• Pour faire de leur demande en mariage un moment véritable inoubliable, certains ne reculent devant rien. Celle-ci est tout droit sortie d'un conte de fée !

    La prestation de Lee Loechler pourrait certainement intégrer le Top 10 des demandes en mariage les plus magiques de tous les temps. Ce réalisateur à Boston a réussi à mettre son talent au service de son amour de lycée, Sthuthi David. Cet Américain a eu l’idée géniale de détourner le dessin animé préféré de sa dulcinée : La belle au bois dormant.

    Une demande en mariage originale

    Alors que les tourtereaux sont confortablement installés dans un cinéma le 30 décembre dernier pour regarder ce classique de Disney, Sthuthi David s’aperçoit que quelque chose cloche. La princesse Aurore est métisse et la coiffure de premier de la classe du prince est devenue clairement plus contemporaine.

    Le doute n’est plus permis lorsque le prince sort une bague de fiançailles et la lance en direction de l’assistance. Lee Loechler fait mine de saisir au vol le bijou avant de s’agenouiller devant sa belle. Tout cela, sous les applaudissements de la salle, remplie exclusivement de proches du couple.

    Un détail qui échappe dans un premier temps à l’Américaine. Tandis que son compagnon commence son discours, Sthuthi David s’enquiert de la réaction du public « Mon Dieu, ces pauvres gens… » s’exclame-t-elle en jetant un œil dans l’assistance sans se rendre compte qu’elle est composée de visages familiers. « Ils sont tous dans le coup », répond, amusé, son compagnon. Nouvelle salve de rires.

    Une demande en mariage originale

    Les choses sérieuses reprennent : « Sthuthi David, acceptes-tu de vivre heureuse avec moi pour toujours ? » Prévoyant, Lee Loechler avait prévu une fin alternative au cas où la princesse aurait pris ses jambes à son cou. Il n’en est rien. Le conte de fées, comme toujours, se termine bien.

    Les six mois de travail avec un illustrateur n’auront pas été vains. Il ne manquait plus que le cheval blanc.

    Une demande en mariage originale

    Un moment de pure magie !


    14 commentaires
  • Un prêtre invite les chiens errants dans son église pour les faire adopter.

    Tous les chemins sont bons

    Grâce à son dévouement et à sa stratégie, le père João Paulo Araujo Gomes a déjà permis à plusieurs dizaines de chiens de retrouver une famille.

    Parce que la générosité et la compassion devraient être des valeurs universelles, au Brésil, un prêtre s’est lancé dans une quête inhabituelle.

    Tous les chemins sont bons

    Chaque dimanche, à l’occasion de la messe, il réunit un maximum de chiens errants au sein de son église dans l’espoir de leur trouver de nouvelles familles d’accueil parmi ses paroissiens. Et ça marche ! Explications.

    Tous les chemins sont bons

    Ce prêtre ami des bêtes, c’est le père João Paulo Araujo Gomes. Il officie pour la paroisse de Santana, dans la ville de Gravata (71 000 habitants dans l’est du Brésil).

    Tous les chemins sont bons

    Touché par le nombre de chiens errant dans sa commune, il a décidé de leur venir en aide.

    Tous les chemins sont bons

    Dès qu’il le peut, il les accueille chez lui et leur offre soins, affection et nourriture.

    Tous les chemins sont bons

    Mais son objectif ultime, à chaque fois, est de leur trouver une nouvelle famille, un nouveau foyer.

    Tous les chemins sont bons

    Et pour y parvenir, João Paulo Araujo Gomes a un secret. Tous les dimanches, il profite de la messe hebdomadaire pour que les chiens et les fidèles de sa paroisse se rencontrent.

    Tous les chemins sont bons

    Les animaux sont libres de déambuler entre les allées ou autour de l’autel, d’aller dire bonjour à telle personne ou de réclamer des caresses à telle autre.

    Tous les chemins sont bons

    Ainsi, certains tombent sous leur charme et décident de rentrer à la maison avec un nouvel animal de compagnie.

    Tous les chemins sont bons

    Plusieurs dizaines de chiens errants auraient déjà trouvé une famille de cette façon. Et ça n’est pas près de s’arrêter.

    Tous les chemins sont bons

    João Paulo Araujo Gomes, cité par Bored Panda :

    « Les chiens pourront toujours entrer, dormir, manger, boire de l’eau et trouver un abri et une protection, car cette maison est de Dieu et ils sont de Dieu. »

    Tous les chemins sont bons

    Au-delà de l’aspect spirituel, une belle philosophie.


    43 commentaires
  • Il y a deux ans, en Belgique, un expert a découvert un cabinet de travail resté dans son jus depuis deux siècles.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Henri Godts a probablement vécu le rêve de tout libraire. En 2017, cet expert en livres anciens est entré dans une bibliothèque retrouvée intacte après 200 ans de sommeil. Une histoire inouïe dont il reste des images captivantes.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Cette année-là, Henri Godts est appelé pour expertiser les livres d’un intellectuel français ayant fui les tourments de la Révolution française. À la demande des héritiers, il se rend donc dans la ville de Bouillon, à 5 km de la frontière française… et y fait une découverte extraordinaire.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    À l’intérieur du cabinet de travail, rien n’avait bougé depuis deux siècles. Ni les livres, ni le mobilier…

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Henri Godts, cité par Bereal:

    “Incroyable ! La porte de cette bibliothèque a été refermée sans que personne n’y pénètre par la suite pour y prendre un livre.”

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    182 livres rares ont été recensés, dont un Atlas vieux de près 500 ans. Un vrai trésor… resté dans son jus.

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    “Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque authentique. C’est comme si j’avais été catapulté au 18ème siècle dans une machine à remonter le temps. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine.”

     

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    “Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque authentique. C’est comme si j’avais été catapulté au 18ème siècle dans une machine à remonter le temps. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine.”

    Bibliothèque vieille de 200 ans

    Cette étonnante collection a été mise en vente à Bruxelles en juin 2017.

    Une superbe découverte.


    43 commentaires
  • Construite en 1928 au beau milieu de nulle part, cette gare monumentale est une anomalie sublime et surréaliste. Présentation.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    C’est la deuxième plus grande gare d’Europe et, pourtant, vous n’en avez probablement jamais entendu parler. Perdue au milieu de nulle part, nichée à 1 200 mètres d’altitude dans les montagnes des Pyrénées, la gigantesque gare de Canfranc (elle mesure 240 mètres de long !) est aujourd’hui quasi désaffectée et inconnue. Lumière sur un bâtiment extraordinaire et surréaliste.

    La gare de Canfranc (province de Huesca, Espagne) a été inaugurée le 18 juillet 1928 après quatre ans de travaux pharaoniques. Étaient notamment présents : Alphonse XIII, roi d’Espagne, et Gaston Doumergue, président de la République française.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    À l’époque, cette gare avait pour ambition de relier la France et l’Espagne par le train, non plus par les côtes, mais par les terres.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Seulement voilà, les affres de l’Histoire (guerre civile, Seconde Guerre mondiale et franquisme notamment) mais aussi l’explosion du trafic automobile et des accidents ferroviaires, ont progressivement transformé cette gare en un énorme paquebot fantôme.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Pascal Desmichel, géographe, cité par France Culture:

    « On a le sentiment que le décor est là, que les acteurs sont partis, et presque que les choses pourraient revenir, c’est ça qui peut-être fascine tant dans les lieux abandonnés, c’est l’idée que tout peut revenir. »

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Pour en savoir plus sur la gare de Canfranc, lire et écouter le récit documentaire de France Culture.

    Une gare fantôme de 240 mètres

    Mise à jour, le 09/12/2019 : Gérard Lopez, vice-président du Comité pour la réouverture de la ligne Oloron-Canfranc (Créloc), souligne que la garde de Canfranc est en cours de restauration, que le bâtiment voyageur sera transformé en un hôtel cinq étoiles et qu’un nouveau bâtiment voyageur est en cours de construction. Fin des travaux : 2021. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.


    35 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires