• Des écoles en forêt, l'exemple Danois

    Quand les arbres et le grand air remplacent quatre murs et le tableau noir, ça permet d'envisager l'école (et la vie) sous un jour nouveau.

    Des écoles en forêt, l'exemple Danois

    Tandis que les écoles françaises commencent tout juste à envisager de débitumer leurs cours de récréation pour y laisser entrer un peu de verdure, au Danemark, on va déjà beaucoup plus loin, et depuis très longtemps. Dans ce pays nordique, 20% des écoles maternelles font carrément cours en pleine forêt ! Lumière sur une tradition à importer chez nous de toute urgence.

    Des mômes de 4 ans qui grimpent dans les arbres jusqu’à 6 mètres de haut, manipulent couteaux et scies et apprennent l’alphabet sur des troncs d’arbres… Voilà ce que l’on peut observer dans ces écoles des bois où l’on développe le savoir des enfants autant que l’on encourage leur vaillance, leur autonomie et leur confiance en eux.

    Des écoles en forêt, l'exemple Danois

    On appelle ces écoles des skovbørnehaver, qui selon le quotidien français signifie littéralement "jardin d’enfants de forêt". Les élèves n’ont pas cours dans des salles de classe, mais à l’extérieur, au milieu des arbres dans la forêt. Le Danemark compte environ 700 établissements de ce genre, soit environ 20 % des écoles maternelles.

    Des écoles en forêt, l'exemple Danois

    Âgés de 3 à 6 ans les enfants passent leurs journées au contact de la nature, parfois dans le froid, autour d’ateliers de bricolage. Si voir des enfants avec des scies est effrayant, le journaliste assure qu’il n’y a pas de dangers, les outils étant peu coupants. De plus trois adultes sont là pour superviser la trentaine d’élèves.

    Ce type d’établissement a vu le jour au Danemark au début des années 1950. Très vite, le gouvernement a vu les avantages économiques de l’école en plein air : elles nécessitent peu d’infrastructures.

    De nombreux spécialistes s’entendent pour vanter les bienfaits du contact avec la nature sur le développement des enfants. Selon les travaux du biologiste suédois Patrik Grahn relayé par Le Monde, les enfants qui étudient dans ce cadre sont "moins souvent malades, plus sociables et ont une meilleure concentration." Cela présenterait aussi l’avantage de rendre les plus petits écoresponsables.

    Regardez à quoi ça ressemble.

    Un tel modèle pourrait-il s’importer en France ? Difficile à dire. C’est une culture très différente de celle des pays du nord. "Selon la tradition nordique, nous n’avons pas peur que les enfants tombent. Ils ont le droit de grimper aux arbres, de jouer dans l’eau…", raille Sisse Trolle-Laiq, conseillère chargée des maternelles à la municipalité de Copenhague, interrogée par le quotidien national.

    Des écoles en forêt, l'exemple Danois

    Le Danemark - l’un des pays du monde où on est le plus heureux - a toutefois réussi à exporter avec succès son modèle chez certains de nos voisins : en Angleterre ou en Allemagne par exemple qui compte 2 000 skovbørnehaver.

    Des écoles en forêt, l'exemple Danois

    La nature a tellement à nous apprendre. Pourquoi enfermer nos enfants dans des classes bruyantes et austères alors que le monde pourrait s’offrir à eux ?

    « Contre le chômageSauver des poules »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Dimanche 23 Septembre 2018 à 10:06

    Gifs animés bon dimanche !

    bonjour claude 

    je te souhaite un bel automne 

    belle expérience ,mais je trouve quelques ustensiles

    un peu dangereux pour les enfants 

    mais au moins les enfants profites de la forét

    bon dimanche 

    bises

     

    6
    Dimanche 23 Septembre 2018 à 09:48

    quand on pense qu'un apprenti n'a même pas le droit de monter sur un escabeauhe

    5
    Samedi 22 Septembre 2018 à 11:01

    Bonjour Claude...Une expérience intéressante qui pourrait servir de base à des activités de plein air pour les enfants, à mixer avec l'école traditionnelle...Les parents français ne sont sans doute pas favorables à ce type d'école pour le moment, mais si ce type d'activités était proposé en association avec les cours traditionnels, ils pourraient voir les choses différemment...Les enfants adoreraient, il n'y a qu'à les voir s'intéresser au bricolage des papas à la maison, ou au camps dans les bois organisés par les scouts...Une bonne école le scoutisme, cela permet aux enfants d'apprendre plein de choses dans la nature, et surtout comment y survivre...Bonne journée

    4
    Samedi 22 Septembre 2018 à 06:50

    Voilà une expérience bien intéressante notre belle nature a bien des choses à nous apprendre, alors on laisse le smartphone et on va dehors.

    Image associée

    Marie

    3
    Vendredi 21 Septembre 2018 à 21:19

    Bonsoir Claude,

    Encore un article fort intéressant qui fait rêver ;

    Chez nous hélas, les mentalités sont bien différentes et quand je pense à ce qu'engendre comme responsabilités une simple sortie scolaire, où chaque incident entraine une recherche de coupable, j'imagine mal une mise en place en France...

    Quelque part c'est bien dommage...

    Bon week end.

    Amitiés

    FAUSTINE.

    2
    Vendredi 21 Septembre 2018 à 08:41

    Bonjour Claude

    J'avais vu un reportage à la télé sur cet exemple Danois , bien sûr ce sont des expériences non généralisables mais intéressantes . 

    Amitié

    Nadine

    1
    Jeudi 20 Septembre 2018 à 21:23

    Chaque jour tu offres  un article intéressant à partager, c'est super, merci.

    Amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :