• Citadine, Agathe s'est tournée vers l'agroforesterie et la traction animale, transformant ainsi le paysage du domaine viticole familial.

    Parisienne et entrepreneuse, Agathe Frezouls remet sa vie en question et opère un virage radical en retournant en Occitanie pour reprendre le domaine viticole familial de l’Enclos de la Croix, dont elle représente la 8ème génération.

    Un domaine viticole pas comme les autres

    Sans formation initiale, elle devient ainsi viticultrice sur le tas, et poursuit la transformation de ce domaine viticole pas comme les autres autour d’un maître mot : la biodiversité. L’agroforesterie, la traction animale, l’intégration de potagers, de la permaculture, et l’utilisation de moutons pour la tonte des herbes, transforment ainsi profondément le paysage du domaine, où la biodiversité renaît à vive allure.

    Ce domaine ouvert au monde accueille woofers et agrotouristes de tous âges, nationalités et professions. Un brassage de cultures qui participe aussi pleinement au renouvellement et à l’innovation de ce domaine viticole pas comme les autres… Une vraie source d’inspiration !


    21 commentaires
  • La ville de Périgueux autorise ses habitants à planter des légumes et des fleurs dans la rue.

    Destinée à multiplier les îlots de fraîcheur et de verdure en ville, cette mesure s'adresse à tous les habitants de Périgueux.

    Des îlots de fraîcheur en ville

    Parce que nos rues manquent trop souvent de verdure et de fraîcheur, la ville de Périgueux a pris une décision exemplaire. Depuis le 30 septembre dernier, les habitants sont autorisés à planter des légumes ou des fleurs dans l’espace urbain. Explications.

    Ce choix a été fait par la nouvelle équipe municipale. L’idée ? Distribuer des permis de végétaliser à celles et ceux qui en feront la demande.

    Delphine Labalis, maire de Périgueux, citée par France Bleu:

    « Le permis de végétaliser, c’est simple. C’est une possibilité offerte aux habitants de pouvoir planter des arbres devant chez eux, dans leur quartier, dans leur rue (…) J’ai envie d’avoir une plante grimpante le long du poteau électrique devant chez moi, je le demande. J’ai envie d’avoir une plate-bande fleurie dans laquelle je pourrai mettre des légumes à partager avec mes voisins, je le demande. »

    Des îlots de fraîcheur en ville

    Vous l’avez compris, n’importe qui peut désormais verdir sa rue, il n’y a qu’à demander. En retour, les services techniques de la ville feront le nécessaire pour aider à la réalisation du projet.

    « On va venir décaisser une partie de votre trottoir pour que vous puissiez réaliser ces plantations. Et si on n’a pas la possibilité de décaisser le trottoir, parce qu’il n’est pas assez large ou parce qu’il y a des réseaux qui passent, on vous proposera des jardinières. »

    Seule condition pour accéder à ce permis : s’engager à entretenir la ou les plantations.

    Des îlots de fraîcheur en ville

    La ville de Périgueux, sur son site :

    « À l’image de ce qui se fait déjà dans d’autres (grandes) villes, ces îlots apportent aussi un nouveau moyen de partager l’espace public. Semer, cultiver des plantes, des plantes aromatiques, engendre des échanges informels et conviviaux avec les autres habitants de son quartier. »

    En associant les habitants à la végétalisation des rues, Périgueux peut compter sur la force, l’imagination et l’énergie du collectif.


    22 commentaires
  • Et si la silphie était la plante idéale pour lutter contre la sécheresse et les pesticides ?

    La silphie est une plante aux nombreux bienfaits écologiques. Elle est aujourd'hui en phase de test dans le département des Vosges.

    gricol

    La silphie pourrait bientôt remplacer le maïs, une culture mythique mais peu écologique. Voici la solution imaginée depuis trois ans par la société HADN (Horticulture Agriculture Distribution Négoce). pour faire face au réchauffement climatique.

    gricol

    Explications.

    Connaissez-vous la silphie ? Il s’agit d’une plante herbacée vivace particulièrement imposante, puisqu’elle peut atteindre plusieurs mètres de hauteur. Contrairement au maïs, elle possède de nombreuses qualités fourragères et environnementales. Le premier avantage concerne le bétail puisqu’elle convient parfaitement aux animaux, et donc, permet de réduire considérablement la dépendance des agriculteurs envers les tourteaux de soja.

    gricol

    Deuxièmement, la silphie est intéressante pour la méthanisation. En effet, elle peut produire jusqu’à 5 000 m3 de biogaz par hectare cultivé et représente jusqu’à 15 % des apports. Elle permet notamment un enracinement intense et profond, une floraison riche et longue et augmente la biodiversité des plantes cultivées en régions à biogaz.

    gricol

    Contrairement au maïs, trop gourmand en eau et en pesticides, la silphie apparaît comme une plante idéale pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est la raison pour laquelle elle est actuellement en phase de test dans les Vosges, et plus particulièrement dans les communes de Dompaire et d’Uxegney.

    gricol

    Cela fait maintenant trois ans que la société HADN a adopté la plante. Et aujourd’hui, les résultats sont vraiment optimistes. La silphie atteint près de 3 mètres et résiste intensément aux épisodes caniculaires. Une seule question se pose alors : pourquoi ne pas remplacer toutes les cultures de maïs par la silphie ? Pour la simple et bonne raison que cette plante a un coût : 1 800 euros par hectare, ce qui n’est pas rien.

    gricol

    Cependant, un critère non négligeable devrait rassurer de nombreux agriculteurs. La silphie est chère à l’achat, mais apporte rapidement de nombreux bénéfices économiques, comme l’explique Amédée Perrein, gérant HADN : « La silphie est certainement la culture la plus rentable qui existe pour les méthaniseurs. Le retour sur investissement se fait en moins de 4 ans. »

    En Allemagne, plus de 6 000 hectares de terres ont déjà été cultivés. De son côté, HADN s’est fixé comme objectif d’atteindre rapidement les 3 000 hectares sur le sol national.

    gricol

    Une chose est sûre, la culture du maïs n’a qu’à bien se tenir… 


    26 commentaires
  • Ariège, Tous les habitants de ce village vont recevoir gratuitement une voiture électrique.

    Les vingt-cinq habitants d'Appy, en Ariège, vont recevoir gratuitement une Zoé, la fameuse voiture électrique de chez Renault.

    Noël avant l'heure

    Pour ce petit village de l’Ariège, c’est Noël avant l’heure. Dans quelques jours seulement, tous les conducteurs vont être équipés d’une Renault Zoé. Une opération commerciale qui fait le bonheur des habitants. 

    Noël avant l'heure

    Aujourd’hui, Appy est au cœur de l’actualité. Une situation inédite pour cette commune qui compte seulement vingt-cinq habitants. La raison de cet élan médiatique ? Le 9 juillet dernier, Renault a annoncé qu’il allait prêter gratuitement un véhicule à chaque habitant, et ce, pendant une durée de trois ans.

    Noël avant l'heure

    Chaque résident se verra installer une recharge Wallbox, tandis que le village recevra également une borne publique afin de pouvoir recharger les Zoé en toute tranquillité.

    Noël avant l'heure

    L’objectif ? Prouver la polyvalence du véhicule en milieu rural et accompagner les habitants dans la transition vers le tout-électrique. « Si les habitants d’Appy, qui résident dans l’une des villes les plus éloignées de toutes commodités, adoptent la mobilité électrique, elle est donc à la portée de tous », a expliqué la célèbre marque automobile dans un communiqué.

    Noël avant l'heure

    Le choix de ce village est loin d’être anodin. En effet, il est notamment réputé pour être l’un des plus isolés de l’Hexagone. Perché à 930 mètres d’altitude, il faut serpenter la montagne pour y parvenir. Le top départ de cette opération aura lieu le 21 juillet prochain en présence du constructeur, du maire d’Appy et des habitants.

    Noël avant l'heure

    Une nouvelle alléchante qui risque de faire des envieux.


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique