C’est dans ce contexte sombre qu’un professeur d’histoire va retrouver goût au travail, après une longue période de morosité. Vous l’aurez sans doute compris, ce synopsis écrit il y a plusieurs années est aujourd’hui en parfaite résonance avec l’actualité.

    De quoi méditer

    Ce court-métrage brillant révèle ainsi les limites du progrès et de la digitalisation qui, au fil du temps, provoquent l’absence de communication. On vous laisse le découvrir par vous-même : Prenez le temps de le regarder.

    Une dystopie qui prend soudainement une dimension beaucoup plus réaliste et laisse ainsi place à la réflexion. 


    37 commentaires
  • Lâchez vos claviers : quand l'écriture manuscrite prend l'avantage sur l'écriture à l'ordinateur.

    Tous à vos crayons

    Écrire à la main ou écrire sur le clavier d'un ordinateur ? Cette étude vous démontre pourquoi l'écriture manuscrite est meilleure pour la mémoire.

    Tous à vos crayons

    De nombreuses personnes écrivent aujourd’hui sur un ordinateur, pour plus de rapidité, d’efficacité… Mais pour autant, doit-on considérer la pratique de l’écriture manuscrite comme obsolète ou dépassée ? Tout le contraire, d’après cette étude réalisée par les psychologues Pam Mueller et Daniel Oppenheimer de l’Université de Princeton et de l’Université de Californie à Los Angeles, cette étude met en évidence les bienfaits de l’écriture à la main.

    Tous à vos crayons

    L’un des contextes les plus communs où l’écriture est demandée est lié aux études. D’après les chercheurs, la prise de notes à la main ralentit les étudiants… dans le bon sens du terme, cependant : lors d’une prise de notes manuscrites, le cerveau sélectionne d’abord ce qu’il est important de retenir. Il fait ensuite un travail de synthèse et de reformulation. Les élèves pourront ainsi « fixer » et comprendre les concepts vus de manière plus efficace.

    Tous à vos crayons

    Prendre des notes à l’ordinateur se révélera donc certainement plus rapide et quantitatif, mais certainement moins qualitatif.

    Tous à vos crayons

    D’autres avantages de l’écriture à la main ? Dans la continuité du premier avantage, le geste d’écrire fait travailler la mémoire et l’apprentissage.

    Tous à vos crayons

     Des informations à partager ! 


    40 commentaires
  • Apprendre les maths avec une série animée et comprendre une notion en cinq minutes ? C'est ce que propose la web-série Simplex.

    Simplex les maths simplifiés

    À tous les ados qui pensent que « les maths ne servent à rien dans la vraie vie » : cette web-série prouve le contraire. Simplex, c’est des épisodes gratuits et pédagogiques pour apprendre les mathématiques. Découverte.

    Simplex les maths simplifiés

    Cette web-série originale repose sur une idée simple : « et si les maths vous simplifiaient la vie ? ». Chaque épisode explique une notion en moins de cinq minutes à travers les aventures de quatre adolescents et de leur mentor au style rock’n’roll : Evariste, le féru de maths.

    Une façon intelligente de rendre les mathématiques intéressantes, et de montrer leur utilité quotidienne.

    Par exemple, auriez-vous pensé au théorème de Pythagore pour déménager un écran géant par une porte ?

    Ou bien vous êtes-vous déjà demandé comment répartir équitablement des fleurs pour en faire des bouquets égaux (et accessoirement éviter les critiques de l’oncle Edmond) ?

    La web-série, diffusée la chaîne Youtube Lummi, compte déjà 11 épisodes à retrouver sur cette playlist.

    Simplex les maths simplifiés

    Au programme : pourcentages, théorème de Thalès, angles, trigonométrie ou encore statistiques. 

    Depuis peu, la chaîne – qui s’est donné pour mission de mettre à disposition de tous des contenus de qualité « pour apprendre et comprendre le monde d’aujourd’hui » –  propose également des cours d’histoire, à retrouver ici.

    Des personnages attachants, des concepts bien expliqués et des exemples qui parlent aux ados : tous les ingrédients sont réunis pour donner envie d’apprendre.

    Simplex les maths simplifiés

    Alors en cette période de confinement où la continuité pédagogique n’est pas possible pour tous, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable  ?


    53 commentaires
  • En Finlande, l'école enseigne les tâches ménagères à tous les enfants.

    Égalité dans les tâches ménagères

    Cuisine, repassage, ménage... Ici, dans toutes les écoles du pays, filles comme garçons apprennent à tenir correctement une maison.

    Égalité dans les tâches ménagères

     

    Égalité dans les tâches ménagères

    Pour que la répartition des tâches domestiques ne tourne pas systématiquement à l’avantage des hommes, la Finlande impose des cours de tâches ménagères à tous les garçons et à toutes les filles de toutes les écoles du pays. Lumière sur une démarche de bon sens.

    Égalité dans les tâches ménagères

    En Finlande, garçons et filles apprennent à se servir d’un fer à repasser, à cuisiner, à plier proprement du linge… Ça fait partie de leur cursus et ça évite de créer par la suite des inégalités entre les hommes et les femmes.

    Égalité dans les tâches ménagères

    Certains rétorqueront peut-être qu’il y a mieux à faire à l’école que d’apprendre à faire le ménage, que ça n’est pas très sérieux et sans doute pas l’idéal pour le niveau général des élèves. Erreur. Malgré ces cours (ou grâce ?), à 15 ans, les élèves Finlandais sont parmi les meilleurs du monde et, ce, précise France 3, avec 2 000 heures de cours de moins que les petits Français.

    Regardez :

    À quand des cours similaires dans les écoles françaises ?


    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique