• Contre tous les préjugés

    Sader Issa a grandi avec un papa trisomique. Aujourd'hui il témoigne sa fierté et sa joie d'avoir eu un père qui l'a toujours soutenu.

    Contre tous les préjugés

    Il n’est pas courant que des personnes trisomiques deviennent parents. Mais cela arrive et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela n’aboutit pas systématiquement à des drames.

    Sader Issa en est la preuve vivante. Alors qu’il a été élevé par un père trisomique, le voici aujourd’hui étudiant en médecine, fier de son parcours et, surtout, fier de Jade, son père.

    Contre tous les préjugés

    L’histoire de Sader Issa a été révélée au printemps dernier par une vidéo réalisée par la Société syrienne pour le développement social, en partenariat avec le Haut commissariat aux réfugiés.

    Contre tous les préjugés

    Jade, son père, a toujours été très attentif et très aimant. Un amour 100% gratuit et totalement désintéressé dont il n’attendait absolument rien en retour.

    Contre tous les préjugés

    Quand Sader était plus petit, il l'emmenait souvent à l’usine où il travaillait.

    Contre tous les préjugés

    Aujourd’hui, Sader Témoigne :

    « Je suis fier de mon père. Tout au long de ma vie, il a été mon plus grand soutien. Il a toujours été là quand j’en avais besoin. »

    Contre tous les préjugés

    Une fierté sincère… et tout à fait réciproque.

    La phrase préférée de Jade, celle qu’il aime le plus répéter aux gens qu’il rencontre ? « Mon fils est un médecin ! »

    Contre tous les préjugés

    Sader Issa :

    « Il est possible de voir que ses yeux sont remplis de joie et de satisfaction, comme pour exprimer : oui, j’ai le syndrome de Down, mais j’ai élevé cet homme et j’ai tout fait pour l’encourager à devenir médecin et à aider les autres. »

    Contre tous les préjugés

    Contre tous les préjugés

    Contre tous les préjugés

    Une relation touchante guidée par un amour fort et sans faille.

    « Égayer le séjour des enfantsÉcologie obligatoire à l'école »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    40
    Mardi 4 Février à 11:43

    La différence est omniprésente partout.

    Amicalement bonne journée

    39
    Dimanche 2 Février à 11:14

    Très belle histoire pleine d'amour .

    Bravo à Jade et toute mon admiration

    bon dimanche

    bises

    arlette

    38
    Samedi 1er Février à 11:21

    Bonjour ,une belle histoire d'un papa et de son fils ,c'est vrai qu'autrefois les gens qui avaient un enfant trisomique ,les mettaient dans des centres ,ils avaient peur du regard des autres..c'est vrai aussi ,qu'il y a plusieurs formes  de trisomie plus ou moins importantes.je comprends qu'il soit fier de son père et le papa de son fils ,par contre il y a aussi la maman ,dont il ne parle pas ,elle a contribué aussi à donner de l'amour au papa et à son fils pour qu'il devienne un grand jeune homme intelligent...comme quoi il ne faut pas s'arrêter à la difference ,ce qui est  triste dans la société dans laquelle nous vivons.bon week-end,avec la pluie ..

    37
    Samedi 1er Février à 10:55

                                          Bonjour Claude

    Je viens te souhaiter un bon samedi en ce 1er Février

    Et aussi un très bon Week-end-

    Amicalement

    Jean

    36
    Samedi 1er Février à 01:22

    Bonjour Claude

    ton com est une bonne analyse de votre situation

     

    Je te souhaite un agréable week-end

     

    Avec amitiés

     

    René

     

    35
    Samedi 1er Février à 00:12

    bonsoir claude 

    j 'ai travaillé vers l humain différent 

    les médecins en font des gens a part et pourtant je peux dire que moi 

    j 'ai ressue chez moi une jeune pour aider sa grand mère seul et fatigué 

    les enfants étaient petit et on compris beaucoup de chose 

    une leçon de vie et dieu comme les gens nous regardaient lorsque je sortait au bord de mer 

    avec elle 

    bizouille du soir 

    34
    Vendredi 31 Janvier à 19:53

    Bonsoir Claude

    c'est la différence qui rend la douceur du coeur encore plus fort

    bisou amitié passe un excellent week-end ,

     

    Bon week-end les amis et que ça saute les crêpes

    33
    Julia2019
    Vendredi 31 Janvier à 17:56
    Bonsoir ,c'est juste magnifique il y a des gens bien dans ce monde .mais certaine personne ne pense pas ils préfèrent mettre leur enfant trisomique dans des endroits où personne les vois .Ils ne s'occupe pas de leur enfant .Mais la félicitations aux parents de ce papa qui a eu un enfant et la élevé très bien et qui es devenu médecin dis donc un beau parcours les parents peuvent étre très fière .Bonne soirée Bise
    32
    Vendredi 31 Janvier à 17:21

    superbe histoire 

    bonne soiré a plus

    31
    Vendredi 31 Janvier à 17:07

    Coucou claude c'est beau cette histoire de père trisomique! qui a donné naissance à un enfant normal!ça redonne de l'espoir! bon week-end claude bises

    30
    Vendredi 31 Janvier à 16:48

    Bonsoir Claude quelle belle histoire...je comprends sa fierté..un bel amour entre père et fils….bonne soirée ..amicalement YVETTE

    29
    Vendredi 31 Janvier à 09:20

                                                         Bonjour Claude

    Merci pour ton commentaire sur les rues de Lille

    Je viens te souhaiter un bon vendredi le dernier de ce mois de Janvier 2020

    Amitié

    Jean

    28
    Vendredi 31 Janvier à 08:26

     

    Bonjour cher Claude, mille excuse pour mon silence je suis moins présente sur le net.

    Me voila arrivée chez toi pour te souhaiter une agréable journée amitié Petit coeur M@lou qui ne vous oublie pas bisous à vous deux.

     

    27
    Vendredi 31 Janvier à 03:02
    Bonjour Claude oui je sais en Occident c'est vite la panique ici non, prudent et discipliné Termine bien la semaine Avec amitiés René
    26
    Jeudi 30 Janvier à 19:34

    Bonsoir Claude

    En 2020 je ne comprends pas pourquoi on parle de normalité, pour moi il n'y a pas de différence c'est un papa normal, aimant, qui a tout fait pour que son enfant fasse des études et réussisse et grâce à son amour et à sa volonté son fils peut être fier d'avoir un papa comme cela, merci d'avoir partagé avec nous cette magnifique histoire avec de très belles photos, çà fait chaud au coeur de voir un si beau reportage.

    Merci pour ton gentil passage.

    Douce soirée et belle nuit étoilée.

    Amicalement.

    25
    Mo
    Jeudi 30 Janvier à 19:13
    Mo

    Bonjour Claude,

    C'est très émouvant et en même temps cela semble si naturel (et devrait toujours l'être).

    bonne soirée à toi,

    Mo

     

    24
    Jeudi 30 Janvier à 15:51

     

    Bonjour Claude,

    au XXI eme siècle les gens s'arrête encore à ce qui n'est pas la normalité humaine

    ou animale nous ne sommes pas tous nés du même moule se qui fait la différence,

    cette différence il faut la voir comme un être humain à part entière

    quand je travaillait un collègue avait un enfant né avec un seul bras et petite jambe,

    combien de moquerie à l'école, il faut que cela s'arrête car personne

    n'est à l'abri de ce genre de situation ce garçon dont je te parle avec deux prothèses

    vie comme tout le monde marié père de deux magnifiques petites filles normales

    sa vie est comblée et aimée par sa famille;

    pour moi la différence est qu'aux yeux des imbeciles

    Les média plutôt que raconter des conn...ies ferait mieux de donner

    se genre d'exemple ,

    bisou mon ami passe un bon jeudi ,

     

    23
    Jeudi 30 Janvier à 12:57

    Bonjour Claude

    Quelle belle histoire, c'est très touchant

    Oui Sader Issa peut être fier de son papa et le papa peut être fier de son fils !

    Merci pour ton partage

    Bonne journée

    22
    Jeudi 30 Janvier à 11:36

    Bonjour Claude, c'est en effet une magnifique histoire, et on devrait en parler plus dans les médias, les gens auraient moins de préjugés. Je suis désolée si mon article semble t'avoir choqué, la truffe est en effet considérée comme un aliment cher, mais il y a tellement d'autres aliments tout aussi délicieux qu'en effet tu ne rates rien !!!! Moi j'aime autant le chocolat tu sais hihihi.... Je te souhaite une bonne journée, amitiés de Marie

    21
    Jeudi 30 Janvier à 11:36

    En effet la société a peur de la différence...Evidemment il y a plusieurs niveaux dans la trisomie mais cet exemple monte qu'en les élevant normalement ils peuvent avoir une vie heureuse, épanouie et proche de celle des autres et donc devenir parents. Son fils est merveilleux de témoigner ainsi, c'est une belle preuve d'amour et cela peut aider à changer le regard que l'on porte sur les trisomiques. merci de nous en parler

    20
    Jeudi 30 Janvier à 11:14

    bonjour claude 

    une trés belle histoire de cette famille qui est si unie 

    je pense que si on avait moins de préjugés ,le monde serait moins violent 

    moi mon fils as la maladie gilles de tourette ,et papa de 4 enfants 

    et tout se passe bien chez lui

    mais c'est incroyable de voir les gens se poussaient ,quand il crie ,de peur que sa maladie 

    pouvait  s'attraper 

    bon jeudi a toi et bonjour a me marie 

    19
    Jeudi 30 Janvier à 11:06

    Bonjour Claude,

    comme c'est beau ce contexte famille unis pour le meilleur

    car meilleur il y a cette preuve vivante que la différence

    ne fait aucune difference des êtres dits normaux, juste l'amour compte

    et dans cette histoire il y en a beaucoup longue vie à cette famille

    qui donne exemple bisou Claude passe un bon jeudi et ciel gris et noir ce jour ,

     

    18
    Jeudi 30 Janvier à 10:56

    C'est une leçon de vie et d'espoir. D'abord d'espoir pour les familles ayant un enfant touché par ce syndrome. Oui une vie normale est possible. Oui le bonheur pour eux est possible. 

    Et une leçon de vie : ne nous attardons pas sur des préjugés. La vie est pleine de différences et ça en fait la richesse. 

    Merci pour ce bel article. 

    Bonne journée Claude

    17
    Jeudi 30 Janvier à 10:55

    Bonjour Claude,

    Je ne peux rester insensible à la lecture d'une telle publication où ce père "trisomique" est fier de ce fils, son fils, qu'il a élevé et qui est devenu médecin.

    Merci Claude  pour ce partage très émouvant , grandiose d'humanité.

    Au centre Saint-Martin à Etrépagny (Eure) Nous avions un bon nombre d'enfants , adolescents et adultes trisomiques. Sur les pages de mon blog pas mal d'article leur sont consacrés. comme ce billet :

    http://www.mirebalais.net/article-thierry-85387545.html

    Amitiés.

    16
    Jeudi 30 Janvier à 09:52

    La " différence " de qui, de quoi, pour qui, pourquoi  ?

    Pas de différence dans un monde humainement  solidaire, seulement des réfractaires à une soi-disant norme, mais qu'est-ce la normalité ?

    Belle preuve d'amour filial.

     

    Amicalement et Merci...

      • Zoe
        Jeudi 30 Janvier à 10:21
        Pour Marynord:on ne peut mieux dire,je concours absolument.
    15
    Jeudi 30 Janvier à 09:46

    Comme quoi sans à priori  on peut réussir sa vie !

    Merci pour ce beau partage !

    Bises

    14
    Jeudi 30 Janvier à 09:18

    Bonjour claude, très poignant ton histoire de père trisomique! Je te remercie de m'avoir protégée de l'imposteur, merci de veiller sur mon blog, tu es super! claude, merci mille fois, et bonne journée à marie et à toi! bises

    13
    Mitou
    Jeudi 30 Janvier à 08:53

    Une magnifique famille et une belle leçon de vie sans différence !

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    12
    Jeudi 30 Janvier à 08:32

                                                                 Bonjour Claude

    Bravo!

    Encore un article qui interpelle

    Ah ces préjugés

    Passe une très bonne journée

    Amicalement

    Jean

    11
    Jeudi 30 Janvier à 05:42

    Bravo à ces 2 hommes !

    Au père qui a su, malgré son handicap, élever son fils avec tout son amour et au fils qui n'a pas honte de son père et lui rend l'hommage qu'il mérite !

    Une belle histoire d'amour comme on aimerait en lire plus souvent ...

    Toute simple mais qui montre que la vie peut être belle quels que soient les handicaps qu'elle nous fait subir.

    Bon jeudi en douceur mais avec une france toute gris foncé !
    Gros bisoux, cher claude, sans oublier marie ♥

     

    10
    Jeudi 30 Janvier à 01:54

    Bonjour Claude

    fort belle histoire, belle preuve d'amour

     

    Passe une bonne journée

     

    Avec amitiés

     

    René

     

    9
    Mercredi 29 Janvier à 22:26

    Bonjour Claude 

    Voila une histoire des plus touchante ... Moi j’ai toujours penser que ces personnes nées avec ce 

    syndrome étaient des gens charmants ,toujours le sourirent ,et de plus très studieux..... Bravo à ce gentil papa qui a fait tout ce qu’il pouvait pour son fils il peut être fière de dire ( mon fils est médecin )

    Merci pour ce partage ... 

    Ce soir je me sent un peu mieux , je suis allée pour mon oreille qui n’entendait plus ,tout est bien ,c’est que j’ai encore plein de rhume dans la tête. C’est long tout de même..

     Et vous j’espère que tout va pour le mieux ,je vous le souhaite .. 
    Gros bisous 

    MONIQUE ❤️❤️❤️❤️❤️

    8
    jojololo
    Mercredi 29 Janvier à 22:11

    Quelle belle histoire

    Quelle récompense pour ce père aimant je pense que pour cet enfant devenu homme cela n'a pas du être toujours facile le regard des autres peut être si cruel ils ont tout bravé et quelle réussite bravo au papa et a son fiston 

    amitiés Claude 

    7
    Mercredi 29 Janvier à 21:31

    Bonjour Claude. Quelle histoire touchante. Ces vrais que ces personnes sont des gens aimants et au coeur d'or. Je ne doute pas de l'amour qu'il a porté à son fils. 

    Merci pour ce témoignage touchant. 

    6
    Mercredi 29 Janvier à 19:57
    5
    Mercredi 29 Janvier à 17:26

    Il y a tant de personnes qui sont victimes des préjugés des autres ......et si l'on analysait un peu les choses avant de juger ce serait tellement mieux .

    Bonne fin de journée Claude , très bel article . Merci 

    4
    Mercredi 29 Janvier à 17:21

    Un grand bravo il peut être fier de son Papa 

    Malheureusement la différence se fait encore trop sentir dans le monde 

    et c'est bien triste à notre époque que l'on ne sait pas encore les considérer

    comme des gens à part entière 

    Merci Claude pour se bel exemple 

    Bisous Hélène 

    3
    Mercredi 29 Janvier à 17:18

    C'est une très belle histoire comme quoi les préjugés n'ont pas de sens.

    Bonne soirée Claude.

    Christian

    2
    Mercredi 29 Janvier à 17:02
    By Marie

    La liste des préjugés pourrait faire la taille d'un livre si on voulait les recenser tous. Cela montre bien à quel point l'être humain est sectaire et bête. Bonne journée Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :