• Enfants handicapés et valides jouent ensemble.

    Changeons de Regard met en relation des enfants handicapés et valides pour lever les à priori du handicap dès le plus jeune âge.

    Changeons de regard

    Située à Tourcoing (59), l’association Changeons de Regard – réseau Loisirs Pluriel – accueille et encadre des enfants en situation de handicap et enfants valides autour d’activités de loisirs partagés.

    Convaincue que la différence est une richesse, elle leur permet ainsi de jouer, vivre et grandir ensemble de manière inclusive et dans le respect des fragilités de chacun, et lève les a priori sur le handicap dès le plus jeune âge… Tous différents, tous ensemble !

    Changeons de regard

    Changeons de Regard est à la recherche de soutiens financiers pour pouvoir maintenir son action et développer les activités de loisirs. Elle organise régulièrement des appels et opérations de collecte de dons (chasses aux œufs, crêpes party, emballages de cadeaux…).

    Changeons de regard


    11 commentaires
  • La paresse est une valeur humaine qui est en train de disparaître.

    En 1937, dissertant sur la paresse, le cinéaste Jean Renoir exhortait le monde à ne rien faire. Un texte plus actuel que jamais.

    Éloge de la paresse

    Face aux agitations d’un monde qui va beaucoup trop vite, il est temps de réhabiliter une valeur humaine en voie de disparition : la paresse.

    Ne rien faire. Voilà, pour le cinéaste Jean Renoir, le seul moyen d’apprécier au mieux tout ce que « le monde vaste et généreux » a à nous offrir. Un texte qui date de 1937 mais qui, pourtant, reste plus que jamais d’actualité.

    Éloge de la paresse

    Cette citation, la voici :

    « La paresse est une valeur humaine qui est en train de disparaître.

    C’est fou ce qu’à notre époque les gens peuvent être actifs.

    Que quelques amis se réunissent le dimanche pour un bon déjeuner, à peine la dernière bouchée avalée, il se trouve toujours quelqu’un pour demander : « Alors.. ? Qu’est ce qu’on fait ?… » Une espèce d’angoisse bouleverse ses traits, tant est grand son désir de faire quelque chose ; Et il insiste : « Qu’est ce qu’on fait ? – Mais rien ! », ai-je toujours envie de répondre… Pour l’amour de Dieu, ne faisons rien. Restons un bon après midi sans rien fiche du tout.

    Ça ne suffit donc pas d’être avec de bons amis, de jouer à sentir cet invisible courant qui, dans le silence, règle les cœurs à la même cadence, de regarder le jour décroître sur les toits, sur la rivière, plus simplement sur le coin du trottoir ?

    Éloge de la paresse

    J’exagère sans doute. C’est que j’aime tant la paresse, mais la vraie paresse, consciente, intégrale, que je voudrais bien lui trouver toutes les bonnes vertus.

    Éloge de la paresse

    Bien sûr elle est comme toutes les bonnes choses, comme le vin, comme l’amour ; il faut la pratiquer avec modération. Mais croyez-moi, la terre ne tournerait pas moins rond si ses habitants avaient le courage de se forcer chaque semaine à rester quelques heures bien tranquilles, sans occupation apparente, à guetter les signaux invisibles et puissants que vous adresse le monde vaste et généreux. »

    Éloge de la paresse

    L’agitation permanente nous prive des relations qui comptent et précipite notre monde vers d’insurmontables désastres écologiques. Pour contrer ce phénomène, rien de tel que la sobriété… et la paresse !

    Éloge de la paresse


    41 commentaires
  • Plutôt que de laisser son village partir à l'abandon, le maire a décidé de prendre une mesure forte : des maisons sont désormais accessibles gratuitement.

    Offrir plutôt que mourir

    Parce qu’il refuse la mort de son village, un maire italien a pris une mesure aussi radicale qu’originale : il va offrir des maisons à ceux qui en feront la demande. Lumière sur une mesure surprenante qui pourrait séduire les amateurs de belles et vieilles pierres.

    Offrir plutôt que mourir

    Perchée à 1 500 mètres d’altitude, Cammarata, une superbe commune de 6 400 habitants, se trouve à une soixantaine de kilomètres de Palerme, sur l’île de La Sicile.

    Offrir plutôt que mourir

    Ici, les maisons sont belles, et les ruelles, authentiques et escarpées, surplombent un magnifique paysage grandiose et verdoyant.

    Offrir plutôt que mourir

    Seulement voilà, ici comme ailleurs, la désertification rurale fait son œuvre. Abandonnées par leurs propriétaires, des bâtisses tombent en ruine et le village se vide inexorablement, perdant chaque jour un peu plus de son âme.

    Offrir plutôt que mourir

    Alors, pour conjurer le sort, Vincenzo Giambrone, le maire de Cammarata, a pris le taureau par les cornes. Déterminé à repeupler et à redynamiser sa commune, il a décidé non pas de vendre les maisons, ni même de casser les prix… mais de les offrir !

    Offrir plutôt que mourir

    Vincenzo Giambronen cité par CNN:

    « Je ne supporte pas de voir ce magnifique vieux centre historique se vider et se transformer en ruines. Les propriétaires inconscients ne se rendent pas compte des dommages qu’ils causent en abandonnant leurs habitations et en refusant de restaurer leurs vieilles maisons. » 

     

    Offrir plutôt que mourir

    Douze maisons sont actuellement disponibles et une centaine d’autres pourraient suivre. Pour en devenir propriétaire, une seule condition exigée : rénover entièrement la maison dans les trois ans à venir.

    Offrir plutôt que mourir

    Mais ce n’est pas tout. Comme l’élu espère séduire les jeunes et les familles, il promet une prime de 1 000 € pour toute naissance d’un enfant né dans l’une de ses maisons.

    Offrir plutôt que mourir

    Des amateurs ?


    41 commentaires
  • Alimenter les oiseaux en période de froid est une bonne chose. Mais attention à ne pas leur donner n'importe quoi. La LPO nous aide à faire le tri.

    Nourrir les oiseaux en hiver

    Les oiseaux disparaissant peu à peu du paysage, à l’approche des grands froids, ils auront plus que jamais besoin de notre vigilance et de notre aide. Alors, pour les aider à passer l’hiver, voici ce que chacun de nous peut faire.

    Le 12 novembre dernier, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a publié quelques conseils simples et précieux pour protéger et alimenter les oiseaux pendant l’hiver, période de l’année au cours de laquelle la nourriture est particulièrement rare et difficile à trouver.

    Nourrir les oiseaux en hiver

    La première étape consiste à installer une mangeoire (en hauteur pour la mettre à l’abri des prédateurs). Ensuite, il faut y disposer la nourriture. La LPO donne quelques exemples :

    - Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d’1/3 de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé.

    - Pain de graisse végétale simple.

    - Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes.

    - Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides.

    - Cacahuètes (non grillées et non salées).

    - Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées).

    - Petites graines de millet ou d’avoine.

    - Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

    Nourrir les oiseaux en hiver

    En revanche, certaines mauvaises habitudes sont à proscrire. Exemple : le lait.

    La LPO :

    « Attention ! Ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels. »

    À oublier aussi : le pain. Adrien Corsi, de la LPO de Clermont-Ferrand, cité par France 3:

    « La mie gonfle et devient collante. Elle perturbe la digestion des oiseaux qui pensent, à tort, être assez nourris. »

    Nourrir les oiseaux en hiver

    Autres détails à éviter tant que possible : la nourriture industrielle pour oiseaux.

    « Ce sont des produits qui peuvent contenir des déchets issus de l’industrie agro-alimentaire. Il peut également y avoir de l’huile de palme. Tous ces produits sont mauvais pour nos amis et finissent par graisser leur plumage. Leurs plumes ne deviennent plus étanches et ils attrapent froid très vite en hiver. »

    Nourrir les oiseaux en hiver

    Bon à savoir ! Et merci à toutes celles et ceux qui prennent soin de ces petites bêtes pendant la saison hivernale.

    Nourrir les oiseaux en hiver


    36 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires